La maison de Milly

26 septembre 2014

Fin de l'été et bouquet d'automne!

100_1789

Des formes de l'été aux couleurs de l'automne!

*

Merci à la personne concernée!  Je me suis sentie très gâtée une fois de plus.

100_1788

Sur un tablier au couleur de la Provence, j'ai reçu de quoi remplir un bocal de champignons déshydratés, une dizaine de variétés d'herbes séchées et une enveloppe contenant le mode d'emploi pour chaque cueillette! De la lavande séchée aussi pour en faire des pochettes qui embaument!

Une délicate attention pour terminer la fin de l'été sur une note parfumée!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Une fin d'été toute en beauté

Texte de Willy Aboulicam du magazine

MAISON & JARDIN PASSION

Un texte d'atmosphère que j'ai gardé.  Je crois que la revue n'existe malheureusement plus.

«Septembre, une fois de plus, nous a rejoint, avec ses routes mouillées, ses caddies chargés, sa moisson de listes de courses, de formulaires à remplir, d'emplois du temps et de rendez-vous à ne pas manquer.  Les chemins de l'été, encore bordés de buissons chargés de délicieuses mûres, finissent donc là, au seuil des écoles, à la porte des bureaux, et si le soleil s'attarde encore parfois, c'est pour adoucir cette trop brusque transition, entre l'oisiveté et le travail. 

tumblr_ms3eljjx3N1rxhmbao1_500

Car sous ses airs de crépuscule estival, baigné d'un parfum de pluie et de cahier neuf, septembre réserve au citadin comme au jardinier une belle charge de labeur.  A la campagne, on enterre déjà les bulbes du printemps et dans les maisons, les premiers jours de l'automne nous invitent à préparer l'hiver.  Ranger mieux, travailler dans de meilleures conditions, chauffer plus efficacement, améliorer le confort de la maison. 

tumblr_mr4mdfjmoU1se9b8mo1_500

Entre étagères, bureaux et radiateurs, vous trouverez donc quelques raisins à récolter, des baies à déguster et de belles gerbes de graminées.

tumblr_mt6ro4YS2U1shcqiqo1_500

Septembre (qui nous quitte bientôt), laborieux, exigeant, mais si beau, si l'on arrive à trouver le temps de le contempler et d'en apprécier toutes les nuances.  C'est tout le bonheur que nous vous souhaitons.»

Willy Aboulicam

rimg0011

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

               

Posté par Tante Fi à 17:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


24 septembre 2014

La petite princesse et la joie de vivre

unicef_im_prinzessin_fr_0

 

ULF STARK

SILKE LEFFLER

ÉDITIONS KRULLIG

 2013

Chef de projet:  Lena Allblom, IKEA of Sweden AB

 

Quatrième de couverture

Dans la Forêt des contes de fées, tout peut arriver.  Et c'est d'ailleurs ce qui se passe!

Qui a volé la joie de vivre du roi?

La princesse part à sa recherche dans la Forêt des contes de fées.

Elle rencontre un ami aux oreilles vertes capable d'entendre ce que pensent les gens et les animaux.  Elle rencontre un loup.  Un dragon aussi.

Loin de tout, sur l'île de la Désolation, vit la sorcière qui transforme en pierre tout ce qu'elle veut.  Accompagnez la princesse dans l'étrange Forêt des contes de fées (mettez des pantoufles de sept lieues, si vous en avez sous la main!)  et plongez dans l'aventure!

* * *

 Mon commentaire:  Jamais je n'aurais imaginé me retrouver devant un album chez IKÉA.  C'est pourtant là dans la section enfant, que je suis tombée en amour avec ce concept:  Album et personnages en tissus et d'un prix dérisoire.  Quatre dollards pour un album de qualité, que l'on paie normalement entre 18 et 22 dollards. 

Du coup, une belle histoire (plûtot un très beau conte) et les gros rois tous pouffus bien assis les uns par dessus les autres dans les étagères du magazin.  Par-ci, par-là, des princesses, des lutins..  Bref! j'ai craqué.  J'avais hâte de venir vous en parler.

Mais le plus beau de l'affaire, c'est que sous les boutons de la chemise du roi, se trouve un velcro qui, une fois ouvert, dévoile le coeur  du roi. 

Il en est de même pour le loup.  Se cache dans son ventre, la mère-grand! :) 

Vous trouverez un billet pour d'autres choix d'album chez MYAROSA en cliquant ICI

* * *

 

softtoyad

source

Tout est vraiment magnifique et bien pensé.

 

unicef_im_softtoy_ikea960x480

Voir campagne softoy d'IKÉA en faveur d'Unicef

*

Voici quelques photos tirées des pages de l'album.

100_1773

*

100_1776

*

100_1777

*

 100_1781

À présent, j'ai mon Roi de bibliothèque!

vecteur-de-cafe-emoticone_18-9900

vandring---le-herisson-livre__0143518_PE303085_S4

Il y a aussi

"Le hérisson quitte la maison"

et ses peluches également!!!!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2014

Méli-Mélo Automne 2014

Ce qui ne fait plus l'affaire de l'une, fait le bonheur d'une autre...

100_1785

$1.25 pour ces jolis choses!

Un album pas neuf, mais tout joli des Éditions Hemma

"Un chaton pour Sophie" 

$T2eC16RHJH8E9qSEVne!BQH,ECy4Tw~~60_35

Ma première trouvaille: Une jolie petite assiette ancienne pour accrocher au mur et un ensemble de correspondance!

Il y a des jours comme ça où on trouve des petits trésors dont on ignorait l'existence le matin même!!!

Quoi faire d'autre que dire Merci! :D

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Dimanche soir.  Après la vague de froid, ce soir l'air est doux et les criquets sont revenus chanter autour de la maison. Un pur bonheur! L'air sent le foin coupé... De temps en temps,  une pluie fine se met à tomber.  Phénomène qui semble répandu cet été. 

Demain, c'est l'automne.

Avec une note de musique douce, j'ai eu envie de nettoyer mes quelques plantes vertes qui logent chez moi depuis quelques années. J'aime bien prendre le temps de les nettoyer.  Une tâche zen.

100_1782

Ce qui deviendra mon petit jardin d'hiver!

WinterGarden_large

Lisi Martin

*

100_1784

Dans le magazine "Vie à la Campagne", j'ai gardé un article sur les violettes.  Je les adore, tandis qu'elles, ne semblent pas m'aimer!

Et pourtant voilà ce qu'on en dit sur ce papier:

«Voici une des plantes intérieurs les plus cultivées et aimées , un peu comme la compagnie rassurante d'une dame âgée, fidèle amie de la maison au printemps.

Pourtant!  Je n'arrive pas à en garder une en fleurs plus que ce qu'elle offre lors de l'achat. 

Je ne sais pas si quelqu'un d'entre vous chères lectrices pouvez me donnez des conseils. 

Ce qui finit toujours par se produire, ce sont les feuilles qui se gorgent d'eau. 

À l'aide!

???

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Parfois, je me console avec les Primevères Obconica.  Elles sont vraiment splendides!

Elles arrivent ici vers le mois de février. 

Ce sont des primevères à tiges longues

z3605040099396_4

Celle-là, je peux les garder toute une année et elles refleurissent sans problème.  Du moment que nous les gardons au bord d'une fenêtre dirigée vers le nord.

Idéalement, je préfère les blanches.

Une plante que j'aime vraiment beaucoup!

Et voici sa planche botanique!

primula2

Aquarelle de Claire Felloni

Est-ce que vous adoptez des plantes vertes?

Et si oui, avez-vous une préférence?

*

Un extrait du tome 4 des Enfants Tillerman

page 197.

«Le cyclamen blanc de Gram avait deux fleurs fanées, la tige en col de cygne mourant, la corolle flétrie, tête basse.  Dicey se rinça les doigts sour le robinet, et elle sectionna les tiges molles entre deux ongles.  Trois nouvelles tiges à fleurs poussaient entre les feuilles, le bouton enroulé sur lui-même.  Une quatrième s'annonçait, en point d'interrogation, à la façon d'une crosse de fougère.  Ainsi allait la vie des fleurs de cyclamen:  elles montaient, se déroulaient, s'épanouissaient et mouraient.  Ainsi allait aussi la vie des êtres humains, philosophait Dicey, les mains dans l'eau de vaisselle.  Simplement, les êtres humains vivaient nettement plus longtemps que les fleurs de cyclamen.  Moins longtemps que certains arbres, comme les cèdres, les chênes ou certans pins, Dicey l'avait lu quelque part, mais tout de même pas mal d'années.»

*

Lecture en cours...

cvt_Une-maison-un-jour_174

et

3225201729_1_2_qKaPhGuG

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 23:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 septembre 2014

Les enfants Tillerman - Série complète

                                                               Voici un très, très long billet.  Vous pouvez prendre toute une semaine pour le lire.  J'ai préféré mettre toute la série et en une seule fois, plutôt que de parler des suites à des dates différentes.  De cette façon, vous ne perdrez pas le fil.  Ce beau fil d'Ariane qu'a choisi Cynthia Voigt:  La quête de ces quatres enfants!  Un Coup de coeur!                                  

   Seuls_Les_Enfants_Tillerman_tome_1

Tome 1 - Seuls ou C'est encore loin la maison?

Quatrième de couverture:

Un jour, précipitamment et sans explication, Dicey, James, Maybeth et Sammy doivent quitter leur maison au bord de la mer. Lors d'un arrêt, leur mère disparaît. Les enfants décident alors de finir le voyage à pied et de retrouver leur cousine Eunice. Sauront-ils vivre seuls ?

 Jeunes et sans ressource, ces quatre enfants s'apprêtent à passer un été qui les fera grandir très vite...

 

 

Mon commentaire:  J'ai commencé cette série en juin.  Il y avait longemps que je voulais la lire. Les livres sont devenus difficiles à trouver.  Même les dernières éditions ont déjà des tomes qui sont épuisés.

Le début est accrocheur.  Dès les premières pages, la mère en route avec ses 4 enfants, s'arrêtent dans le stationnement d'un centre commercial.  Elle leur demande de l'attendre dans la voiture.  Elle ne reviendra jamais. 

C'est comme ça que Dicey, la plus vieille (13 ans) prendra la route avec ses frères et sa soeur avec pour seuls bagages, sa carte routière et un peu de nourriture.  Ils marcheront pendant des jours et dormiront à la belle étoile.   Cette partie du premier tome peut devenir un peu longue et parfois presqu'incroyable, vu la débrouillardise de Dicey. 

À la page 208, j'étais heureuse pour ces jeunes laissés à eux-même qu'arrive enfin un personne ressource.   À ce moment-là, le roman devient beaucoup plus captivant.

«Des pas s'approchaient, les premiers depuis un long moment.  Les pas d'une personne seule.  Dicey piqua du nez, serra ses bras contre elle, dans l'espoir de paraître dormir.  Elle se débattit contre un sanglot qui menaçait d'éclater.  Mais elle gardait l'oeil aux aguets, entre ses cils.  En cas de danger, elle était prête à fuir - fuir pour écarter le danger des petits, comme le ferait une alouette.

Elle vit apparaître des pieds - chaussures d'homme et bas de pantalon -, des pieds qui se dirigèrent vers l'extrémité du banc.  Les bas de pantalon étaient mouillées, comme si l'homme marchait depuis des heures; ils collaient à ses mollets.  L'homme s'assit au bout du banc.  Dicey ne fit pas un mouvement.

Mais le sanglot, retenu trop longtemps, ne pouvait plus attendre. (C'est la première fois que Dicey - 13 ans - pleure, depuis que sa mère les a laissé à eux-mêmes dans le stationnement du centre commercial) Il éclata bruyamment, en une sorte de hoquet, à travers les dents serrées de Dicey.  Elle glissa vers son voisin un coup d'oeil atteré.  

Il s'était tourné vers elle.  Il était tout jeune, engoncé dans un ciré jaune, mains dans les poches.  La pluie avait plaqué ses cheveux sur son front.  Dans la lumière diffuse, son regard était sombre et grave. 

-  C'est bien ce que je pensais, dit-il d'une voix égale.  Tu pleures, c'est bien ça?  Est-ce que je peux t'aider? 

Elle se mordit la lèvre et secoua la tête en signe de dénégation.

-  Tu ne retrouve plus ton chemin?

De nouveau, elle secoua la tête.

-  Parfait.  Et...tu peux rentrer chez toi à pied, à partir d'ici?

Intérieurement, elle se mit à rire, mais c'était d'un rire jaune.  Elle secoua la tête une fois de plus. 

-  Tu as perdu ta langue?

-  Non.

- Vu.  Tu veux que je te dise ce que je pense?  Je pense que tu ne sais pas où passer la nuit, que tu as probablement faim, que tu as peur et que tu te tourmentes, et que tu ne veux rien me dire.  C'est bien ça?

-  C'est ça, souffla Dicey.

-  Bon, alors écoute, dit-il en se tournant carrément vers elle.  Crois-moi si tu veux, mais tu peux me faire confiance.  Moi aussi, j'ai été dans ce genre de pétrin, déjà, et plutôt deux fois qu'une.  Si ça peut t'aider, sache que j'habite ici, au collège.  J'y fais mes études en ce moment.»

 

  Leur bienfaiteur les conduira chez leur cousine Eunice.  Mais comment seront-ils reçus?

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

voigt_02Et si on allait chez grand-mère? - Tome 2

Quatrième de couverture:

Dicey, James, Sammy et Maybeth se retrouvent à nouveau sur la route.  Cousine Eunice envisageait de les adopter mais parlait de «placer» les deux plus jeunes.  Plutôt que d'être séparés, les enfants Tillerman ont préféré repartir.

Ils tentent par tous les moyens de rejoindre Crisfield où habite leur grand-mère maternelle.  C'est leur dernière chance de trouver un foyer.  La vieille femme, que l'on dit un peu bizarre, ignore jusqu'à leur existence mais Dicey espère bien la persuader de les garder tous les quatres ensemble...

Mon commentaire:

Encore une fois, les enfants reprennent la route à partir de chez Cousine Eunice, afin de ne pas être séparés.  Ce qui amène une deuxième fuite.  Encore un peu de longueur.  J'avoue avoir triché!!!, j'ai sauté des chapitre, et j'ai amené les enfants avec moi pour leur éviter tout ce chemin!!!

Alors, nous sommes vite arrivés chez Grand-mère (Gram).  Une vieille dame qui vit seule dans sa maison de ferme, au bord d'une baie.  Les enfants aime beaucoup l'endroit.  Pour gagner une journée de plus, ils aident énormément Gram aux travaux du quotidien et en font plus encore.  Bien sûr qu'ils finiront par l'apprivoiser.

J'ai aimé davantage le tome 2 que le tome 1, parce que là, ça commence vraiment à prendre forme toute cette histoire.  Non pas que le tome 1 n'est pas bon, mais il faut suivre les enfants, pour en arriver, nous, comme lecteur, à connaître ces enfants, ce que les gens de la place, auront plus de difficultés à reconnaître.

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

le-heron-bleu-317582-250-400Le héron bleu est un roman entre le tome 2 et le tome 3

C'est celui où on fait la connaissance de Jeff, qui deviendra très présent dans la vie de Dicey du tome 3

Un superbe roman dont j'ai déjà fait le billet ICI

 C'est d'ailleurs ce roman qui m'a donné envie de lire 'Les enfants Tillerman' 

 

 

 

 

la-chanson-de-DiceyLa chanson de Dicey - Tome 3

Quatrième de couverture: 

Après tout un été d'errance, les enfants Tillerman vivent chez Gram, leur étrange grand-mère.  Dicey espère souffler un peu, trouver le temps de réparer le voilier de la grange et de rêver...Mais Gram ne se laisse pas si facilement apprivoiser.

L'acclimatation n'est pas simple pour aucun des quatres enfants.  Un drame et un profond chagrin founiront l'occasion de découvrir la force des liens qui se sont tissés entre les enfants et la vieille femme, dans cette famille Tillerman où nul ne manque de caractère...

Mon commentaire:  Si je n'avais qu'un seul roman à lire dans les 5 tomes (quoique je n'ai pas encore lu le 4 et le 5) bref, ce serait celui que je choisirais.

Oui, le côté psychologique des personnages ressort beaucoup dans ce tome.  Ils se passent beaucoup de choses.  Dicey va apprendre à se faire des ami(e)s, se trouver un travail après l'école... J'ai oublié de souligner que ces enfants savent adoucir beaucoup de situation en chantant ensemble.  La musique est très importante dans la sauvegarde de leur noyau.  Maybeth a d'ailleurs une facilité étonnante pour jouer sur le piano de Gram.   Il y a un passage très touchant, que je ne peux révéler.  J'ai vraiment aimer beaucoup ce troisième tome et du début jusqu'à la fin.  Un coup de coeur!

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

l'enquêteL'Enquête - Tome 4

Quatrième de couverture:

À dix-sept ans, James Tillerman est mal dans sa peau.  Toujours aussi brillant en classe, il reste un solitaire qui, malgré ses efforts, se lie difficilement.

Il s'interroge sur son hérédité.  Il voudrait en savoir plus long sur ce père qui a froidement abandonné sa femme et ses quatres enfants.

James tente d'entraîner son jeune frère dans son enquête sur l'absent.  Sammy se laisse prendre au jeu - qui bientôt n'en est plus un.

Mon commentaire:

Une fois de plus, Cynthia Voigt offre un quête.  Celle de James qui veut retrouver son père.  Des recherches seront donc amorcées pour aller à la recherche de ce père absent.  Mais la fin n'est pas celle dont je m'attendais.  C'est beaucoup plus riche à mon avis!

J'ai terminé ce tome-ci le 11 septembre à mon réveil.  Je l'ai beaucoup aimé. On suit James et Sammy dans leur enquête.  Je craignais au début que tout le livre soit basé sur le récit de la recherche qui n'en finirait plus.  L'aventure devient plutôt une occasion de voir grandir une fois de plus ces enfants écorchés par la vie.  

On s'attache vraiment aux personnages, à leur vie en famille avec Gram, le professeur de piano de Maybeht qui est devenu un ami de la famille.  Les garçons arrivent à retrouver des figures masculines significatives pour eux.  D'autres, moins.  Mais vu que ce sont des enfants qui ont connus des épreuves très jeunes, ils savent d'instinct changer les situations à leurs avantages.  Ils ont appris.

*J'aime beaucoup les descriptions de l'auteure quand elle 'dessine' ses personnages:  Par exemple, Mme Rottman, la première personne que James et Sammy rencontreront pour avoir une première piste.  Mme Rottman est une enseignante à la retraite qui a fait l'école à leur père.

«Mme Rotman s'assit entre eux deux et commança à remplir les verres.

-  Voilà déjà quelque temps que je n'avais pas reçu d'aussi jeune visiteurs, dit-elle gaiement.  Vous n'imaginez pas combien cela me fait plaisir.

Sa voix ne ressemblait pas du tout au reste de sa personne.  Tout en elle était carré, depuis ses cheveux gris coupés court, la ligne de sa machoîre, ses lunettes derrière lesquelles luisaient de petits yeux bleus, jusqu'à son tailleur sombre et la pointe de ses chaussures plates.  Seules sa voix chaude et veloutée démentait cette allure militaire.»

*

Une réflexion de James

(James travaille les week-end chez un médecin) 

«Pour la première fois, il lui semblait imaginer ce que pouvait ressentir un médecin, après avoir soulagé un malade.  Ce sentiment d'avoir accompli une oeuvre utile était entièrement inédit pour lui.  Et cela n'avait rien à voir avec la satisfaction d'avoir décroché une bonne note pour un travail bien fait.  C'était plus profond, plus personnel, plus authentique.

Cette découverte lui ouvrait des horizons nouveaux.  Après tout, ce n'était pas si catastrophique d'être James Tillerman.  Peu importait ce que les autres pensaient de lui.  Il grandirait, il deviendrait adulte, tout deviendrait plus clair.  Apparemment, devenir adulte présentait au moins cet avantage:  on s'acceptait mieux tel qu'on était.  Peut-être justement parce que faire  devenait plus important qu'être? Il s'en sortirait, il en était sûr.  S'il ne se perdait pas en chemin, Francis Verricker, à son avis, avait dû se perdre quelque part entre enfance et âge adulte.  Quand et comment, il n'en savait rien.  Il n'en saurait sans doute jamais rien. Ce qui comptait, c'était de ne pas se perdre, lui.  Il pédalait, le coeur léger.»

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

 

les-enfants-tillerman---dicey-risque-tout-3231992-250-400Dicey risque tout - Tome 5

Quatrième de couverture: 

Construire des bateaux...Dicey Tillerman en rêvait depuis les bancs du collège.  À présent, elle se lance.  Ce sera dur?  Dicey est prête, la ténacité n'est pas ce qui lui manque. 

Mais la ténacité suffit-elle?  Toute entreprise est un pari, Dicey se bat et serre les dents, au point de délaisser tout ceux qu'elle aime...

Mon commentaire:  Voilà! je viens de refermer le dernier tome.  Je l'ai passé en majeure partie en compagnie de Dicey, et de ce mystérieux personnage 'Cisco' qui vient lui demander le gîte dans son atelier à bateaux.  Comme lecteur, nous passons beaucoup de temps dans l'atelier, mais aussi à la maison de Gram, avec Maybeth et Sammy.  James est parti étudier à Yale.  Dans ce livre ci, Dicey va apprendre beaucoup de choses, mais pas nécessairement sur la fabrication des bateaux.  L'acharnement et le temps qu'elle investira sur ses bateaux ne sont que le chemin de ces apprentissages de la vie.  

Tous ces personnages vont me manquer.  Je m'étais habitué à leur présence dans ces livres.  Mon personnages favori fut Maybeth.  Parce qu'elle aime la musique, elle a un talent pour le piano, elle cultive des fines herbes sur le bord de la fenêtre de sa chambre, elle aime cuisiner et prendre soin de son monde.  Elle est patiente.   Sammy est drôle et bout en train.  Il sait toujours comment désamorçer les tensions.  Gram est plutôt bourrue mais aimante avec les siens.  Dicey?  Téméraire je dirais. 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Empruntés à la bibliothèque

Cote Deway - V891e - roman jeunesse

 

imagesF0C0DJC3

Série - Les Enfants Tillerman  

Cynthia Voigt - Castor Poche

 Lecture intermédiaire (9-12 ans)

Éditions Flammarion

Littérature américaine

Dernière édition - 2010

Un dernier commentaire:  Les Enfants Tillerman sont de ceux qui ont eu à grandir plus vite que les autres à cause  de leur père absent et d'une mère dépressive. 

Les épreuves rencontrées, mais leur courage aussi ont fait l'histoire de cette série cousue point par point comme une courte-pointe.   Je pense aussi qu'elle demeure encore aujourd'hui d'actualité, car malheureusement, il y a encore trop d'enfants qui sont confrontés à cette dure réalité de la vie. Abandon, pauvreté, famille disfonctionnelle etc..  Chaque enfant devrait avoir le DROIT de grandir à son rythme.

La lecture de ces 6 romans peut apporter de l'espoir, un modèle et un apprentissage d'une saine connaissance de soi-même.

 

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Une série riche en aventure, en découverte et en questionnement.  Heureusement, malgré tout, il y a beaucoup, beaucoup d'amour et le raccomodage d'une famille qui fût déchirée longtemps!

 UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Le film

image-42683-0-359-90

SOURCE D'INFORMATIONS

Homecomming

Voici la jolie jaquette du DVD..

Avis de recherche!  Je dois trouver ce film...

 En terminant, une belle découverte pour moi, la série télé existe ... quelque part!

 

644986-1

Genre:  Téléfilm du tome 1

Pays:  Étas-Unis

1996

1h40

À mon grand plaisir, c'est Ann Bancroft qui personnifie Abigael Tillerman = 'Gram'. 

La grand-mère des enfants où ils seront recueillis.  On ne pouvait mieux choisir! :)

Casting

Dicey Tillerman - Kimberlee Peterson

James Tillerman - Trevor O'Brien

Maybeth Tillerman - Hanna R Hall

Sammy Tillerman - William Greenblatt

Liza Tillerman  - Anne Louise Richardson (mère)

 

Synopsis :
Quatre frères et soeurs, Dicey, James, Maybeth et Sammy, âgés respectivement de 13, 11, 9 et 6 ans, sont réveillés en pleine nuit par leur mère, qui les embarque tous dans la voiture. Elle s'arrête ensuite sur une aire de repos, puis disparaît, les abandonnant. Au petit matin, Dicey a compris que sa mère ne reviendrait pas. Elle entrevoit alors une solution : se rendre chez leur tante Cilla, dans la ville de Bridgeport. Les enfants, après avoir traversé des forêts et dormi à la belle étoile, arrivent enfin à destination pour trouver porte close. En effet, Cilla est morte depuis peu. Ils retrouvent alors Eunice, leur cousine, qui refuse de s'occuper d'eux...

 

SOURCE

f_1031

SOURCE

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Il semblerait qu'il manque deux derniers tomes à ma série???

"Samuel Tillerman"

4372_aj_m_7858

Résumé de Babelio

La solitude du coureur de fond, Samuel Tillerman, alias Cougar, la connaît bien. Champion de cross-country, il la recherche, la chérit. Enfant d'une famille déchirée dans un pays déchiré (les Etats-Unis sont en pleine guerre du Viêt-nam) Cougar fuit tout attachement. Courir est pour lui un absolu de liberté, la seule discipline qu'il admette. Pourtant, au seuil de l'âge adulte, ce garçon pur et dur, au point de sembler sans coeur, va devoir réviser ses certitudes. Cougar apprendra à donner, mais aussi à recevoir.

et

"Une fille im-pos-sible"

R150076040

A onze ans, Mina (l'amie de Dicey) vit un rêve : un stage de danse classique pour ballerines en herbe. L'année suivante, le rêve se brise : on ne la laissera même pas achever son second stage. Son corps s'est transformé trop vite, et Mina maîtrise mal ce bouleversement. Meurtrie, elle s'interroge. Elle était la seule Noire du groupe : serait-ce la raison de son exclusion ?

 

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 septembre 2014

Des petits mots...et un film

e8e9bf06Des petits mots de coccinelles... avec lesquelles je suis tout à fait en accord...

   1.  Les meilleurs professeurs, ce sont les enfants.

   2.  Le plus grand besoin, c'est le bon sens.

   3.  La plus grande connaissance, c'est celle de soi!

 

 

Paroles de Coccinelle!      

 

«Écouter les grillons qui viennent chanter sous votre fenêtre le soir venu! :D»

 69443_12826634_460x306

Source pour en savoir plus sur le film

Mais hier soir, ils n'ont pas chanté.  On annonçait 2 degrés pour la nuit et risque de gel au sol. Brrr...

Il a fallu entrer les géraniums dans la cuisine.

Ça fait déjà 2 fois cette année.  Aurions-nous un début d'automne 'normal'?

Il arrive dans 2 jours après tout!

 *

Aussi, un petit mot sur les superbes autocollants de Marie Desbons pour faire suite à mon billet d'hier.

 "Le thé des princesses"

97854438

Si vous voulez les voir, envolez-vous sur le blog 'Mon grain d'sel' c'est par ICI

 

1497083-gf

Les éditions DJECO

2014

97854450

Les enfants les adorent et certains adultes les aiment encore!

* * *

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

WHAT KATY DID

 

whatkatydid_lg

Un beau film dans la tradition de 'Anne et la maison aux pignons verts'

trouvé par hasard à la bibliothèque. Malheureusement, malgré qu'on ait coché sous-titré en anglais, il n'y avait pas cette option.

Mais, quand même les images et l'époque font de ce film un enchantement.

Alors j'ai aimé... tout simplement! :) 

 

1999 - TV Movies     Pour d'autres infos intéressantes et vidéos cliquez ici

 


Réalisateur:  Stacey Stewart Curtis

Scénario  Susan Coolidge (novel), Olivia Hetreed

Acteurs:  Allison Pill, Megan Follows, Martha Burns, Kevin Whately

  

Synopsis

Une chaleureuse comédie familiale qui raconte l'histoire de Katy (Allison Pill), une jeune fille de treize ans, entêtée et énergique. Elle a un sens de la révolte que son père, le Dr. Philip Car,(Kevin Whately - The English Patient)  a du mal à gérer et ce malgré l'aide de Tante Izzie (Marha Burns).

L'arrivée de sa cousine malade (Megan Follows - Anne et la maison au pignons verts), viendra changer la perception que Katy a du monde; un accident grave confinera Katy à sa chambre.  Cette situation d'isolement de l'extérieur, l'amènera à changer son regard sur la vie. 

*

 

what_katy_did_(spanish)_5512_ti

 

91rqR310TcL

 

 

Ce film est basé sur le classique "What Katy Did" écrit par Susan Coolidge

51RJb4PB82L

Roman jeunesse écrit en 1870.  L'histoire se déroule en 1860.  Je ne désepère pas qu'un jour cette auteure soit traduite en français.

susanC

Susan Coolidge

1413319

*

mzi

*

0140367578

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

                            

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,



17 septembre 2014

Le petit chaperon bleu qui n'était pas rouge

1502717-gf

Sandrine Beau

Illustré par Marie Desbons

Les Éditions MILAN

2014

Quatrième de couverture

Une fillette toute vêtue de bleu doit traverser le bois pour apporter un pot de miel à sa grand-mère malade. Cette histoire apparaît familière mais la suite est surprenante. Le conte revisité est transposé dans l'univers russe, aux antipodes du conte original.

Un petit mot...
Une semaine sous le signe de la jeunesse!
Cette fois, je vous présente l'album avant même de l'avoir lu!  Je l'attends avec impatience par la poste.  Comme je suis une admiratrice 'sans condition' des illustrations de Marie Desbons, j'avais juste envie de partager mon p'tit bonheur.  Voici son dernier album. 
Quant à l'auteure, ce sera une découverte pour moi.  Comme j'aime aussi la Russie, je suis convaincue d'avance que ce sera un conte merveilleux.
Le début j'imagine...

94652113

Marie Desbons saisit si bien les couleurs et les formes qui plaisent aux enfants!

J'attends aussi de la poste son album de Noël

1600159-gf

Agnes Bertron-Martin

Illustrations Marie Desbons

Il y aura réédition en 2014

Le premier est paru en 2012

Les Étidions Lito

Quatrième de couverture

Boudinet, un gentil géant qui a souvent faim, a pris le Père Noël pour un bonbon et l'a avalé. Heureusement, les villageois et les lutins arrivent à sauver le Père Noël. Celui-ci offre des lunettes à Boudinet et ils font ensemble un énorme festin.

Quelle belle histoire!  Le Père Noël qui se fait prendre pour un bonbon...

Ce sera mon 'Album de Noël' 2014

Chaque année, je m'offre un bel album de Noël pour enfants.  Il faut que ce soit un album que j'ais envie de regarder encore et encore... 

Enfin, ce sera l'occasion de découvrir l'auteure Agnes Bertron-Martin

Une illustration de l'album?

9782244419770-in02

Je ne doute même pas d'être déçue!

L'histoire et les illustrations promettent de donner de concert un duo attrayant. :)

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 septembre 2014

Les découvertes d'une toute petite fille

les-decouvertes-d-une-toute-petite-fille-2402872-250-400Joyce L. Brisley

Bibliothèque Rose

Hachette

1968

120 pages

Textes français de Suzanne Paireault

Illustrations de Jeanne Hives

 

Quatrième de couverture:  Mili-Mali-Malou, la toute petite fille, a beaucoup d'imagination.  Avec ses inséparables compagnons Boby Blin et la petite-amie-Suzanne, elle se lance à la découverte de nouveaux jeux, de nouveaux lieux ou de nouvelles recettes de cuisine.

Que cela tourne bien ou que cela tourne mal, c'est toujours très amusant, les histoires de Mili-Mali-,,,,! 

 

Mon commentaire:  Ce petit roman jeunesse a charmé une de mes belles soirée de l'été.  Je l'ai lu d'un couvercle à l'autre.  J'étais enchantée de refaire le chemin de la littérature jeunesse à reculons.  C'est-à-dire de 2014 à 1968. 

Je ne peux pas dire si c'était mieux ou pire.  C'était autre chose.  Par exemple, j'avais oublié en lisant l'histoire où Méli.. fait une commission,  qu'à l'époque, c'était fréquent et naturel que les enfants allaient quotidiennement faire des commissions pour une voisine, un parent etc.. Géographiquement parlant, la majorité des familles vivaient dans un quartier ou habitait un village ou la campagne.. Il me semble qu'aujourd'hui, un enfant de 7 ou 8 ans, on ne le laisse plus partir seul pour aller chercher un sac de pommes, où un kilo de viande.  D'abord, le personnel de la boucherie à l'époque était une figure significative et amicale...  

Reste à savoir, si les jeunes lecteurs de 2014, s'amuseraient vraiment en lisant ces petites aventures si bien décrites par J.L. Brisley???  Voilà, surtout la raison pour laquelle je fais un billet de ce livre 'Vintage'.  Une lecture, vu son âge, qui porte à réflexion. Une question que je me pose souvent ces temps-ci.  Au fond, qu'est-ce qui plaît vraiment à nos jeunes lecteurs.  La magie de 1968... ce qui faisait 'lever' un livre à l'époque, est-elle la même recette de nos jours.  Étant donné la technologie qui stimule tellement l'attention, les livres savent-ils encore capter l'attention d'avant.  Moi, je pense que non, tout dépendant aussi des traits de caractères des enfants.  C'est certain qu'avant 5 ans, je crois que la magie des livres opèrent encore et peut-être plus même, mais dès que l'école commence??? Je ne sais pas ce que vous en pensez?

Bref, je reviens à cette petite histoire qui fût mon 'Coup de coeur', celle que j'ai préféré parmis tant d'autre. 

Je vous la résume:

   Un beau jour, Mili, (oublions le Mali-Malou très agaçant) doit faire une commission pour sa maman. Elle avait oublié une boîte de cacao.  Arrivée devant l'épicerie, Mili dut attendre que M. Simon, l'épicier, ait terminé de s'occuper de ses harangs.  Pendant qu'elle attendait, une dame sortit de la boulangerie d'à côté.  Elle portait un énorme panier de provisions, une miche de pain et un parapluie. 

   C'était une des demoiselles Poucet.  Elle habitait une petite maison près de la mare au canards.  Les deux demoiselles Poucet étaient soeurs et se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.   Mili n'avait qu'un moyen de les distinguer l'une de l'autre.  L'une portait toujours un chapeau, même pour descendre dans son jardin:  C'était Mlle Poucet; sa soeur, bien entendu, était «l'Autre Mlle Poucet».

   Ce jour là, c'était froid et venteux, alors, la dame portait un foulard de laine sur sa tête.  Or, Mili, ne pouvait donc pas savoir si c'était Mlle Poucet ou l'Autre.

   En voyant les harangs, fraîchement arrivés devant la porte de l'épicier, Mlle Poucet (où peut-être l'Autre) voulu en acheter, mais elle se demanda bien comment elle ferait pour transporter tout ça jusque chez elle.

   «Voulez-vous que je vous porte votre pain?» proposa Mili à la dame.

   Mlle Poucet accepta.  Arrivées devant la petite maison près de la marre au canards, Mlle Poucet tira la sonnette.  Quand la porte s'ouvrit, on vit apparaître la seconde Mlle Poucet, portant des pantoufles de feutre et un chapeau.  (Mili comprit alors que celle-ci devait être la vraie Mlle Poucet, la première n'étant que l'Autre.)

   Les enfants ( Boby Blin, s'était joint à Mili chez l'épicier et avait aidé aussi à porter le panier) déposèrent les provisions sur la table de la cuisine; les deux demoiselles Poucet étaient très heureuse de se voir aider aussi gentiment.

   «Je sais dit Mlle Poucet que ma soeur trouve parfois les commissions bien fatiguantes.»

   - Oh en général, je n'ai pas autant de choses à porter!»

   Pour remercier les enfants, elles offrirent à chacun des biscuits.

   Plus tard, tout en croquant leur récompense, ils revinrent, en traînant le chariot vide, jusqu'à la barrière des parents de Boby Blin. 

   «Il faudra, dit Boby, leur demander si elles veulent que nous portions leurs provisions une autre fois.

   -Oh oui!... approuva Mili.  Elles n'ont personne pour faire leurs commissions.»

   Là-dessus, Mili se souvint qu'elle avait une commission à faire elle aussi... le cacao!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Dix petites aventures en tout, qui arrivent à cette petite fille. Des histoires simples, réalistes, qui me ramenaient si près de mon enfance.  Peut-être faudrait-il créer dans les bibliothèque publique, une section:  ROMANS JEUNESSE DES ANNÉES '60 MAIS CLASSÉS DU CÔTÉ DES ADULTES!  Les 'Alices enquête', Bob Morane, les bibliothèque rose, etc..

Un autre aspect agréable de cette époque, c'est de tourner une page pour tomber sur une illustration parfois en couleur, l'émerveillement!, ou simplement au crayon noir.. 

Dans ce cas-ci, Jeanne Hives ou Jeanne Bazin

jeanne-bazin-arbre-bric-broc-2

source

Un petit mot sur cette illustratrice

*

jeanne-Hives

Le club des cinq - SOURCE

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

13 septembre 2014

Le Seigneur des Anneaux

Pour tous ceux et celles qui aiment Tolkien un peu, passionnément, à la folie...

Voici le superbe magazine LIRE HORS-SÉRIE toujours en kiosque.

Une mine de renseignements, de références qui nous parlent en long et en large de l'oeuvre de J.R.R. Tolkien.

auteurs-susanna-clarke

D'abord, un extrait d'une entrevue accordée à Susanna Clarke qui a écrit 'Jonathan Stange & Mr Norrel', considéré comme le plus grand livre de fantasy des années 2000, la très discrète Britannique Susanna Clarke est devenue l'une des impératrices du genre.

913183-f

 Elle le doit notamment à la lecture de Tolkien.

 

Que représente J.R.R. Tolkien à vos yeux?

   En  1992, je vivais à Bilbao et j'étais gravement malade.  Pour essayer de surmonter cette maladie, j'ai relu Le Seigneur des anneaux.  Et quand je l'ai fini, je l'ai repris encore et encore.  À la fin de cette véritable immersion, ça a été comme une révélation, pour moi:  je devais essayer d'écrire de la Fantasy, sous une forme où une autre.  Jonathan Stange &Mr Norrell vient de là.  

   C'était comme retourner à la maison, de reprendre les livres que j'aimais enfant. Cela m'a d'ailleurs surprise de constater, que sans le savoir, j'avais une affection toute particulière pour l'écriture et l'univers de J.R.R. Tolkien. 

   J'aime son oeuvre, au fond, pour des raisons très banales:  la complétude du monde qu'il a imaginé, ses qualités élégiaques, la sensation permanente qu'il est en train de se passer quelque chose d'important et que les épreuves subies par les héros vont obliger ceux-ci à se dépasser, et ce qu'ils perdent ou gagnent.  Le bien l'emporte certes, chez Tolkien, mais on est à mille lieues d'une histoire triomphaliste...

Vous retrouverez l'entrevue complète à la page 88 du numéro 17 du magazine.

*

 

2013 - 8 - NOEL 44

Je n'ai pu résister devant ce magnifique numéro hors-série dédié à J.R.R. Tolkien.  Un document riche en informations sur l'oeuvre de Tolkien.  J'ai eu envie de mieux connaître cet univers dont tant de gens rafollent.  Pour ma part, je n'ai vu que les trois films du Seigneurs des Anneaux.

Ce numéro contient des informations, des entrevues, des cartes de ce monde qu'a créé Tolkien... des extraits de lettres etc..

«Quarante ans après sa disparition, le 2 septembre 1973, Tolkien accède enfin au statut qu'il mérite, celui de genre littéraire.  La reconnaissance est désormais unanime et nul ne songe plus à ranger l'auteur du Seigneur des Anneaux dans quelque sous-genre populaire ou à le présenter comme un vieil adolescent simple d'esprit:  Tolkien est un immense écrivain, créateur de mondes et de langues, inventeur de mythes et inlassable questionneur du Sens.»        L'éditorial de François Busnel.

Je vous donne quelques titres d'articles à parcourir:

839089page01

Tolkien toujours vivant.. pages 6-7

270104page02

Peter Jackson, le seigneur des plateaux.

 

LA VIE

De la naissance dans l'Etat libre d'Orange, en Afrique du Sud, aux années à l'université d'Oxford.  De l'anonymat à la gloire.

Le destin d'un Hobbit                        17

Parlez-vous l'elfique?                        37

899429page05

page 38

 

L'OEUVRE

Du Hobbit au Silmarillion:  géographie, personnages et légendes de la Terre du Milieu.

LES CLÉS DE L'OEUVRE

Pour dépasser obstacles et malentendus et comprendre la genèse d'une oeuvre-monde.

L'HÉRITAGE

Dans le sillage du maître de la high fantasy.  Des adaptations à l'écran à la folie des jeux de rôle et des jeux vidéo.

Vraiment, vraiment un document pratique à garder comme référence.

*

Maintenant, pour ceux et celles qui veulent ajouter à l'expérience de 'Hobbit' et cie.. Du genre, aller au bout de son enchantement!   Voici un endroit situé dans les Cantons-de-l'Est

ENTRE CIMES & RACINES

cantons-de-lest-entre-cimes-et-racines

Pour une visite virtuelle

 

PierreDeFeu2

Une superbe idée, ces écogites... J'imagine les passionnés de 'Hobbit et La Pierre de Feu', du Seigneur des Anneaux.. Il peuvent séjourner dans un habitat Troglodytique.  Je me souviens, en regardant le premier film du Seigneur des Anneaux, avoir craqué pour ces petites maisons.  Dommage, qu'on ne puissent les voir qu'au début du film.. C'était trop court!!

Il existe sûrement d'autres habitats du genre dans d'autres pays???

Voilà!, c'était mon petit plus à rajouter. 

Il faut savoir qu'ils existent ces beaux endroits.  Ce doit être magique de venir y  commencer ou mieux encore venir y terminer cette merveilleuse trilogie???

Un J.R.R. Tolkien!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

1325125-gf

Il y a tellement de livres publiés sur cette oeuvre.. Voici un "fantastique-essais"

écrit par Jean-Rodolphe Turlin

Promenade au pays des Hobbits:  Itinéraire à travers le comté de J.R.R. Tolkien

Janvier 2013

Les éditions TERRE DE BRUME

Admirateur de l'écrivain J.R.R. Tolkien et spécialisé dans l'étude de l'univers des Hobbits, J-R. Turlin offre au lecteur des itinéraires à travers la Comté en passant par les sentiers de la géographie, de la toponymie, de l'onomastique à la rencontre de mots exprimés dans des langues historiques ou imaginaires.

Vous aimez Le Seigneur des Anneaux?

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 16:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2014

Les écoliers (ou enfants) de Plumfield

1270

Pour toutes celles qui ont aimé et aiment encore 'Les quatres filles du Dr March',voici une petite série pas toute jeune, 1998,  mais quand même! 

Je sais que nous sommes plusieurs à garder un souvenir impérissable de ce film, mais il y a environ 2 ans, À Télé-Québec, cette superbe série était diffusée tous les samedi midi.  Une heure à regarder vivre Jo, devenue veuve et ses élèves pensionnaires dans sa maison, devenue l'école, la maison, l'adresse de tous ces enfants orphelin, d'autre plus en moyen.. Une série que je souhaiterais revoir vivement.

Vous pouvez visionner quelques épisodes

ICI

pour avoir une bonne idée de la beauté des lieux et images.

Une fois de plus, l'histoire de Jo March.  Un personnage difficile pour moi de laisser partir.  Dans cette série de 26 épisodes, elle est devenue veuve. Elle a fait de sa maison son école et accueille les enfants défavorisés. 

De temps en temps, on peut voir ses soeur, Amy et Meg qui viennent la visiter.  Évidemment, c'est toute une autre distribution qui animent la série.  Même si c'est tout autrement, que dans le film, ça ne m'a pas enlever l'intérêt que je porte à Jo.  Un personnage qui demeure si attachant. 

Il y a la cuisinière aussi,Azia, qui vit dans la grande maison avec Jo.  Elle lui est souvent d'une aide précieuse et de bons conseils. Et Nick, l'homme à tout faire..

Cette série est sûrement inspirée du roman "Le rêve de Jo March"

Un livre que je veux relire ainsi que la suite et la fin: "La grande famille de Jo March".

9782203135925

*

couv4011716

«Le temps a fait son oeuvre.  À côté de Plumfield se dresse dorénavant une véritable petite université dans laquelle on vient de loin pour étudier.  Les garçons de Jo sont maintenant de solides gaillards égaillés de par le monde, mais ils n'oublient pas pour autant Plumfield, ni bien sûr Mme Jo, plus que jamais utile dans les moments délicats:

ceux où les coeurs encore tendres connaissent leurs premières véritables épreuves!»

*

 hombrecitos

 

1998

*

Ecoliers_de_Plumfield_Saison_2_Vf_W_Poster

*

brittney115

Il me semble que Nan est la nièce de Jo???

*

enfantsplumfield

Voilà, toute cette belle distribution réunies.

Il manque Azia la cuisinière...

 

J'ai vu aussi que cette série existe 'quelque part'??? en dessins animés

Ça se nomme

"Petite bonne femme"

Petite-bonne-femme-enfants

Vraiment, pour ma part, je n'en ai jamais assez de Jo March et de sa famille!

*

 Je ne peux que mettre en lien le blog de JO(Louisa May Alcott)

Une amoureuse de tout ce qu'a pu écrire Louisa May Alcott!

Un billet sur le roman des enfants de Plumfield.

ICI

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 septembre 2014

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles

1518625-gfSuzanne Hayes et Loretta Nyhan

Publié chez Belfond

2014

Littérature américaine

396 pages

Quatrième de couverture:  Dans la lignée du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, un premier roman plein de légèreté, d'humour et de tendresse, le portrait de deux femmes attachantes, courageuses et solidaires, réunies par le hasard dans l'Amérique des années 1940.

Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s'ennuie.  Enceinte, seule avec son fils de deux ans dans sa grande demeure du Massachusetts, la pétillante jeune femme cherche  une amie à qui parler.

À des centaines de kilomètres de là, Rita Vincenzo s'interroge:  comment joindre les deux bouts dans un pays rationné?  Comment réconforter la douce Roylene, la fiancée de son fils parti pour le front?  Et, surtout, avec qui partager les angoisses et les joies du quotidien?

Puis un jour, Rita reçoit une lettre d'une inconnue nommée Glory, comme elle épouse de soldat.

Recettes pour lutter contre la morosité, conseils de jardinage, échange de confidences, de potins de voisinage et de secrets plus intimes... Unies par un inébranlable optimisme, Glory et Rita vont partager une intense complicité épistolaire.  Et découvrir que, même dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve toujours un chemin.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire:  Comme on le souligne au début de la quatrième de couverture, ce roman épistolaire, n'est pas sans nous rappeller 'Le cercle littéraire des amateurs....'.  Même les couvertures ont des similitudes.   Par contre, le contenu est beaucoup plus amical, parfois drôle (surtout l'humour de Rita) , émouvant, parfois énormément!!! ...

À travers les lettres de Glory et Rita, nous avons une bonne représentation de ce qu'a pu être la vie de toutes ces femmes qui ont dû laisser partir un ou des êtres chers à la guerre. 

*** Un petit bout de lettre de Rita sur la jeune fille qui est amoureuse de son Toby.  Quelle bonne façon l'auteur a choisi pour décrire le manque de confiance en soi de la jeune fille qui vient frapper à sa porte! :D 

«Je rentrais à peine du café hier, quand on a frappé à la porte.  Mon coeur a failli cesser de battre (on craint les visites inopinées comme la peste, ces temps-ci) et j'ai couru à la fenêtre pour m'assurer qu'il n'y avait pas de véhicule officiel garé dans l'allée.  J'allais entamer une danse de joie lorsque j'ai aperçu une jeune fille debout sur le palier.  Elle était pâle, maigrichonne, et gémissait comme un chat.  Quand je l'ai fait entrer, elle s'est mise à pleurer.  Des larmes si grosses que j'ai eu peur qu'elle ne se noie.

Elle s'appelle Roylene. 

«Mon père possède la Roy's Tavern? Sur Clinton Street? près de l'épicerie?»

Tout sonne comme un question, dans sa bouche.  À croire qu'elle n'a pas assez confiance en elle pour employer le mode déclaratif.  Je lui ai pris son manteau, jetant au passage un coup d'oeil discret à son ventre (lequel était plat comme une planche à pain, Dieu merci), et je  lui ai servi une tasse de thé, qu'elle a lampée comme un vrai Chinois.» page 17.

Un bon roman épistolaire à lire.  J'ai beaucoup aimé.  J'ai aussi réalisé tous les bienfaits que peuvent transporter de l'encre et du papier! Ces deux dames s'apportent beaucoup une à l'autre psychologiquement. Elles se font du bien.   

Une fin de lettre adressée à Rita datée du:

6 mars 1944

  

«Quant au jardin, j'ai suivi vos conseils et acheté mes graines chez un agriculteur local.  La salle à manger est envahie de miniserres et, chaque jour, les enfants et moi allons guetter l'arrivée des premières pousses.  Ma mère doit se retourner dans sa tombe en voyant notre luxueuse salle à manger remplie de petits seaux et de boîtes en verre.  Sans parler des trainées de terre qui jonchent le sol...Mais cette maison est un jardin d'intérieur, désormais.  Et ses habitants sont suspendus entre le passé et l'avenir.»

Amitiés,    

Glory 

Un autre petit détail!      

Ces images vous donnerons une bonne idées des vêtements que pouvaient porter Glory qui habite Rockport, Massachusetts, et Rita qui habite l'Iowa City, Iowa. 

Leur correspondance débute le 1 janvier 1943 pour se terminer le 9 juin 1946.

 

IMG_0004b

*

IMG_0011

 

Une petite recherche sur la mode dee 1943, m'a amené sur un site merveilleux! 

"À la recherche des modes perdues et oubliées"

Vous pouvez en voir tout plein et chaque image est annotée avec explication.  C'est très intéressant!

SOURCE

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

pleine-lune-et

La pleine lune semble importante pour Rita.  Elle ne manque jamais de le souligner à Glory dans ses lettres.  Lorsqu'elle est présente, elle aime s'asseoir à l'extérieur pour écrire à Glory sous le regard de la pleine lune. 

À la page 345, Rita écrira à son fil Toby. Son fils parti à la guerre.  Une lettre remplie de tendresse et de poésie.

 

 

31 octobre 1944

   

Mail de Marguerite Vincenzo (Rita) au quartier-maître de

deuxième classe Tobias Vincenzo

Toby,

 

   Tu te souviens des histoires que je te racontais à propos de l'homme qui vivait sur la lune et mangeait du gruyère toute la nuit?  Il veillera sur toi.  Roule ton âme en boule et jette-la-lui.  Il en prendra bien soin.

   Ainsi, je la verrai briller lors de nuits comme celle-ci. 

   Ne meurs pas.  Refuse.  Reviens dans l'Iowa et laisse-moi réparer ce que la gerre a cassé.  Dors dans ton lit avec ton fils blotti contre ta poitrine.  Mange les bons petits plats que je prépare.  Assieds-toi sur le porche et regarde éclore le nouveau monde.  Tu y as toute ta place.  J'y compte bien. 

   Joyeux anniversaire, mon chéri.

Je t'aime.

Maman 

(Lettre jamais envoyée)

***

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

J'ai choisi une des nombreuses recettes que nos deux correspondantes s'échangent.

Pour jouer le jeu jusqu'au bout, j'ai eu envie d'essayer les...

100_1765

 

"Cookies aux flocons d'avoine"

De Rita!

130 g de Farine

1 cuillère à thé de levure chimique

1/2 cuillère à thé de sel

300 grammes de flocons d'avoine

70 gr de raisins secs

60 grammes de sucre roux (bien tassés)

1 oeuf battu

50 millilitre de mélasse (Un petit peu moins qu'un quart de tasse)

50 grammes de marmelade d'orange

60 grammes de matière de beurre fondue

*

* Mélanger et tamiser la farine, la levure et le sel;

* Ajouter les flocons d'avoines et les rainsins secs. Mettre de côté. 

* Mélanger le sucre roux et l'oeuf, battre énergiquement. 

* Ajouter le sirop de mélasse, la marmelade et la matière grasse.

* Incorporer progressivement la mixture à base de flocons d'avoine. 

* Déposer avec une cuillère à café sur une plaque légèrement graissée allant au four.  

*Faire cuire à four moyennement chaud (180 C) pendant 12 à 15 minutes. 

 

Mon commentaire? 

Le goût:  Succulent

La texture:  Un peu sec à l'extérieur, mais moelleux à l'intérieur.  Probablement trop pauvre en matière grasse pour des biscuits.  Seulement 1/4 de tasse. 

La prochaine fois, car c'est évident que je vais adopter cette recette, j'ajouterai, soit le double de matière grasse où 1/4 beurre + 1/4 compote de pommes. 

J'irais aussi avec moitié farine, moitié flocons d'avoine.   Mais vraiment le mélange des sucres: Cassonade, (sucre brun) marmelade d'orange et mélasse est vraiment délicieux. C'est la première fois que j'expérimentais ce principe, mélanger différentes sources de sucre qui donne 3/4 de tasse en tout.  La marmelade que j'ai utilisée ne contenait pas de sucre.

C'est comme un goût entre les galettes gruau/raisin et les galettes à la mélasse. Mais ça reste un goût très doux.  

Par contre  j'ai été surprise, car elle ne s'écrasent pas à la cuisson.  On fait les boules, ça reste des boules. 

Mais, il faut d'abord essayer la recette telle quelle la première fois.  Après, vous allez voir ce que je veux dire. 

Dans le roman, ils sont en temps de guerre et les aliments étaient rationnés.  C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, elles s'échangent des recettes simples et dépaneuses qui demandent une économie de moyens.

Pour un excellent résultat je combinerais cette recette avec

celle-ci:  Biscuits aux gruau

 

100_0954

L'appétit vient en lisant!

 

 UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Vous trouverez un billet chez Bookinnsofa qui m'a fait découvrir ce roman épistolaire.

pour lire ce billet c'est ICI

 

 

04 septembre 2014

La drôle de vie de Thimoty Green

82dd1e1e6538a79d6f2bdcf56851c2ffUne jolie fable.. ou une fabuleuse histoire! :)

Réalisateur:  Peter Hedges

Bande originale:  Geoff Zanelli

Scénario:  Ahmet Zappa

Durée: 125 minutes

2012

 

 

 

Synopsis

Jim et Cindy souhaitent ardemment avoir un enfant. Même si la nature en a décidé autrement, ils continuent de croire en leur bonne étoile.

Un soir de tempête, ils sont réveillés par la pluie et une étrange présence dans le jardin. Il s'agit de Timothy qui deviendra rapidement leur fils adoptif. Le jeune garçon est curieux et généreux. L'entourage de Jim et de Cindy se demande d'où il vient, ce qui ne brime en rien le bonheur de la nouvelle famille. Papa et maman aimeraient plutôt savoir pourquoi des feuilles se retrouvent sur les jambes de Timothy..

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire:  Encore un film que j'ai écouté durant un après-midi caniculaire.  J'ai vraiment aimé ce conte moderne.  À vrai dire, cet été, j'avais fais quelques choix sur le terminal Illico.  Je suis allée d'abord sélectionner des films de Walt Disney que je n'avais jamais vu, dont celui-ci, qui fût l'un de mes premiers choix, ainsi que Cheval de guerre dont j'ai déjà fait le billet.  Il me reste à écouter Croc-Blanc et Raiponce.  J'avais aussi choixi James et la pêche géante, mais je n'ai vraiment pas aimé.  Pas du tout mon genre de dessins animés. 

Je ne sais pas si vous avez déjà vu ce petit film très sympathique?  Le couple formé par Jennifer Gardner et Joel Edgerton se retrouvent ensemble, le soir venu assis dans leur canapé, à essayer d'accepter l'idée qu'ils n'auront jamais d'enfants.  Ils sont triste et cette réalité est très difficiles pour eux.  Alors, pour essayer de se ressaisir, Jim, prend un petit coffret en bois sur la table à café. Il va chercher des petits papiers et un crayon.  Il décident d'écrire sur chaque papier, la qualité ou le défaut qu'ils souhaiteraient pour leur enfant imaginaire.  Comme on ferait pour un rêve.  Après, ils vont tous les deux ensembles, enterré cette petite boîte dans leur jardin. 

Un peut comme une sorte de geste symbolique pour se convaincre qu'ils ont rendu les armes. 

le-soir-de

Durant la nuit, un orage éclate.  Une énorme tempête de pluie qui rendra la terre boueuse.  Au matin, Cindy (je crois) découvre Thimoty (joué par C. J. Adams)  dans la maison, comme si ce garçon y avait toujours habité.  De plus, il semble posséder toutes les qualités inscrites la veille.  En se rendant au jardin, le couple découvre que le coffret est vide...

Voyon quelques images du film

famille300

SOURCE

Vous pouvez lire un article sur ce film en cliquant sur SOURCE.

*

120813_iu732_aetd-timothy_green_sn635

*

The-Odd-Life-of-Timothy-Green1-580x387

Thimoty s'est fait amie avec une fille solitaire jouée par Odeya Rush.  Elle fera découvrir son univers dans une clairière de la forêt.  Thimoty, l'aidera à continuer la construction de son monde.   Des images superbes!

*

580496-avec-feuilles-lui-poussent-chevilles

De drôle de feuilles poussent sur les jambes de Timothy???

Un ami de la famille examine..

*

1356955901-cooperation-concours-timothy

Un très beau film aux couleurs automnales que je vous conseille fortement. 

Un bon moment de cinéma à regarder seule, en couple ou en famille!

Bon cinéma!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:02 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 septembre 2014

Toutes les choses de la vie

1459801-gfKevin Canty

Albin Michel

Littérature américaine

2014

324 pages

Quatrième de couverture:  Habité par la présence entêtante des paysages du Montana dont Kevin Canty a fait son territoire littéraire, Toutes les choses de la vie explore sentiments et émotions avec une vérité saisissante.

Comme chaque année, June et RL se retrouvent le long d'une rivière, une bouteille de Johnnie Walker à la main, pour célébrer l'anniversaire et la mémoire de Taylor, mort onze ans plus tôt.  June a été son unique amour, RL son ami d'enfance.  Mais ce jour-là, décidée à prendre un nouveau départ, June déclare qu'elle ne sera plus jamais «la veuve de personne».  Divorcé, père d'une fille de vingt ans, et un peu paumé, RL sait secrètement qu'il est, lui aussi, à un carrefour de son existence.  Et qu'il ne tient qu'à lui donner un sens.  Surtout lorsqu'il voit ressurgir son amour de jeunesse, Betsy, une femme aux abois qu'il se met en tête de sauver...

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire:  Cette fois, je suis vraiment embêtée pour vous donner une opinion sur ce livre, car je ne sais trop qu'en penser.  Ni mauvais, ni bon! 

D'abord, j'ai été attiré par ce roman pour la région.. Le Montana.  Tout de suite, j'ai pensé à Fondant et ces belles régions qu'elles nous présentent et que j'aime aussi.  La photo de la jaquette a un attrait tout spécial pour moi.  Mon père... j'y voyais mon père.

J'ai noté de beaux passages, mais il ne faut s'attendre à rien d'autre qui serait hors du quotidien.  La vie tranquille de ce petit coin de campagne. Les états d'âme d'une petite poignée de personnages.  Un roman minimaliste. Seule, la nature est grandiose dans ce roman.  Une très belle plume.  Je donne un 7.5/10

Extrait

«Edgar s'assit sur la berge et regarda la rivière couler.  L'eau devant lui s'écoulait d'un haut-fond un peu plus en amont, et se déversait dans un bassin étonnament profond au pied d'une falaise.  Il y avait quelque chose de japonais, de ravissant dans cette eau sombre qui tourbillonnait sous la paroi rocheuse.  Les papillons, petites phalènes blanches, s'envolaient des conifères pour se poser à la surface et le courant les emportait au milieu de la rivière, où les attendaient des douzaines de grosses truites.  Des prises faciles pour un individu ayant l'usage de ses deux bras.» page 109

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2014

Quand c'est la fête dans la boîte aux lettres!

 100_1763

25 août 2014... J'aime tout naturellement quand des lettres, petits colis ou magazines arrivent dans ma boîte aux lettres. 

Lundi était une de ces journées magiques.  Mon magazine Style at home, abonnement cadeaux, offert par ma nièce et qui arrivent régulièrement une fois par mois.  Un lien postal qui reste entre nous depuis des années déjà. Surtout qu'elle habite loin de moi.  Inévitablement, j'ai une pensée de plus pour elle quand ce magazine déco arrive! :)

Mon magazine Qu'est-ce qui mijote? 4 fois l'an, gracieuseté de la compagnie Kraft.  Toujours un plaisir à regarder!  Des idées de menus simples qui s'harmonisent à la saison.

Et le meilleur, ben... c'est sans hésiter, la petite lettre dodue qui cache un trésor à découvrir, mais.... plus tard. :D   Bien oui, je laisse durer le plaisir, je la laisse traîner pas loin, juste assez pour ne pas la perdre de vue, jusqu'à ce que la curiosité me dise: «C'est assez! on ouvre!»

Avant de poursuivre sur le contenu des boîtes aux lettres, pour ne pas que j'oublie, je vous pose la question:  Comment réagissez-vous quand un colis ou une lettre débarque chez vous? 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mardi, 26 août 2014

Encore une surprise...

100_1742

Voilà! j'ai reçu ce colis vers 13h00.. Ai patienté jusqu'à 17h00.

J'étais éblouie... Mary Cicely Barker, mon idole de fée naturaliste..

Un linge imprimé de La fée des trèfles et une boîte de métal contenant 12 crayons de couleurs.  Le boitier de métal illustre La fée des roses.  La carte postale 'jardinière' accompagne le tout! 

On peut voir à gauche en bas, le mignon petit carnet de Paris que contenait l'enveloppe dodue, sur la photo d'en haut.

Que du bonheur!

Une semaine de gâteries incroyables!

*

100_1743

C'est que j'aurai du mal à utiliser ces objets.  Ils sont tous tellement trop beaux. 

Mais je vais les essayer quand même! :D

C'est magnifique!

MERCI!!!

1447357-gf

 À propos de crayons de couleur, voici mon coloriage commencé dans ce cahier vintage, dont j'ai déjà parlé.

100_1744

Il me reste encore 2 tasses à colorier et étendre de fines lisières dorées, sur le pourtour des tasses.  J'utiliserai de l'encre de Chine.

C'est un essai, car je n'arrive pas à trouver de crayons assez fins et surtout qui donnent vraiment un aspect doré. Le résultat est décevant. Les feutres fins que j'ai essayés donnent un aspect verdâtre.

Par contre, l'encre que j'ai trouvée, pose un petit problème.  Le produit qui fait la dorure, descend constamment au fond de l'encre à cause de sa pesanteur.  Il faut brasser constamment.  J'ai essayé avec une plume comme ceci: 

100_1753

On peut déjà voir en sortant la bouteille de la boîte les espaces qui se forment, entre le liquide et l'or.

J'ai bien beau brasser, mais il faut faire vite!  Peut-être qu'une brochette en bois servirait mieux?

Si quelqu'un a déjà travaillé avec ce produit, ça me fera plaisir d'avoir un conseil. :)

*

  • Jeudi le 21 août 2014.  Une copine de La Maison des Enfants, s'est jointe à moi pour qu'on puisse colorier une dernière fois avant l'ouverture officielle du courrier pour l'année scolaire 2014-2015.

Elle est arrivée avec une petite gâterie! 

 

100_1747Des BOUTONS!

Avec la carte postale, il est possible de voir la grosseur de ces jolis boutons. 

Julie me connaît bien aussi, puisque,un jour ou deux avant, je m'étais arrêtée devant cette ribambelle de joyeux boutons.  Ils se trouvaient au bout d'un rayon du 'scrapbooking'.  Incapable de choisir par tant de variétés et mignoneries! :D... J'ai passé mon chemin. 

Voilà que quelqu'un d'autre a donc choisi pour moi.  Ces boutons m'étaient-ils destinés? Si oui, j'étais ravie. 

Chaque bouton a un petit ourlet troué à l'arrière afin de fixer où on veut.

Après, on s'est installée à la table de la cuisine.  J'avais glissé un CD de flûte traversière dans le lecteur.   Un doux mélange de pièces variées.  Des classiques.  Un CD dont j'ai obtenu d'un disquaire en lui demandant un album contenant que de la flûte traversière pour accompagner le jardinage intérieur.  Il a si bien compris ma demande.  J'adore cette compilation. 

 

61HNYT2EHGL

The most relaxing FLUTE album in the world...ever!

Contient 2 CD - Un coup de coeur!

*

Finalement, on a commencé à colorier!

100_1734

Un de nos plaisirs, c'est d'aller faire sècher nos dessins sur "la corde à linge".  À la toute fin, nous appliquons une colle scintillante en parcimonie par dessus le coloriage, pour ajouter de la lumière à certains endroits. 

On redevient des petites filles!

*

  Pour revenir à nos moutons de la poste, Voilà un autre assemblage de toutes les jolies cartes qui ont décoré mon frigo tout l'été.

100_1745

sauf, celle d'aujourd'hui.  Elle est là pour la photo!!!

Et je ne peux tout mettre, puisque j'ai reçu aussi un colis de spécialités gourmandes de la Belgique.

Il n'en reste rien!  Quelle belle idée! Je garde la carte dans mon agenda de gratitude...

C'est la verte... :)

100_1756

*

Et encore une grosse enveloppe toute pleine qui est arrivée début juillet!

Un superbe croquis d'Emma et au dessus, des semis d'oeillets

100_1754

Je garde tous ces trésors de papier et autres surprises bien au chaud dans mes plus belles boîtes. 

Pour les cartes et les signets, je préfère les glisser entre les pages de mon agenda de gratitude!

*

J'en suis à ma quatrième année à remplir ces agendas "Quo Vadis" pour ne pas les nommer.  Je suis assez insistante sur ce petit exercice, qui consiste à écrire 3 belles choses ou plus qui sont arrivées dans la journée.

On peut en ressentir les bienfaits à la relecture.

100_1761

*

MERCI À TOUTES!

Ce soir, j'aurai une fois de plus à remplir ces pages de toutes ces petites perles du quotidien.

Je dirai 'Merci' à la Vie, pour ces petites attentions. 

Mes copinautes, Poste Canada...etc...Comme si j'avais gagné un 'Oscar' de la plus chanceuse des blogueuses! 

Aussi, je compléterai la liste parce que mon 'tome 3 - La chanson de Dicey' des enfants Tillerman est bon, bon, bon...

et que j'ai pu faire un sieste après-midi, et qu'à mon réveil, le souper était prêt et que

nous avons déjeuné avec des amis ce matin, et

que j'ai reçu des courriels de personnes qui me sont chères,

et aussi parce que je peux entendre les criquets (ou grillons) en m'endormant le soir, et  etc.. etc...

 

zkxazx4y

Vous pouvez lire le billet de Book inn sofa sur sa collection de papeterie.

Un billet que j'ai adoré et qui m'a sûrement inspiré celui-ci, puisque c'était la première fois que je partageais les petits bonheurs de ma boîtes aux lettre.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

En ce moment je lis en alternance, ceci...

100_1759

Une très bonne série que "Les enfants Tillerman" de Cynthia Voigt.

et

100_1758

Du bonbon!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 août 2014

SABRINA - Le film

Sabrina-20111006072113Année de production: 1995

Réalisé par:  Sydney Pollack

Avec: Harrisson Ford, Julia Ormond, Greg Kinear

Durée:  128 minutes

Nationalité:  Étas-Unis

 

Synopsis: 

Un conte de fée moderne où la jeune fille effacée et timide du chauffeur

Julia-Ormond-as-Sabrina-Fairchild-sabrina-3249001-260-400

d'une famille richissime, va non seulement séduire le cadet 

miniature

mais aussi l'aîné de la famille... Harrison Ford

*

Mon commentaire:  Voilà que la semaine dernière, je vois à l'horaire télé, ce film annoncé en fin de soirée.  Je l'enregistre et pour une fois, quelques jours plus tard, je me suis enfin décidée à l'écouter en entier. 

Je ne sais pas pourquoi, à chaque fois que ce film passait, je m'arrêtais devant des scènes plus accrocheuses mais, je ne poursuivais pas jusqu'à la fin.  Alors, je suis vraiment en retard sur ce film!  On ne peut faire pire..

Or, cette fois, c'était la bonne!!! Bien ce fût un coup de coeur!  Quelle comédie sentimentale intéressante. J'ai presqu'autant aimé que "Vous avez un message", "L'homme parfait", "Un beau jour"... et toutes ces belles comédies sentimentales des années '90!  

Les images de Paris sont sublimes, la pièce principale où son père lit, le voyage à Marha's Vineyard avec Linus, La chambre de Sabrina.. D'ailleurs, allons donc faire un tour dans ces petits coins tout cosy...

Vu qu'à peu près tout le monde a dû voir Sabrina, allons-y avec de magnifiques scènes dont la source

provient de ce merveilleux site:  "Houked on Houses"

 

vlcsnap-255936

Sabrina attend David, mais ce sera Linus qui viendra...

*

vlcsnap-250971

Un mariage de 'fusion' se prépare..

*

vlcsnap-253262

La superbe cuisine des domestiques.

*

vlcsnap-260840

L'équipe des domestiques dont le père de Sabrina au bout de la table.

*

vlcsnap-258681

Une journée passé à Martha's Vineyard pour prendre des photos pour la vente de leur résidence secondaire.

*

vlcsnap-258816

*

vlcsnap-258789

*

vlcsnap-261704

C'est en revenant de sa balade avec Linus qu'elle dit à son père pourquoi elle l'aime.  C'est parce qu'il a choisi le métier de chauffeur pour pouvoir lire.  Sa passion..

Ensuite, elle lui demande comment était Linus quand il était enfant?

Son père lui répond:

«Plus petit»

:D

vlcsnap-261723

Plus tard...

«Je vous apporte du thé et des fleurs pour mettre un peu de lumière dans votre chambre.»

dit Joanna au père de Sabrina...

vlcsnap-264528

Et la superbe chambre de Sabrina au dessus du garage

*

vlcsnap-253507

Quand elle part pour Paris

*

J'ai passé un beau moment de cinéma, même si j'étais dans ma maison! :)

J'ai pu remarquer aussi que c'était un 'remake'

dvd-cover-original-movie

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 Et vous?  Est-ce que vous avez déjà vu Sabrina?

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2014

Le grand voilier dans les arbres

product_9782070529810_244x0

Mon COUP DE COEUR de l'été

Berlie Doherty

Folio Junior

Littérature anglaise

 236 pages

Résumé: L'action se déroule juste avant la Première Guerre mondiale.  Doroty et Walter sont jumeaux.  Leur père est le marjordome de la Grande maison.  Les jumeaux se lient bientôt d'amitié avec Master George, le jeune maître mélancolique et solitaire de la grande maison.

Avec la complicité de Tweeny, la petite servente, les enfants vont se retrouver dans le Grand Voilier, leur cachette dans les arbres, pour mettre au point un plan audacieux...

Un récit à quatre voix, plein de justesse et de vivacité!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 Mon commentaire: Un roman jeunesse, pour qui aime encore les histoires d'avant guerre. Un récit de l'enfance racontée surtout  par Doroty et Master George.  Walter et Tweeny viennent ajouter des détails à cette histoire réaliste.

   Walter le jumeaux de Doroty, déborde d'imagination.  Ce qui l'incite à cacher dans un creux de l'arbre, un petit cahier noir "Moleskine" et un crayon dans une vieille boîte en métal.  C'est là qu'il aime grimper pour écrire ses histoires d'aventures et tomber dans l'imaginaire et surtout voir le monde de haut et y voir plus loin. Cela dit, je ne savais pas que les cahiers "Moleskine" étaient si vieux!!! :) 

   J'ai vraiment pris le temps de savourer ce livre.  J'ai dû m'arrêter souvent pour coller des petits coeurs rouges dans les marges. J'ai même pris le temps d'aller chercher mes autocollants de Noël afin d'y trouver une canne en bonbon, pour 'border' le passage qui suit:   

Voici un extraits au temps de Noël:

HXMgun_4P3kMjVU8v7WIOtrYBMs

Cette scène se passe quand Doroty sort de l'hôpital.  Elle est guérie. Juste avant les fêtes de Noël, elle avait contracté la scarlatine.

   «-  Maman, j'ai cru que je n'allais jamais te revoir.

   Et elle m'a tenue serrée contre elle, si serrée que je pouvais entendre les battements de son coeur et les petits bruits de gorge qu'elle faisait en avalant sa salive.  Elle sentait bon la petite maison, le feu de bois, le pain qui sort du four et les pommes engrangées au grenier.

   Nous nous sommes assises dans le tramway en nous tenant la main et je lui ai posé la question qui me brûlait les lèvres depuis des semaines:

   - Papa est-il parti en Australie, Maman? (À noter que les enfants voyaient très peu leur père, car il passait la majeure partie des jours à La Grande Maison.  Il n'avait que de très, très courte pause où il pouvait venir rejoindre sa famille dans 'la petite maison' attenante au manoir.  Il en profitait pour écouter de l'Opéra.. )

   Elle m'a presque broyé la main.

   - Non, ma poulette.  Nous avons toujours Papa. 

   L'émotion altérait sa voix. 

   Nous avons remonté à pied la grande allée, et jamais je n'oublierai cette promenade avec les arbres d'hiver noirs et nus mais tout étincelants de givre, et les baies du buisson de houx qui brillaient comme des gouttes de sang.  Page 125

***

Bien sûr, il y a d'autres beaux passages qui décrivent des atmosphères très inspirantes  À ce propos...  Voilà ce qu'en dit Berlie Doherty:

«Mon père, Walter Hollingworth, qui adorait écrire des histoires, m'a beaucoup encouragé dans mon travail.  Ce livre, inspiré par quelques-unes des histoires qu'il a écrites sur son enfance et que j'ai trouvées après sa mort, à l'âge de quatre-vingt treize ans, est en quelque sorte une collaboration entre nous. 

Le portrait des membres de la famille Hollins est basé sur celui d'Arthur, Mary Jane, Harold, Doroty et Walter Hollingworth.  Tous les autres personnages sont fictifs.  Cependant, la Grande Maison, Bark Hill, a vraiment existé.»


J'aime beaucoup, beaucoup la plume de Berlie Doherty.  J'en suis à ma troisième lecture de cette auteure. C'est une excellente conteuse! 

Un roman tendre, qui démontre la force de l'amitié qui se crée entre les enfants. Ainsi, la solitude de Georges, enfants richissimes, devant être formé pour prendre la relève de son père souvent absent, s'en trouve allégée.

  Une fois l'histoire de l'enfance terminée, nous avons des nouvelles de tous ces personnages attachants qui auront grandis à leur tour..

Un autre petit détail que j'ai beaucoup aimé. En ouvrant le livre, il y a la liste bien détaillée de tous les personnages principaux et secondaires qui nous accompagneront tout au long de ce joli récit.  Un peu comme on le fait pour une pièce de théâtre.  J'ai bien apprécié ce 'petit plus'.  Comme une petite attention de la part de l'auteure! :)

Le roman commence comme ceci:

«Nous vivions dans la rumeur des arbres.  Jour et nuit, on les entendait soupirer et chuchoter comme s'ils avaient de grands secrets à confier.  Et quand le vent tournait avec le changement de marée, ils chantaient un autre chant.

Et puis un jour, ils ont cessé de chanter et nous avons compris que nous ne les entendrions plus jamais.

Nous, c'est Doroty et Walter.»

*

41E05WFAC8L

En version original

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Ma prochaine lecture de cette auteure se fera au temps des premières neiges! :) 

On dirait une inspirations de Dickens...

1448940-gf

Édition Novembre 2013

*

Si vous n'avez pas encore lu cette auteure, n'hésitez pas.  Vous pouvez lire mes deux autres billets déjà parus sur mon blog.

"Une famille à secret"  ICI

"Un profond secret"    ICI

Personellement, j'ai toujours envie d'en savoir un peu plus sur cette auteure.  J'ai trouvé quelques renseignements chez Babelio.

thumb_berlie-publicity-2002

Mini biographie ici cez Babelio

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Deux autres titres plus récents:

1012805-gf

Août 2009

Tout sépare Rosa et Abela : la première est en Angleterre où elle fait du patin à glace, la seconde vit en Tanzanie où sa famille meurt du sida. Abela est envoyée en Angleterre par son oncle pour être vendue à une famille riche. Elle s'enfuit et se retrouve dans une famille d'accueil. Les destins des deux jeunes filles vont se croiser.

1136559-gf

Réédition, décembre 2010

Chris reçoit un paquet de lettres écrites par Hellen, son ancienne petite amie. Ces lettres sont adressées à un cher inconnu. Hellen les a écrites à l'enfant qu'elle attendait de Chris, alors qu'elle n'avait que 16 ans.

"Bonne Berlilecture"

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2014

Le Coq de St-Victor

813177-coq-st-victor-affiche

Tout d'abord, je vous invite à visiter le site Web de ce film.

C'est par ici

C'est vraiment joli!  Il y a plein de détails.

Vous y retrouverez même trois recettes de la boulangère... :)

Une joyeuse promenade au coeur de ce village virtuel.

 

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Réalisation:  Pierre Greco

 Idée originaleTiré du livre «Le coq de San Vito» de Johanne Mercier

Réalisation:  Pierre Greco
Scénario:  Johanne Mercier et Pierre Greco

 Durée: 80 minutes

Plateformes:  Cinéma, Télévision, Internet

2014 

*

Synopsis

N'en pouvant plus d'être réveillés tous les matins à quatre heures, même les jours fériés, par le coq du maire, les habitants de St-Victor, village prospère de Charlevoix, forment le projet de s'en débarrasser. L'oiseau est alors échangé contre un âne censé porter bonheur. Or, l'impact tant redouté par le maire se produit: les villageois font désormais la grasse matinée et, pis encore, négligent leur travail. Le fermier ne s'occupe plus de ses récoltes. La boulangère ne  cuit plus le pain. Le charpentier ne construit plus rien. Par conséquent, les commerçants de St-Benoît envahissent St-Victor. Sentant l'équilibre du village menacé, un petit groupe se prépare à aller récupérer le coq.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire

Un film adorable à regarder en famille.  Les couleurs sont éclatantes, on y retrouve de l'humour, du suspense et surtout du 'gros bon sens'!  Je donne un 10/10 à ce petit film d'animation tout en nuance.

J'ai vraiment passé un bon moment! C'est beau comme tout!!!

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 août 2014

La maison de Tess

la-maison-de-tess-418980-250-400

Cathy Kelly

Presse de la cité

Littérature anglaise

2014

475 pages

*

Quatrième de couverture

Tess, Suki, Mara et Danae ont décidé de tirer un trait sur leur passé, et pour de bon.

Tess a toujours vécu à Avalon, paisible bourgade sur la côte irlandaise.  Ces derniers temps, elle peine à faire face à son récent divorce et aux difficultés financières rencontrées avec son magasin d'antiquités...

Sa soeur Suki, elle, a depuis longtemps coupé les ponts avec la ville de son enfance pour épouser un homme promis à un brillant avenir politique.  Quand elle devient la proie d'un journaliste à scandale, elle n'a d'autre solution que de retourner à Avalon, qu'elle s'était pourtant juré d'oublier. 

De son côté, la joyeuse et exubérante Mara vient chercher auprès de sa tante Danae le soutien qui lui permettra de surmonter une rupture difficile.  

Appréciée de tous, Danae est, depuis des années, responsable du bureau de poste de la station balnéaire.  Son existence solitaire et recluse lui convient à merveille et lui permet de protéger un lourd secret.

La vie suit donc son cours tant bien que mal à Avalon.  Mais, à l'approche des fêtes de Noël, des événements innatendus vont placer chacune d'entre elles devant un choix crucial...

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 Mon commentaire:  Une fois de plus, je me suis attachée aux personnages de Cathy Kelly.  Au moment où je viens de tourner la dernière page, nous sommes le 16 juillet 2014 et il a fait une journée superbe!  J'ai fermé le livre bien installée dans ma chaise Adirondack sur ma petite galerie.  Il fait encore clair, mais à peine.  

En réalisant que c'est la fin du roman, je réalise aussi que chaque fin de roman, est en fait le début de ce qui sera pour les personnages.  Mais nous comme lecteur, nous serons absents!

Reste à imaginer la suite...

Le roman débute en automne, nous passons tout l'hiver avec les personnages et se termine au printemps. 

Ce que j'aime dans certains romans de Cathy Kelly, c'est qu'on peut lire l'histoire d'un seul personnage si on veut.  Inévitablement, les autres viendront se greffer au personnage qu'on aura choisi.  J'aime cette idée de pouvoir lire le livre dans le mode qu'on choisit.

Mes deux personnages favoris furent donc Danae et Tess.  Je dirais qu'au 2/3 du roman, ça devient de plus en plus intéressant. 

On traverse la période de Noël, mais ce n'est qu'une partie.. je ne peux pas affirmer que C'EST un roman de Noël.  Plutôt deux saisons et demi pour découvrir les liens qui se font et se défont entres tous ces gens, et bien sûr, le thème du roman 'La maison de Tess'. 

J'aurais aimé qu'on nous présente Danae plus souvent dans son bureau de poste. 

Je donne un 7/10 à ce roman plus divertissant qu'autre chose.

 

J'ai noté quelques passages....

Prologue

  «Danae Rahill l'avait compris depuis longtemps:  les enjeux de son métier de postière, dans une bourgade irlandaise, dépassaient de beaucoup sa capacité à expédier les sommes déposées en liquide, ou à délivrer les prestations sociales dans les meilleurs délais.

   Rien ne lui échappait.  Comment faire autrement?  Au cours des quinze dernière années, Danae, elle-même si réservée, était devenue bien malgré elle la dépositaire privilégiée d'un certain nombre de secrets qui pesaient sur Avalon.

  

   Alors qu'elle s'était éclipsée dans l'arrière-boutique pour mettre en route sa bouilloire, Danae entendit la sonnerie annonçant l'arrivée de quelqu'un. 

   -  Ne vous pressez pas, Danae! lança une voix claire et sympathique.

   C'était Tess Power, propriétaire du magasin d'antiquités le Temps perdu.  De peur d'y dénicher quelque babiole aussi inutile qu'irrésistible, Danae s'efforçait de ne pas entrer trop souvent dans cette superbe boutique, reconstitution en miniature d'une demeure du temps passé.  On trouvait là des fauteuils de brocart, des coiffeuses en bois de roses, des bibelots en argents et des bijoux disposés avec goût sur des capes de velours.

   -  Bonjour Tess, comment allez-vous?  demanda Danae en émergeant de l'arrière-boutique, sa tasse de thé à la main.

   -  Très bien merci, répondit Tess, à l'arrêt devant le panneau d'affichage et vêtue d'un vieux pull en laine grise et d'un jean élimé, quoique repassé.

  

   Le soir venu, après avoir fermé le bureau de poste, Danae rentra chez elle en voiture.  Elle adorait Avalon, si différente de la grande ville où elle avait grandi. 

     Lors de son arrivée à Avalon, elle avait commencé par explorer les moindres recoins de cette jolie bourgade, dont les différents styles architecturaux révélaient l'histoire.  À l'origine, ce n'était qu'un tout petit village, composé de minuscules maisonnettes octroyées par la famille De Paor à ses employés.  Ces constructions en brique, désormais très appréciées des citadins en villégiature, s'étageaient en lignes sinueuses jusqu'à la plage.  Le seul autre bâtiment datant de cette époque était l'Avalon Hotel and Spa, tenu par Belle Kennedy.  Le reste de la bourgade offrait au regard un mélange hétéroclite de maison en bois, de style américain qu'un promoteur avait fait construire dans les années 1930, un ou deux lotissements modernes et enfin de charmants petits cottages irlandais aux fenêtres étroites, dispersés ça et là.»

..... Alors c'était un petit aperçu du début.. qui commence en automne.

 

Un autre petit extrait, mais cette fois pour Noël...

   «Mara adorait le matin de Noël, quand l'air était vif et qu'il y flottait un parfum de fête.  En se réveillant ce jour-là, elle prêta l'oreille aux bruits du cottage, désormais familiers.  Le vent soufflait fort, et même pelotonnée au creux de son lit, dans la jolie petite chambre au papier à fleurs bleues elle sentait le froid sur son visage.  Dans une cruche posée sur la table de chevet, sa tante avait disposé la veille un bouquet de roses de Noël, agrémentées de quelques branches de houx.  Certaines d'entre elles portaient encore leurs baies.

   «J'aime bien quand il y a beaucoup de petites boules rouges» , avait-elle dit avec un accent de regret. 

   -  Moi aussi, avait répondu Danae, mais les oiseaux en ont plus besoin que nous.

   - Oh, bien sûr! »

 

Et un dernier passage pour le printemps:

   «Le printemps fit souffler sur Avalon un petit vent tiède, porteur de redoux.  Les tulipes et les jonquilles égayaient les jardins de couleurs vives, tandis que les magnolias de Danae s'ornaient de bourgeons roses, tout collants de sève.  Son grand chêne, qu'elle avait eu si peur de perdre,  revenait à la vie, tel un noble vieillard prêt à délivrer sa sagesse une année de plus après le repos hivernal.»  page 453. 

258343(1)

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 août 2014

Le miel de l'été

En attendant que mes petits gâteaux lèvent, j'en profite pour venir vous faire un bilan de mon été.

tumblr_m0k6zrb1QO1qdn5xno1_250

D'abord, je ne qualifierais pas mon été de "vacances" comme telles.  Ce fut plutôt une suite de moments...disons mieux choisis.  Des  journées parfois planifiées, d'autres plus aléatoires.. Quelque chose entre les travaux, les surprises et la rêveries. 

Des aller-retours jamais bien loin, des rencontres très agréables dont deux avec des blogueuses.  J'ai pris le temps d'envoyer des petits colis, d'en recevoir aussi.  J'ai trouvé à la poste, toujours, de jolies cartes postales. Du courrier trrrès agréable! :)    J'ai aussi eu le temps de voir beaucoup de copines. 

Évidemment j'ai lu, écouter des films, fait du shopping, découvert de nouveaux blogs dont "A penchant for paper".  Coup de coeur pour cette blogueuse qui parle de ses crayons favoris, ses journaux créatifs, botanique, etc.. Je lis ce blog comme on lit un roman. Ce sont des goûts que je partage. Donc, très inspirant pour moi.   Ce blog est anglophone, mais je peux le lire à l'aide de la traduction google. 

tumblr_m3jv0k8kvb1rsb1bqo1_500

Je vous mets le liens ICI

 

J'ai souvent remercié la vie pour tous ces matins clairs, installée à bord de ma balancelle. Assise entre ombre et lumière, sous notre érable de l'amur, prête à faire un court voyage entre la rêverie de projets futurs et l'instant présent.

Prendre le temps de regarder autour de moi et me laisser distraire durant ma lecture du moment parce que la nature, le matin, est trop belle.  Ça faisait si lontemps que je désirais retrouver cet état d'âme durant ces matinées.  

J'aime les matinées et les soirées d'été, surtout quand la lune est pleine.  Entre midi et trois heures, je reste à l'ombre où je m'enferme pour regarder des films, lors des périodes caniculaires.

*

Cet été, nous avons eu la visite innatendue d'un petit chat café au lait, qui a eu la vie dure depuis sa naissance.. probablement abandonné à lui-même.  Il a dû naître dans des conditions sauvages.  Il est venue pour demander de la nourriture.  Il avait une mauvaise blessure au cou.  Nous avons pensé le nourir pour qu'il reprenne des forces.  Ce que nous avons fait tout l'été.  Il s'approche de plus en plus et dort même sur notre galerie, mais impossible de l'approcher.  Aussitôt que nous sortons pour lui présenter son petit plat, il s'éloigne.  Alors, c'est comme ça! Heureusement, sa blessure est complètement guéri.  

Voici, ce qu'il manque.. :)

tumblr_lu7ifpCNh11qe37bqo1_500

Soupir... «Dommage!»

Au moins, il ne souffre plus de la faim..

Nous l'avons appeler 'Papino'

*

Avant de poursuivre mon petit bilan estival, je vais mettre les photos des films que j'ai aimé.

Je vous en reparlerai plus longement à travers des billets.

Belle et Sébastien

affiche-de-belle-et-sebastien

Un film tendre et dur aussi.

J'ai adoré!!!

*

La drôle de vie de Thimoty Green

82dd1e1e6538a79d6f2bdcf56851c2ff

Un conte moderne

Jim et Cindy souhaitent ardemment avoir un enfant. Même si la nature en a décidé autrement, ils continuent de croire en leur bonne étoile. Un soir de tempête, ils sont réveillés par la pluie et une étrange présence dans le jardin. Il s'agit de Timothy qui deviendra rapidement leur fils adoptif. Le jeune garçon est curieux et généreux. L'entourage de Jim et de Cindy se demande d'où il vient, ce qui ne brime en rien le bonheur de la nouvelle famille. Papa et maman aimeraient plutôt savoir pourquoi des feuilles se retrouvent sur les jambes de Timothy...

*

Auprès de moi toujours

aupres-de-moi-toujours-de-mark-romanek-video-en-pre-commande-884090257_ML

Un film singulier, assez bouleversant même!

Kathy, une jeune femme de 28 ans, se retourne sur son passé. Sa mémoire lui fait revisiter ses années d'apprentissage, passées dans un pensionnat britannique perdu au milieu de la campagne, sans beaucoup de contact avec l'extérieur. La jeune femme semble ne pas pouvoir dépasser d'anciennes blessures de jeunesse. Au fil du roman, la vérité sur ces enfants coupés du monde durant plusieurs années se fait jour…

*

Le Coq de St-Victor

813177-coq-st-victor-affiche

Une jolie fable en dessins animés

Un coup de coeur!

Comment concilier travail, sommeil et loisirs!

Un billet bientôt.

*

La voleuse de livres

21060774_20131125172423153

J'ai tellement aimé..

*

Fleur de Neige et l'évantail secret

d'après le roman de Lisa See

2f77495614c1a4f0d87765a583ea3a45

Sophia est bouleversée quand elle apprend que sa grande amie Nina a eu un terrible accident et qu'elle est plongée dans le coma. Même si une grave dispute les a éloignées l'une de l'autre pendant quelques mois, elle s'empresse de se rendre à son chevet. Elle découvre alors, dans le sac de son amie, un manuscrit écrit de sa main. Il raconte l'histoire d'amitié de deux jeunes femmes, Lily et Snow Flower, se déroulant dans la Chine du XIXe siècle. À la lecture de ce récit poignant de deux amies rassemblées et séparées par la vie, Sophia se remémore sa propre relation avec Nina.

*

D'autres films à voir...

findingneverland-copie-1

et

Souvenirs goutte à goutte

cov-7022-omoide-poroporo-integrale-francais

et un film que j'ai programé hier soir...

Festin d'amour 

19015568

Sous l'oeil d'un vieux sage partageant un lourd secret avec sa femme, un petit bar en Orégon voit se nouer et se dénouer des liens amoureux touchant le gérant, sa compagne qui a peur des chiens, les deux serveurs, une belle cliente et son amant...

J'aime tous les films avec Morgan Freeman!!!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mes lectures...Présentement, je lis une suggestion de Jo (Sous les lilas) Anna et Mister God.

173701-f

Un roman très attachant

  J'alterne avec le tome 2 de la série des enfants Tillerman qui sont tous arrivés en même temps. (Quatre tomes à lire...) Juste comme je venais d'entamer "Beignets de tomates vertes".

voigt_02

*

    Aussi, j'ai emprunté à la bibliothèque en livre audio, "Une vie entre deux océans".  

1452072-gf - Copie 12 heures de lecture à écouter.  Idéal lorsque je colore dans mon cahier où lorsque je le fais sur le papier à lettres pour La Maison des Enfants.   Aussi, j'ai déjà un projet de tricot pour l'automne.  Une jolie veste trouvé sur 'Murmuring Cottage'...  Une autre activité qui s'accompagne bien d'une lecture en CD.

tumblr_m1arn6X51C1qd5gqvo1_250

On ne voit qu'une partie du modèle mais c'est bien assez pour me donner une bonne idée de ce que je veux...

*

Déjà lu...

1139841-gf

1413243-gf

la-maison-de-tess-418980-250-400

les-decouvertes-d-une-toute-petite-fille-2402872-250-400

corriveau_saisons

1459801-gf

le-grand-voilier-dans-les-arbres-berlie-doherty-9782070529810

tumblr_m0ffzkameA1rqqnhno1_400

Et l'été continue. Je reviens à mes billets, je pars à la recherche de quelques jolies assiettes pour accrocher au mur de ma cuisine..

tumblr_lx8lrgnPUP1r5et7oo1_400

je poursuis le grand triage dans la maison...J'ai pu ENFIN sortir des idées de recettes de mes magazine Ricardo et m'en faire un index. J'ai aussi eu le bonheur de m'accorder du temps pour écrire, débrouissailler mes petits contes qui dormaient dans des chemises.  

Avec une copine qui, elle a déjà un roman bien entamé, nous, nous partageons un local, environ 1 fois par semaine.  Nous échangeons aussi des trucs, des sites d'informations.. C'est très stimulant!  

 

721a3573

Jolie représentation de l'écriture! :)

source

Il y a bien sûr d'autres livres qui m'attendent, de nouvelles recettes à essayer, je reprends goût à la déco..

J'espère que vous avez passé un bel été à votre façon!

Je suis contente de vous retrouver.

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

ps:  Les petits gâteaux sont cuits! :)

tumblr_m2y17iAphp1r3uzmno1_500

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2014

Cheval de guerre

cheval_de_guerre-affiche-768x1024

Réalisateur:  Steven Spielberg

2012

Avec: Jeremy Irvine, Emily Watson, Peter Mullan

Drame Historique, guerre

Synopsis

À partir de 10 ans

«De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre Mondiale, "Cheval de guerre" raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert, et le cheval qu’il a dressé, Joey. Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français et sa petite-fille…»

*

cheval-de-guerre-d-apres-le-roman-de-michael

Emily Watson et Jeremy Irvine

Une actrice que j'adore.  On peut la voir aussi dans "La voleuse de livre".

*

1646437_3_725b_une-scene-du-film-americain-de-steven_ce0148411fa818684c00270d6771cf55

Une scène lorsque Joey se retrouve dans une ferme.

La petite fille vit avec son grand-père. Il fait des confitures.  Elle s'attache immédiatement à Joey.

*

Mon commentaire

Ayant lu le livre dans les années '90, j'étais curieuse de voir de quelle façon Steven Spielberg s'y prendrait pour nous tranmettre ce roman en images.  Étant donné que de lire le roman est une toute autre aventure, puisque ce sont les chevaux qui ont la parole.  De là, ma fascination pour ce roman.

Au début du film, je me demandais si j'accrocherais.  Petit à petit, j'ai fini par me laisser porter par l'histoire racontée autrement.

  D'abord ce sont les images qui m'ont éblouies.  Vers la fin du jour, des tons de cuivre et de bronze, l'or des champs, la terre...c'est vraiment beau.  

Aussi, la présence d'Emily Watson, que j'aime tant.  Quelques fermes anglaises avec leur vieilles maisons de pierres, même un joli moulin à vent qui tourne.  C'est assez rare que j'en ai vu dans les films.  Il est superbe et servira à cacher Joey.  

Des paysages verts tendres le jour et à perte de vue.  Vraiment sublime!

D'un quart d'heure à l'autre, je me suis laissée captiver par l'histoire de Joey.  Un cheval plein de courage et si attachant.

C'est un BEAU film!

72660550

Si on parle du livre maintenant. Le résumé donne une bonne idée de la manière dont il a été écrit.

Michael Morpurgo

Folio junior

Une 2e édition

12 ans et +

1982 (pour l'édition originale)

Quatrième de couverture

    Joey, le cheval de ferme, devient cheval de guerre en 1914. Il va alors vivre l'horreur des combats auprès des Britanniques, des Français, ou du côté des Allemands. Pour lui, les soldats, les paysans ou les vétérinaires ne sont pas des ennemis mais des hommes, chez qui il rencontre la bonté comme la méchanceté. Joey partage leurs souffrances et leurs peurs et sait leur redonner de l'espoir.

*

Mon commentaire

Comme on peut lire, c'est Joey que nous entendons penser.  Le film et le livre sont indissociable.  Vous retrouverez toute une autre perspective dans le livre, qu'il est difficile de saisir dans le film.  Si je n'avais jamais lu le livre, je n'aurais peut-être pas saisi les nuances dans le regard de Joey.

Même que je crois que je vais relire le roman, parce que...  

C'est un BON roman!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 août 2014

Les filles de l'été

1523753-gf

*

Trois petites filles, trois mois et une maison d'été.

Par Mary Alice Monroe

Aux éditions ADA

2014

418 pages

Littérature américaine

*

Résumé:  Premier tome d'une trilogie..  But de l'auteure:  Dresser un portrait des relations complexes entre trois demi-soeurs vivant aux quatre coins du pays et de leur grand-mère déterminée à les aider à redécouvrir les liens qui les unissent.

La trame du roman se situe à Sullivan's Island, en Caroline du Sud.  Si vous aimez les romans famille, le grand air, la natation, les dauphins, les beaux étés.. le surf, les cerfs-volants...  ce roman vous plairat à coup sûr! :) 

 

Quatrième de couverture

«Située en plein coeur d'un boisé de chênes et de palmiers nains surplombant la mer, la villa historique de Sea Breeze est la demeure ancestrale de Marietta Muir. 

Jadis, ses petites-filles adoraient venir y passer leurs vacances, mais voilà des années qu'elles ne lui ont pas rendu visite.  Et Mamaw craint qu'une fois qu'elle aura quitté ce monde, les liens familiaux ne s'effritent.  La famille Muir est l'une des plus anciennes familles de Charleston, et le sang de leur ancêtre, un capitaine pirate, coule dans les veines des trois petites-filles.

Alors, Marietta décide de jeter comme une bouteille à la mer une subtile promesse de butin (des colliers de perles, des meubles anciens à la valeur inestimable, la maison elle-même) pour les apâter et les inciter à revenir.

Pendant des années, Carson Muir a erré, sans jamais vraiment s'installer, certaine d'une seule chose:  qu'une vie loin de l'océan est une vie vécue à moitié.  Perdue, sans le sou, elle quitte la Californie et arrive la première à Sea Breeze, se demandant à quel moment les choses ont pu si mal tourner... jusqu'à ce que l'océan lui envoie son petit miracle.  Le lien étonnant qu'elle entretient avec un dauphin aidera Carson à renouer avec ses soeurs et à affronter les souvenirs obsédants et funestes de son père. 

Grâce au rytme apaisant de l'île, Carson ouvrira son coeur et pourra alors commencer à se tourner vers l'avenir. »

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Un vrai roman d'été.  J'ai bien aimé les liens que Carson va créer avec Delphine, un dauphin.  Ça prend beaucoup de place dans le livre.  Il y a aussi, les vacances, le renouement avec ses demis-soeurs, des pique-niques préparé par Lucille, la cuisinière de la maison depuis toujours.  Les parties de pêches que Mamaw apprend à son arrière petit-fils atteint d'autisme. 

Un roman qui se lit bien.  J'imagine que le tome 2 se concentrera davantage sur les problèmes d'une autre des soeurs de Carson, car ce premier tome met le projecteur sur Carson.   Les autres tomes, ne sont pas encore traduits. 

Mary-Alice-Monroe-2

«Mary Alice Monroe est devenue la première auteure du Sud à écrire sur la nature (...). Dans Les filles de l'été, elle fait l'éloge des Grands dauphins, qui font la foie des hommes et des femmes qui contemplent les criques et les rivières de la côte de la Caroline du Sud chaque soir.  Comme pour le reste de ses livres, Les filles de l'été est un véritable cri de ralliement.»

- Pat Conroy, auteur à succès du New York Times

mamkissesjax

Mary Alice Monroe avec JAX

C'est un roman très bien documenté sur les dauphins.  On apprends beaucoup pour leur sécurité et sur ce qu'on ne doit pas faire.  Ils existent même deux pages de données sur les dauphins à la fin du livre. 

 

Le livre en V.O. 

16130052

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Je donne un 8/10

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



Fin »