La maison de Milly

20 avril 2015

Le grand livre du jardinage d'Albertine Taupette

530512-gfSuzanne Tommes et Thea Ross

Traduit de l'allemand par Barbara Fontaine et Pierre Thomas

Adapté par Anne Bouin

Avril 2006

5-9 ans...

39 pages

Un album documentaire merveilleux.  Il donne juste envie de se mettre au jardinage en pots et faire des expériences simples avec les enfants.  Voyons ce que raconte la quatrième de couverture: 

530512-gb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Dans ce grand et bel album, Albertine Taupette se fait une joie de t'initier au plaisir du jardinage:  Quels sont les outils indispensables? 

De quoi ont besoin les plantes? Comment semer? En suivant les conseils  de cette malicieuse spécialiste, tu découvriras le bonheur de voir grandir des salades, des tomates et toutes sortes de fleurs sur ton balcon ou dans ton jardin. 

Avec Albertine Taupette, le jardinage, c'est un jeu d'enfant!»

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

J'ai pris quelques photos.

OUVREZ...

Voyez le soin de la deuxième de couverture...Tout est illustrés et on peut inscrire à qui appartient ce grand livre!

100_1947

À la page 4, on peut voir les outils nécéssaires pour commencer.

 100_1948

Page 6, Ce qu'il faut savoir et l'eau... 

100_1949

 Page 18, Comment semer...des fleurs de toutes les couleurs.  À ce stade, j'ai déjà ma petite enveloppe de pois de senteur et les gloires du matin.

 100_1951

Page 20-21, Les bonnes herbes parfumées et tous les petits pots à remplir de bonnes choses!

100_1952

Albertine vous dit «Bon appétit»

Page 24, Comment prendre soin de son jardin...

 100_1954

Page 27, Les amies du jardinier...

100_1955

En terminant à la page 39, Albertine nous amène jusqu'à l'hiver et nous offre

son calendrier de jardin pour les quatres saisons!

 100_1956

J'en profite pour faire un petit clin d'oeil à Mya qui aura à faire avec ses petits... 

J'adore cet album!  Pour moi, c'est un des plus beaux que j'ai vu dans la section jeunesse. 

 UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 18:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


17 avril 2015

Le train des orphelins

le-train-des-orphelinsChristina Baker Kline

Éditions France-Loisirs

2013

424 pages

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Quatrième de couverture:  Vivian, 9 ans, irlandaise, se retrouve brutalement orpheline à New-York en 1929.  Avec des milliers d'autres petits déshérités, elle est envoyée à bord d'un train dans l'Ouest des États-Unis. Là-bas, les enfants sont adoptés ou destinés à servir de main-d'oeuvre gratuite dans des familles modestes...

 

De nos jours, Molly, 17 ans, doit faire des travaux d'intérêt général afin d'éviter la maison de correction.  Sa mission:  Aider Vivian, 91 ans, à ranger son grenier.  Peu à peu, le passé tumultueux de Vivian ressurgit.  Et si la vieille dame distinguée et la jeune fille rebelle avaient plus en commun qu'il n'y paraît?

 

«Le Train des Orphelins» s'inspire d'un épisode authentique de l'histoire des États-Unis.»

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

 

Mon commentaire:   J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman.  D'abord pour l'histoire, ensuite pour l'écriture qui fait que je lis tout en oubliant que je lis, tellement ça glisse et aussi sa construction avec le récit de Vivian à Molly.  Ce qui donne des aller-retours dans le grenier en 2011 et ans les années qui débutent en 1929 et + .  N'hésitez donc pas à lire ce roman tout plein de sentiments, parfois durs, parfois doux! 

 

 Prologue

«Je crois aux fantômes.  Ce sont eux qui nous hantent, eux qui nous précèdent.  Il m'est souvent arrivé de les sentir autour de moi, observateurs, témoins, alors que personne parmi les vivants ne savait ce qui se passait ou ne s'en souciait.

J'ai quatre-vingt-onze ans et la quasi-totalité des personnes qui ont un jour fait partie de ma vie sont maintenant des fantômes.

Parfois, ces esprits se sont révélés plus réels que les gens, plus réels que Dieu.  Ils remplissent le silence de leur masse, dense et chaude comme de la pâte à pain qui lève sous un torchon.  Granny avec son regard empreint de bonté et sa peau talquée.  Papa, sobre, riant.  Maman, qui chantonne.  Ces incarnations fantomatiques, délivrées de toute amertume, de l'alcool et de la dépression, me consolent et me protègent bien mieux maintenant qu'ils sont morts qu'ils ne l'ont jamais fait de leur vivant.

J'en suis venue à me dire que le Ciel est ainsi:  un lieu dans la mémoire des autres où survit le meilleur de nous-mêmes.»

 

Old_Illustration_Emily_of_New_Moon_novel_book_cover

 

Ensuite commence la rencontre entre Molly et Vivian causée par Molly qui a volé un des 3 volumes (le plus écorné) à la bibliothèque: : Jane Eyre.. son histoire préférée. 

Vu que Molly est en famille d'accueil, elle devra donner des heures à Vivian pour réparer sa faute: faire du ménage dans son grenier. Dès le début les deux se reconnaitrons des similitudes dans leur parcours de vie.

Un extrait page 135-136...  «Assise sur le plancher du grenier, Vivian perchée sur une chaise en bois à ses côtés, Molly sort un à un les objets que contient une malle en cèdre.  Une paire de gants en laine marron.  Une robe en velours vert avec une large ceinture en ruban.  Un cardigan crème. Anne...La Maison aux pignons verts. 

«Passe-moi ce livre», demande Vivian.  Elle saisit l'ouvrage relié, sur la couverture duquel le titre est inscrit en lettres dorées sur fond vert  et une petite fille rousse à l'abondante chevelure relevée en chignon est dessinée.  Elle l'ouvre.  «Ah oui, je m'en souviens, dit-elle.  J'avais presque le même âge que l'héroïne quand j'ai lu ce livre pour la première fois.  C'est une maîtresse d'école qui me l'a donné, ma maîtresse préférée.  Tu sais, Mlle Larsen.»  Elle feuillette le livre lentement, s'attardant au passage sur quelques pages.  «Anne est une bavarde, tu ne trouves pas? J'étais beaucoup plus timide qu'elle.» 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

1

L'auteure

Née en Angleterre, Christina Baker Kline a grandi aux États-Unis dans le Maine. 

Aujourd'hui, elle vit avec sa famille près de New-York.  Elle est l'auteur de cinq romans.  Le Train des Orphelins, son premier livre traduit en français, s'inpire d'un épisode authentique de l'histoire es États-Unis.

Traduit par Carla Lavaste

 *

Il existe aussi l'excellente série jeunesse

de Joan Lowery Nixon

la-famille-dispersee---le-train-des-orphelins-178280-250-400

billet ici

et

Un autre billet chez SOUS LES LILAS PARU DERNIÈREMENT

 

 

 

 

Posté par Tante Fi à 09:34 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 avril 2015

Billets à venir...

gifs-fleurs-fleurs-bleues-img

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Ross-Thea-Le-Grand-Livre-Du-Jardinage-D-albertine-Taupette-Livre-320520557_ML

 Une petite merveille pour jardiner avec les petits...

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

81GcFH2MHKL

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

le-train-des-orphelins

Un coup de coeur!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 08:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2015

Passage de Denis Pelletier - la suite de: «La jouissance du presque rien»

teatime1

Stephen Darbishire

 

La jouissance du presque rien

 

suite...

 

 

«On dirait que le sentiment d'être à l'abri avive la sensibilité, crée en soi une ouverture. Les mailles intérieures se desserrent, le tissus humain se décontracte. Se révèle un être ...sans résistance, en attente des choses.

 

 

Quand on est ainsi, en attente des choses, on se fait complice de ce qu'on accueille. La boisson chaude qu'elle soit café, thé, infusion, peu importe, n'entre qu'à petites gorgées délectables. Le bol où la coupe , que l'on tient de préférence entre ses mains, fait un foyer irradiant. La chaleur passe par les mains en même temps que par la gorge. L'effet pénétrant se double d'un geste de protection, car c'est de soi-même que l'on prend soin.

 

 

 

 

L'intime existe en fonction de l'infime, parce que l'infime permet à l'être humain de se laisser aller à la plus grande ouverture, à la plus belle extravagance d'être.

 

 

Il existe aussi des saveurs intimes. Je place, pour ma part, au plus haut rang le vin et le fondant.

 

 

Le vin d'abord. Clair, vif, sa qualité pénétrante s'impose. Il se répand tellement en nous qu'il nous rend ivre, qu'il nous réjouit jusque dans notre conscience. Il nous donne du sentiment, du don, de l'abandon. Avec lui, le goût d'aimer. Il rend le coeur chaud, le rajeunit, le nourrit de la belle saison. Entrent en nous les après-midi vibrants, les enracinements secrets de la vigne, les raisins enflés par trop d'été. Le vin nous pénètre comme une eau de feu, nous vivifie, nous purifie.

 

 

Quant au fondant, je ne sais pas si le terme est juste. Je veux désigner par là ce qui est sucré, légèrement de préférence, et qui se mange sans qu'on ait à le broyer, à l'agresser. Ce qui s'avale en douceur comme une mousse, une crème, un coulis. Bref, serait intime toute saveur dans l'ordre du mielleux et du moelleux.

 

Ce quelque chose qu'on a dans la bouche et qu'on laisse glisser lentement sans la moindre volition, que l'on retient sans l'effort de retenir, ce quelque chose comme un trésor qui ne délivre son plaisir que sous l'astuce d'une pression secrète, cette glace de notre enfance qu'on savait lécher de la plus savante façon.»

 

5T1CAG3XIBYCADZN1CZCA41MJOHCANS653LCALQAXR5CAEEDFUYCAZJBO6BCAYKYH5PCA5ZARJQCA5EWK4CCAIBJDHWCAFDD0OICA6JVYG2CAF9JW59CAYMJYHOCASNYRGVCADUVA8UCA4DYVXK

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

pelletier_iles

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

 

 

Posté par Tante Fi à 13:15 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 avril 2015

Beatrix Potter's journal

51P82VF76WL

Beatrix Potter

Édité chez Penquin Group

2006

 *

Un très beau livre présenté sous forme de fac-similé.  Il représente le journal de Beatrix Potter

Des invitations à ouvrir des petits albums photos, des lettres, le programme d'une galerie d'Art, l'exposition du moment:  Dante Gabriel Rosetti.  Des plis de lettres, petites cartes de Noël, le portrait de l'homme qui a inspiré Mr McGregor (Charlie Macintosh) Croquis d'une carte géographique de sa région etc... 

bpotterjournal

Deuxième de couverture

source

*

519N24H42EL

Le petit album photo en bas à droite.

100_1937

Le petit album ouvert.

*

100_1936

On peut ouvrir l'enveloppe et lire l'histoire. :)

*

100_1935

1901-1902 Impression couleur de l'édition de Pierre Lapin.

*

51X1MRQ21JL

1904 - 1905

Texte en haut à gauche

«I was very much inclined for working at this time.  As soon as I finished one book I started another, and I always had at least two in hand at any time.  In 1904 I began another mouse story about two mice making mischief in a doll's-house.»

*

100_1934

Voici la troisième de couverture qui cache un petit trésor.  En tirant sur un court ruban, le couvercle se lève pour offir une édition de sa première histoire: «The tale of Peter Rabbit»

*

Et le petit mot sur la quatrième de couverture

100_1938

«Des gens lui ont demandé comment elle a écrit l'histoire de Peter Rabbit.  Il lui semble que cela fait très très longremps...»

*

Alors, ouvrez ce bel album de facture ancienne, couverture matelassée.  Pour celles qui aiment Beatrix Potter et peuvent la lire facilement dans sa langue d'origine, ce sera encore plus agréable.  Mais ça reste d'abord un livre très visuel, généreusement fourni en images, photos et autres documents témoins de son époque. 

Une dernière petite question:  Est-ce qu'il y a une histoire de Beatrix Potter qui vous a marqué plus qu'une autre?

Moi, je n'ai pas terminé de toutes les lire.  Elle en a écrit vraiment beaucoup.  Par contre, j'ai aimé Madame Piquedru, la blanchisseuse, Tom Chaton et les petits lapins qui vont dans le jardin de Mr. MacGrégor..

J'ai encore tellement à apprendre de Beatrix Potter.

En faisant ce billet, j'ai réalisé que l'Art du 'scrapbooking' existe depuis des années.  Je me demande si cette pratique ne viendrait pas de l'époque Victorienne? 

On peut voir ici celui de Lucy Maud Montgomery

ou

ici sur Pinterest (plus contemporain)

Edith Holden ajoute à son journal nature des aquarelles et des poèmes..

J'ai toujours aimé ces journaux qui enferment le portrait de ces vieilles âmes.

Le rassemblement de collage, de mots, de récits sont les meilleurs témoins qui parlent pour nous, ou pour qui s'y adonnent.

Il est un modèle très inspirant pour créer un journal de la nature, où du quotidien.  Une manière joyeuse et créative de faire un bilan de vie, de souvenirs rassemblés dans un grand cahier.

Une journal de joie!

J'y ai vu des rapprochement avec LES CONTES DE NOËL DE PIERRE LAPIN

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

video youtube générique Beatrix Potter ici

 

Posté par Tante Fi à 01:08 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,



07 avril 2015

Un passage de Denis Pelletier

valentina-2

 

Source: Lena Andersson

Chapitre 2

La jouissance du presque rien!

 «Sous le parapluie, la pluie n'a plus le même effet. Elle devient amicale. Symboliquement, on laisse couler cette pluie en soi; on se laisse par elle atteindre profondément avec d'autant plus de plaisir qu'on se sait à l'abri. Le parapluie nous fait un toit heureux.

 Que se passe-t-il donc? Qu'est-ce qui fait la qualité intime de cette pluie? N'est-ce pas son caractère pénétrant? N'est-ce pas le fait qu'étant à l'abri on peut se permettre, ne serait-ce que par défi, un mouvement intérieur d'accueil le plus large possible? Cela donne la sensation poétique d'avoir en dedans de soi un ciel, un horizon, des arbres, un village et une belle averse.»

* * *

J'aime beaucoup lire Denis Pelletier. Il sait trouver l'extraordinaire dans l'ordinaire. 'le presque rien'. Il sait voir l'immensité dans le minuscule. Sa manière de voir les choses m'accroche toujours. Elle font partie de mes fidèles lectures du matin à relire aussi souvent que j'en ressens le besoin. 

Est-ce que vous aimez aussi vous promenez sous un parapluie (je parle ici, d'une pluie sans vent)... Marielle, je connais déjà ta réponse!!! Moi, Oui! 

 Pour en revenir à la continuité de ce chapitre, je vous invite à me suivre. J'aurai d'autres extraits..., d'autres paragraphes tout aussi inspirants.

*

 Ils sont tirés de cette édition

pelletier_iles

 Propos sur l'intimité

Québec-Amérique

2000

J'ajoute deux autres billets déjà fait ici

et ici

il_fullxfull

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

05 avril 2015

Joyeuses Pâques 2015

joyeuses_paques_by_nausicaa1965-d4t3oq7

Où que vous viviez sur la planète, même si l'extérieur vue de votre fenêtre ne ressemble pas tout à fait à ce qu'on attend d'une journée pascale, soyez bien dans votre tête et votre coeur!

Prenez le temps de déguster un bon chocolat.  Celui que vous aimez!

Et pourquoi pas se plonger dans une histoire de Beatrix Potter?

 UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

beatrixpotterwatercolor_bunnytea

+

Un livre dont je viendrai vous parlez bientôt...

51P82VF76WL

Il est magnifique!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mars 2015

Le château de mes rêves

51JjJ8gNSFL

Lucy Maud Montgomery

Les éditions Flammarion

Collection Super Sellers

1991

Littérature Canadienne

Édition origninal - 1926

281 pages

* * *

Quatrième de couverture

«Valancy Jane Stirling, vieille fille de vingt-neuf ans, de santé délicate et pas très jolie, n'a jamais connu un seul instant de bonheur.  Elle habite avec une mère très sévère et une vieille cousine agaçante.  Elle joue les faire-valoir de sa séduisante cousine Olive et sert de bouc émissaire au clan familial, si bien-pensant.

On la ridiculise, on l'humilie.  Heureusement, elle peut de temps à autre rêver éveillée en évoquant son «Château bleu» dont elle est la gracieuse châtelaine, épouse bien aimée et respectée d'un romantique chevalier.  Sa vie s'écoule, lente triste et monotone, jusqu'au jour où elle consulte en secret le docteur Trent qui lui révèle une grave maladie de coeur.  Il lui reste peu de temps à vivre. 

Paradoxalement, cette nouvelle la libère d'une peur de vivre qui la paralysait.  Elle vivra désormais le temps qu'il lui reste selon son bon plaisir, malgré le scandale qu'elle cause dans les rangs du clan familial.  Et c'est alors qu'elle rencontre Barney Smith, le mécréant, le fraudeur, le marginal...»

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

penséesCe que j'en pense: Encore une fois, Lucy Maud m'a séduite.  Par contre, j'ai franchement trouvé le début du livre,comme on le dit de sa vie dans le résumé: «lente, triste et monotone».  Les personnes qui forment sa famille sont réellement détestables, aigris, rabat-joies etc... Je trouvais que le roman s'étairait en longueur.  J'ai failli le refermer.  Ce sont d'ailleurs des types de personnages marquants qui reviennent régulièrement dans tous les romans de Lucy Maud. Elle a elle-même souffert d'une famille fort peu agréable.    

Mais à partir du moment où Valancy apprend que ses jours sont comptés, voilà qu'une soudaine volonté de profiter de la vie accompagnée d'une forte vitalité prend le dessus sur la soumission dont elle doit faire preuve chaque jour. 

Voilà l'endroit où j'ai commencé à prendre goût au roman.   J'aime beaucoup lire avec elle, les passages de John Foster, un écrivain naturaliste.

«Asseyons-nous ici, dit Barney, et si nous pensons à quelque chose dont il vaille la peine de parler, nous en parlerons.  Autrement, nous nous tairons.  Ne vous imaginez pas que vous êtes obligée de me parler.

-  John Foster assure, cita Valency:  «Si vous pouvez vous asseoir en silence avec une personne pendant une demi-heure sans ressentir le moindre malaise, alors vous et cette personne pouvez être des amis.  Si vous ne le pouvez pas, vous ne serez jamais des amis et ne devriez pas perdre votre temps à essayer de le devenir.» page 145 

* * *

«Elle mit son chapeau mécaniquement, nourrit Bonne Chance et Banjo (les chats).  Elle verrouilla la porte et cacha soigneusement la clef dans le vieux pin.  Puis elle traversa le lac dans le vieux bateau à moteur, jusqu'à la terre ferme.  Elle resta immobile un moment, sur la plage, regardant son Château Bleu.  Il n'avait pas commencé à pleuvoir encore, mais le ciel était sombre, et le lac Mistawis gris et maussade.  La petite maison sous les pins avait l'air très pathétique...un coffret dépouillé de ses bijoux...une lampe dont on a souffé la mèche. 

-  Je n'entendrai plus jamais les gémissements du vent sur le la Mistawis la nuit, pensa Valency.

Cette pensée lui faisait mal.  Elle aurait pu rire à la pensée qu'une telle bagatelle pouvait la faire souffrir à un moment pareil.»

* * *

Lucy Maud Montgomery possédait l'art de nous faire aimer ses petites maisons ou ses paysages.  C'est vrai que c'est triste de quitter une petite maison qu'on a aimé. C'est ce que j'aime tant de ses romans où séries télé.. Cette dame nous ramène toujours à la nature et aux petites choses infiniment 'grandes'.  (L'immensité dans la graine d'une fleur où d'un arbre, comme le dit Susanna Tamaro dans un de ses romans).

 Finalement, après avoir lu jusqu'au bout ce roman, outre les vieux parents autoritaires et acariâtres envers Valency, j'ai adoré! :) 

31BiVJfgYEL

Éditions France Loisirs

1992

Un petit mot dans la troisième de couverture sur l'auteure

«Lucy Maud Montgomery est née sur l'Île du Prince Edouard en 1874.

À deux ans, après la mort de sa mère et le remariage de son père, elle est élevée par ses grands-parents maternels à Cavendish.  À neuf ans, elle tient son journal et, à l'adolescence, elle commence à publier certains de ses récits. 

À l'âge de vingt-six ans, elle vit de sa plume.  Son premier roman, Anne, la maison aux pignons verts, publié en 1908, remporte un énorme succès.  Lucy Maud Montgomery a publié vingt-deux romans, quatre cents poèmes et plus de cinq cents nouvelles.

* * *

1309412

Version originale

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 13:05 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mars 2015

La petite maison dans la prairie - tome 1

61QeiOCYunL

Laura Ingalls Wilder

Tome 1 qui est en fait le tome 2.  Il existe avant (1870) La petite maison dans les grands bois.

 Flammarion

 2011

 348 pages

 Quatrième de couverture

 Laura Ingalls Wilder débute ici le récit de sa jeunesse dans l'Ouest américain des années 1870.

 C'est son enfance en famille et sa traversée de l'Amérique vers de nouvelles terres qu'elle retrace ici.

 Par la bouche de Laura, c'est aussi toute la vie des pionniers que nous retrouvons, leurs difficultés mais aussi leurs joies.

*

Mon commentaire: 

Un autre récit qui nous ramène dans un mode de vie dépouillée, simple, élémentaire, mais aussi de difficultés et des dangers constants. C'est ce qui fait la beauté des souvenirs de la vie de Laura Ingalls Wilder. Je ne peux m'empêcher de remarquer la presque désinvolture qu'avait les familles en face du danger. Les loups, les Indiens et les cris de guerre, la fièvre etc..

 Par contre, il y a aussi les petits plaisirs quotidiens qui prennent des dimensions plus grande, plus appréciés.

 Une série qui demeure bonne à lire. Malgré le nombre de fois que j'ai pu voir la série télévisée, ce n'est pas pareil. C'est autre chose dans les romans de Laura Ingalls, la vraie!

Début du livre:  Vers l'Ouest... «Il y a très longtemps, quand tous les grands-pères et toutes les grands-mères n'étaient que des petits garçons ou des petites filles, ou même de très petits bébés, s'ils étaient déjà nés, Papa, Maman, Marie, Laura et Bébé Carrie quittèrent la petite maison où ils vivaient, dans les grands bois du Wisconsin.»

Dernière phrase:  «Elle sentit ses paupières se fermer.  Elle se mit à dériver sur des vagues infinies d'herbes de la prairie, tandis que la voix de Papa l'accompagnait en chantant.»

Il existe aussi avant le tome 1 - "La petite maison dans les grands bois" - 1870

la-petite-maison-dans-les-grands-bois-9782081605077_0

billet ici

Ces éditions sont illustrées par Garth Williams

92921126

Équivalent du tome 1 ci-haut

à retrouver en bibliothèque

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Justement, une fois de plus Stéphnie, m'a suggéré cette autre série qui me semble magnifique de Michael Landon Jr:

  Le coeur a ses raisons: Le journal d'une institutrice

 hqdefault

«La nouvelle série de Mickael Landon Junior, "Le coeur a ses raisons", l'histoire passionnante d'Elisabeth, une jeune enseignante de la haute société qui part vivre dans l'ouest pour son premier poste, à Coal Valley, une petite ville minière. Magnifique!!!!!»

 Je crois Stéphanie, que tu feras des heureuse et beaucoup! :) Je tenais à transmettre ton message sur cette série dont celui-ci en fait partie.

 Pour voir la bande-annonce c'est ICI

D'après un Best-Seller de Janette Oke

Je pourrai le voir bientôt.  Je viendrai vous en reparler à moins qu'une d'entres vous puissiez le faire! ...

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 00:03 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2015

La coquetière

0385185_1Linda D. Cirino

Édition Québec-Loisirs - 2011

ou

dans cette édition Liana Lévi

la-coquetiere-3504

202 pages

Quatrième de couverture:  En 1936, dans le sud de l'Allemagne, à la lisière de la Forêt-Noire, Eva mène une existence monotone dans la ferme familiale. 

Un jour, alors que son mari est sur le point de partir pour l'armée, elle découvre un étudiant caché dans son poulailler.  D'instinct, elle le protège et l'abrite.  Cette présence déroutante va pourtant bouleverser sa vie... Qui est Nathaniel?  Quel danger court-il?  Avec son solide bon sens, Eva pose les vraes questions sur les préjugés, l'aveuglement, la lâcheté, et fait le récit émouvant de sa double éducation sentimentale et politique. 

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire:  Voilà un petit roman que j'avais depuis un bout dans ma pile à lire.  Un soir de la semaine dernière, je l'ai commencé, juste comme ça pour voir... et je n'ai pu m'arrêter.  Un roman d'une force tranquille.

En vivant avec "La coquetière", il ne faut pas s'attendre à des événements captivants.  C'est tout le contraire.  L'auteure m'a tenu attentive à la vie routinière de cette femme 'paysane' comme elle se nomme.  Une vie si routinière justement que le moindre petit retroussement devient un événement.  Eva, se débrouille toute seule avec ses deux enfants qui eux sont endoctrinés par la Hitler J.  Même que Karl fait des remontrances à sa mère pour qu'elle prenne partie du régime d'Hitler. 

L'écriture suit le même rythme que le roman.  Belle, tranquille.. avec son quotidien où rien n'est jamais sûr.  Eva est forte, femme de peu de mots..

J'ai adoré et fut émue à la fin. (D'ailleurs, aucune idée de la fin...avant la fin)  Un roman qui nous tiens vraiment par toutes sortes d'émotions. Je vous mets l'extrait du du début:

«J'appartiens à une longue lignée de paysans.  Et de femmes de paysans.  Sur les sacs de maïs pour le bétail, on peut voir l'image d'une femme qui représente exactement les agricultrices telles que je les ai toujours vues - les yeux baissés.  J'ignore ce qu'elle est censée faire sur le sac, mais elle est sans doute courbée pour travailler, aux champs ou dans sa maison:  raccommoder, cuisiner ou soigner les enfants.  Moi, de temps à autre, je lève les yeux vers le ciel, juste pour me rendre compte du temps, voir quelle température le soleil couchant nous annonce pour le lendemain, voir si les nuages vont oui ou non tourner à l'orage avant que ma lessive soit sèche.  Mais la plupart du temps, ma tête est penchée comme la sienne.  Chez nous, aussi loin que remonte le souvenir, on a toujours travaillé la terre.»

* * *

En plus de cacher Nathanael, l'étudiant juif dans son poulailler, un jour, la petite Marie lui sera confié par les religieuses...

Un autre billet ici

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 20:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mars 2015

La passion d'Augustine

50fa4b554e63e49fdb12f19c21d66e16

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Un film de Léa Pool

20 mars 2015

Céline Bonnier, Lysandre Ménard, Diane Lavallée, Valérie Blais, Pierrette Robitaille,

Marie Tifo ('Ma' Meryl Streep québécoise) Marie-France Lambert, Andrée Lachapelle et Gilbert Sicotte.

*

Mon commentaire:  Cela fait à peine 3h00 que je viens de sortir de la salle de cinéma.  J'étais 'scotchée' à mon siège.  La musique classique, un univers que j'aime tant.  Des commédiennes excellentes, Céline Bonnier, toujours juste dans les personnages qu'elle endosse.  Un vrai bonheur.  D'ailleurs, toutes les commédiennes étaient très bonnes!  Un 10/10 pour moi!

Le résumé?... «Le drame nous plonge dans les années 60, dans un couvent dirigé par Mère Augustine. Cette dernière suivra le progrès de sa nièce Alice au piano, qui a tout d’une jeune prodige. L’univers musicalement paisible du couvent sera cependant ébranlé et même menacé par l’arrivée du système d’éducation publique québécois.»

Voilà l'histoire se passe plus précisément en 1968, où les écoles religieuses sont menacées de disparaître par la laïcisation.  Les années où les religieuses ont dû enlever leur costume pour des vêtements ordinaire.  Mais le plus merveilleux du film est davantage dans les scènes musicales.  Que ce soient au niveau du chant, des pratiques, des leçons..

Il y a des émotions qui passent sur les visages, dans les salles de classes, dans la salle à manger, mais il y a de l'humour aussi.  Ce n'est pas un film sombre. 

J'ai beaucoup apprécié les images de notre hiver québécois sur le Richelieu, dans les champs, les religieuses qui patinent.. Les scènes du couvent sont tournées à St-Ours.

Si vous aimez l'univers de la musique, c'est à voir!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

lpa_1189_acverob

*

screenshot233-300x169

*

arton47107

*

passion-augustine_lysandre-620x412

Un vidéo à voir ICI pour en savoir plus avec Léa Pool et la comédienne principale + des scènes...

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 18:33 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2015

Le printemps devrait entrer en gare aujourd'hui!

tumblr_nb0k69Z2BA1qi82xxo1_500

Cette année, le printemps se fait attendre dans notre région.

Nous avons encore de bonnes couches de neiges.

Mais l'espoir est là.  Semble-t-il qu'il arrive aujourd'hui...Je ne sais pas encore à quelle heure précisément.

Je me vois assise dans une gare et j'attends ce train qui doit arriver avec un peu de retard, transportant cette saison comme une précieuse marchandise dont je suis à court d'inventaire!

Avant, le printemps arrivait le 21 mars... point final.

Maintenant il est toujours soit en avance où en retard.  Il aparaît à une heure très précise.

Mais bon! j'attendrai le temps qu'il faut!

*

Hier, je ne vous ai pas tout dit à propos de mes lectures

Début janvier j'ai lu et aimé...

61QeiOCYunL

Irrésistible

On ouvre et tout de suite, on s'y laisse prendre. 

Laura Ingalls Wilder etait une bonne conteuse!

billet bientôt

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Et mon petit bonheur du jour?

Reçu d'une petite fée qui coure les brocantes pour moi.. à mon insu et m'offre cette superbe tasse!

N'est-elle pas jolie?

100_1933

Un gros merci à toi Julie! :)

*

à bientôt!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mars 2015

Une visite dans une vielle librairie et autres blablabla

74522_626065770777599_779135952_nEn février j'ai découvert cette librairie situé au 60 de la rue Hotel-Dieu à Sorel.

Une caverne d'Alibaba.  Le propriétaire M. Mario Bastiani nous propose autant de livres usagés qu'on en souhaite.. et bien d'autres choses.

Je vous mets le lien ICI

 

Malheureusement, le temps m'a manqué pour tout voir.  Je ne m'en suis tenue qu'au rayon jeunesse.  Comme je suis toujours à la recherche de livre de la collection "castor poche", j'ai trouvé pour commencer un titre que je cherchais depuis longtemps.  "Contre vents et marées"... J'ai trouvé juste le tome 2.  Quand même, c'est déjà ça! Au plaisir de repartir à la recherche du tome 1.

Aussi, dans la même collection, j'ai décroché "Marika" de Anne Pierjean et "L'harmonium" de Glendon Swarthout. 

Je me suis laissé tenter par un petit roman d'Enyd Blyton - "Histoires de la maison de poupée" et un vieux des éditions Rouge & Or - "Isabelle et la maison qui roule".  Le tout pour 4.50$ ou 3,31 euros. 

* * *

J'ai déjà lu "Marika"

81qJaU4HNzLAnne Pierjean

Illustrations: Catherine Lachaud

Castor Poche Flammarion

1988

172 pages

Quatrième de couverture:  Dans une école de montagne, Marianne Arly accueille une nouvelle parmi sa poignée d'élèves.  Mais Marika est différente des autres. 

Elle a le regard dur, un regard de renard pris au piège et se montre tout de suite agressive.  D'où vient-elle, cette Marika de huit ans? se demande Chris, pourtant prêt à lui offrir son amitié.

Chris, avec l'aide de Marianne et de son père, tente d'apprivoiser la "sauvageonne".  Commence alors une suite de jours difficiles mais pleins d'espoir qui va bouleverser la vie de Marika et de Chris et aussi celle de Marianne et du père de Chris.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire:  Un bonheur de lecture que ce petit roman illustré.  Une histoire sur le thème de l'apprivoisement de cette petite fille terrorisée par un passé où les humains trop souvent austère envers elle, l'ont rendue 'sauvageonne' comme ont le dit dans le roman. 

C'est d'ailleurs ce que j'aime dans cette collection.  Les problèmes traités sont toujours d'actualité.  J'ai aimé aussi les descriptions de paysage et les atmosphères qui s'en dégagent.  Quand j'ai lu les premiers mots de la quatrième de couverture:  'Dans une école de montagne, Marianne Arly accueille une nouvelle parmi sa poignée d'élèves.' Déjà, j'étais gagnée par ce petit roman.

Les mots d'Anne Pierjean, sa douceur pour apprivoiser Marika, j'ai tout aimé.  Je me suis même mise à la place de Marika et tantôt à la place de Chris et sa famille.  Marika qui se protègent et Chris qui perd patience par bout.. Tout un chemin de patience à parcourir.  Mais on termine sur une belle fin! :)  Ce fut pour moi un bon moment de lecture.  Surtout quand je ne m'attendais pas du tout à lire ce petit livre abandonnée dans une vieille librairie.  Un peu comme sa protagoniste.  Comme quoi les petites fées de la lecture se tiennent partout! :D  

D'ailleurs, je tiens absolument à lire une autre livre de Anne Pierjean:  'LE ROSIER BLANC D'AURÉLIE'.  Heureusement, celui-là, je peux le trouver à La Grande Bibliothèque!

rosier

Peut-être que quelqu'un d'entre vous l'avez lu?

"Eulalie, la jeune belle-fille de la ferme des Ronciers, a bien du mérite pour supporter avec le sourire son beau-père, l'Alexandre, veuf acariâtre, à moitié paralysé de surcroît.  Mais pourquoi est-il ainsi, quels regrets le taraudent-ils à ce point?  Eulalie avec amour et patience ramènera la joie de vivre à la ferme."

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

J'aimerais partager avec vous, une belle suggestion de film par une lectrice avec laquelle, nous avons paraît-il les mêmes goûts!

1508-1

 

Emily, une petite fille résidant à New York, découvre qu'elle est l'héritière d'une comtesse européenne. Au caractère froid et acariâtre de cette dernière va s'opposer celui joviale d'Emily.

Tentant n'est-ce pas? 

Merci Stéphanie! :)

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

DSC_1111

À propos de mon tricot... eh bien mine de rien, ça avance et très bien.

Il ne me reste plus qu'à terminer un côté du devant.. celui des boutonnières.

Je suis presque arrivée aux diminutions.

Après le collet et les poches et après avoir bloquer tout ça, fixer les boutons et réunir le tout!

Elle sera prête pour les soirée printannières!

*

Dimanche dernier, j'ai pu enfin écouté

Finding Neverland

Un dvd, dont j'avais noté le titre quelque part chez un de vos blogs.

Je l'avais trouvé chez les bouquinistes l'été dernier.

...Ah les beaux soirs d'été me manquent!!!

findingneverland-copie-1

L'histoire de James Barrie

et de sa pièce 'Peter Pan'.

Réalisé par Marc Forster

Avec Johnny Depp & Kate Winslet

Julie Christie - Dustin Hofmann

Durée 1h33

2005

«Londres, début du XXe siècle. L'écrivain James M. Barrie est en quête d'un nouvel élan, dans sa vie comme dans son oeuvre : son mariage avec la comédienne Mary Ansell est dans l'impasse, et le public londonien boude sa dernière pièce.
C'est en arpentant les allées de Kensington Gardens qu'il rencontre Mme Llewelyn Davies et ses quatre jeunes fils. Une complicité immédiate se noue entre l'écrivain et les enfants
sous l'oeil ravi de leur mère, jeune veuve désemparée qui trouve en lui un véritable ami.


Son intimité avec la famille Llewelyn Davies grandissant chaque jour davantage, James
M. Barrie retrouve son âme d'enfant auprès de ceux qui sont désormais sa plus précieuse source d'inspiration. Il tisse avec eux la trame fantastique, visionnaire et subtilement mélancolique de Peter Pan.»

Vraiment spécial cet homme qui refuse de devenir un homme.

Tout de suite après avoir visionné le film, je suis allée me référer dans l'essais de Alison Lurie "Ne le dites pas aux grands" qui a écrit tout un chapitre sur James Barrie.   Le plus difficile pour lui fût quand les garçons, eux, sont devenus des hommes.  Ils ne trouvent plus d'intérêts à ses jeux et ses histoires, selon les explications de Alison Lurie.  Il devait vivre une grande solitude.

De superbes images!

finding_neverland_02

*

finding-neverland-winslet_l

*

article-2209656-153C3914000005DC-22_634x545

*

Aussi, présentement, j'ai eu un petit coup d'ennui pour Lucy Maud Montgomery.

Alors, je me suis replongée dans

"Le château de mes Rêves"

31BiVJfgYEL

J'en suis au 3/4, mais ce n'est pas mon favori.  Un peu répétitif dans les caractères des personnages.

Je lis aussi et celui-là retient davantage mon attention:

"La coquitière"

de Linda D. Cirino

0385185_1

Je viendrai vous en reparlai très bientôt, c'est promis!!!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 16:37 - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 mars 2015

Petits Goûters entre amies

1482139-gf

S7KCAUVVC7HCA2LTAXOCA2QH4XNCAWT7CD9CAWU0NZOCANWGV4FCALO1ZQFCAVJ0VR1CAV9OM4ECAK4XE2SCAJVN1U4CARADPAHCAQ85P0NCAV404JLCAWR0918CAUUGMGDCAJFGBSCCABFQKNU

 

Louise Millar

 

Les Éditions Presse de la Cité 2012

 

Gros caractère – Libra Diffusion 2014

 

490 pages   

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

 

Quatrième de couverture: Confier ses enfants à une amie? Tout le monde le fait. Jusqu'au jour où cela tourne mal.

Callie et Suzy, deux mères au foyer londoniennes, sont voisines et inséparables. Shopping, promenades, goûters: elle passent leurs journées ensemble et peuvent compter l'une sur l'autre à tout moment. Une amitié précieuse pour Callie, qui élève seule sa fille de six ans, atteinte d'une malformation cardiaque. Mais lorsqu'elle décide de reprendre le travail, la jeune femme s'aperçoit que Suzy vit ce changement comme une trahison. C'est pourquoi elle préfère demander à Debs, récemment arrivée dans le quartier, de s'occuper de son enfant après l'école. Mais que sait-elle exactement de cette nouvelle venue au comportement étrange, contre laquelle Suzy la met en garde?

***

Mon commentaire: Un très bon roman!.. J'ai dû me coucher tard hier soir, incapable de refermer le livre avant d'en connaître la fin. Une histoire bien menée: On débute avec Callie, mère d'une petite fille qui a dû avoir une opération à la naissance, dû à une malformation du coeur. Rae demande plus de soin. Susy, sa meilleure amie est une femme qui s'occupe de ses enfants à la maison, tout comme Callie d'ailleurs. Évidemment, elles passent beaucoup de temps ensemble et s'échangent des services de gardiennage entres elles. Arrive dans le cartier Debs et son mari Allen. On sent tout de suite que Debs est une personne perturbée et anxieuse.

Le premier tiers du roman nous invite à s'introduire dans la vie de ces trois femmes. Leur quotidien, semble bien huilé. Dans le deuxième tiers, Callie aimerait reprendre son ancien travail, mais a peur que sa meilleure amie se sente abandonnée.  Par contre, elle s'ennuie de ce travail et aimerait se faire plus de sous.  Le père de Rae, son ex, est toujours parti en voyage car il fait du documentaire animalier. Présentement, il se trouve au Shri Lanka. 

C'est vers la fin de sa première semaine de travail que ça commence à dégénérer pour les trois femmes, suite à une chute de Rae qui a été confié à Debs (la nouvelle voisine qui enseigne à l'école de Rae).  Elle devait lui tenir la main à la sortie de l'école, ne l'as pas fait, or donc, Rae se fait frapper par un jeune cycliste. Elle se retrouve à l'hôpital. Je m'arrête ici.

Le troisième tiers se dévore!

Vous pourrez lire l'excellent billet de Mya Rosa ici

10997010

***

 333755_1

Louise Millar a grandi en Écosse, où elle a travaillé dans l'univers de la musique et de la presse. Elle vit à présent à Londres avec sa famille. Petits Goûters entre amies est en cours de publication dans plusieurs pays.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 février 2015

Éloge de la joie de vivre

 

mo_9782761926508

Jocelyne Bélanger

 

Les Éditions de l'homme

 

2009

 

264 pages

*

Table des matières

 

Introduction

 

Qu'est-ce que la joie de vivre?

 

Histoire vécue d'une conquête de la joie de vivre

 

Cheminer vers la joie de vivre

 

Commet conserver la joie de vivre au quotidien

 

Briser le cercle vicieux

 

Boîte à outis de psy

 

Cultiver la joie de vivre dans le couple, la famille et au travail.

 

Conclusion

 

*

 

 

Quatrième de couverture

 

Pourquoi n’existerait-il pas un moyen simple de trouver la joie de vivre, une bonne fois pour toutes? Pour l’auteure, il s’agit d’un sentiment permanent en soi, qui se nourrit du moment présent. Quand il est installé, il est là pour rester. À travers les récits de personnages aux parcours variés et par des exercices délassants à faire seul ou à plusieurs, l’auteure livre les ingrédients du bonheur pour tous. Ce livre propose une approche simple, favorise la découverte de soi et ouvre la voie vers une joie de vivre taillée sur mesure, pour soi, son couple, sa famille et son milieu de travail. Grâce à ses précieux outils, ce guide vous aidera à libérer votre spontanéité et à acquérir le plaisir de vivre. Une richesse inestimable.

 

*

 

Vous pouvez lire un extrait ICI

 

e54f7c0bdba818db942ba1eeddc94526

 

 

Mon commentaire

 

J'aime beaucoup emprunter ce livre à la bibliothèque. Ce qui me charme c'est la petite enquête qui débute dans le premier chapitre, sa conclusion et à travers des témoignages, je découvre une bonne manière de se poser nos questions qui souvent nous habitent depuis longtemps...

De constater comment évolue la définition de cette fameuse joie de vivre à mesure que l'on gagne des années.

 

«J'ai questionné différentes personnes qui ont croisé mon chemin alors que j'apprivoisais la joie de vivre. Ce sont des enfants, des adolescents, de jeunes adultes, des adultes au travail, des personnes de grand âge, des hommes et des femmes, leaders, professionnels, artistes, manoeuvres, assistants, enseignants.»

 

J'ai choisi de vous faire lire quelques phrases choisi par catégories. Alors, La joie de vivre, c'est...

 

 

À 4, 6, 8 ans...

 

«Arriver de la garderie et me coller sur maman...»

 

«Quand je joue à la pâte à modeler et je souris...»

 

«Patiner, me baigner, aller à l'école...»

 

tumblr_mgtk65Ta811qegz4co1_250

 

 

 

A 12, 15, 17 ans...

 

«Être content de vivre pour faire les choses que j'aime...»

 

«Être bien là où je suis, dans ce que je fais, et avec qui je suis...»

 

«Pouvoir faire mes propres choix...»

 

tumblr_mqphwvKdrV1qz4d4bo1_250

 

 

 

A 20 ans...

 

«Un pléonasme, car vivre est en soi une joie. La joie de vivre ne s'achète pas, ne se mesure pas, mais vit en chacun de nous...»

 

«Me trouver là où mon coeur me mène avec ceux qui comptent pour moi...»

 

tumblr_mmz1l4YK5U1qaerb5o1_250

 

 

 

A 30 ans...

 

«Vivre en accord avec le flot de la vie qui coule en moi et autour de moi...»

 

«Mon état d'être naturel, qui se manifeste dès le réveil, quand je sens mes énergies circuler librement et sans entrave...»

 

«Vivre dans le présent, sans soucis du passé ou du futur...»

 

tumblr_mfn43kTCdv1qa9mbeo1_r1_250

 

 

 

A 40 ans...

 

«Savoir apprécier tous les petits moments que la vie apporte, savoir m'amuser et ne pas me prendre au sérieux...»

 

«Quand je suis bien dans ma peau, que j'aime l'instant présent. C'est une paix intérieure, un bien-être, un état de plénitude sans euphorie, sans excitation, un état de simplicité...»

 

tumblr_mzpec3yxRr1sg22dvo1_250

 

 

 

 

 

 

A 50 ans...

 

«Avoir le goût de me lever, parce qu'il y a une merveilleuse journée qui s'amorce. C'est remercier la vie pour ce qu'elle m'apporte. C'est être enthousiaste...»

 

tumblr_mjh7tu1sja1r981jno1_250

 

 

«Ressentir une paix intérieure, un état de plénitude lié au sentiment d'exister. C'est un sentiment tranquille au creux de l'estomac qui me réjouit le coeur et ensoleille ma vie peu importe les événements et ce qui m'arrive. La joie de vivre dédramatise les problèmes et les autres nuages de la vie. Elle me donne la créativité nécessaire pour me sortir de ce qui va moins bien. C'est 'quelque chose' que je porte en moi, qui me permet d'être en contact avec moi, les autres et tout ce qui m'entoure...»

 

tumblr_nb69y77KW01t0ge0qo1_250

 

 

 

A 60 ans...

 

«L'intelligence du coeur, cette petite flamme à l'intérieur qui ne s'éteint jamais, même dans les jours les plus sombres...»

 

«Me sentir le coeur joyeux quand je fais quelque chose...»

 

«Une manière de percevoir la réalité du quotidien qui me fait du bien et me réchauffe le coeur...»

 

tumblr_me1wfqD0D41rnww9oo1_250

 

 

 

A 70 ans...

 

«Un état d'âme qui résulte d'un abandon à la vie, d'une confiance inaltérable dans la vie; d'un non-combat contre les événements, contre les personnes; d'une acceptation profonde de soi, d'une acceptation des conditions particulières de sa vie; d'une appréciation quasi enfantine de toutes les bonnes et belles choses de la vie...»

 

tumblr_mfb7j2pU8d1r71b95o1_500

 

 

 

A 80 ans...

 

«Apprécier plus que jamais ce que la vie me donne. Je ne me compare jamais aux autres. Je n'ai aucun regret en pensant aux difficultés passées; elles appartiennent au passé et m'ont beaucoup appris, ce qui m'a permis de mieux vivre par la suite...»

 

 

Le commentaire de l'auteure à propos de toutes ces réponses:

«Ce qui frappe dans ces définitions, c'est qu'à tout âge la joie de vivre est décrite comme quelque chose d'unique et de goûteux qui comble la personne qui la ressent. Même si la joie de vivre est une sensation, la posséder est une richesse qui ne s'achète pas.»

 

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Pour moi regarder le 'Murmuring Cottage' est une inspiration sans fin de la joie de vivre! :)

 

 

 

 

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2015

La fugue de Junior Lapin

la-fugue-de-junior-lapin-couverture-hd

Elisabeth Delaigle

EdiLivre

2014

Résumé

 Pourquoi la ville attire-t-elle autant un petit lapin qui vit dans une clairière de la forêt du Tronc qui fume ?

Junior Lapin, car c’est de lui dont il s’agit, va l’apprendre à ses dépens, d’aventure en aventure et de découverte en déconvenue, au cours d’une escapade mouvementée où il fera aussi de belles rencontres.

Junior Lapin est blanc et pour qu’autour de lui tout prenne des couleurs, il est recommandé au jeune lecteur de se munir de crayons, de pastels ou de pinceaux pour embellir et animer sa vision du monde !

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

1. Le début:  Mon coup de coeur:RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2"La forêt du tronc qui fûme"! Tellement joli pour nommer une forêt...

 

2. Un conte parfaitement adapté pour l'heure du dodo.  Un chapitre par soir...pour les petits curieux qui aiment se faire raconter une suite d'aventure à la queue leu leu... et quand vient le matin, l'enfant peut colorier l'illustration qui accompagne l'histoire. Écoute, lecture et activité.. couleurs et créativité!  C'est plein de possibilité :)  Des aventures de Junior Lapin, mais aussi de l'humour:  Voici un petit extrait:

Il vient de rencontrer sur la route un marchand de légumes qui s'en va au marché.  Il se fait offrir du travail.

À noter:  La plupart des enfants qui aiment jouer au marché.  J'imagine qu'ils apprécieront donc les aventures de Junior Lapin car il s'identifieront sûrement à ce lapin plein de bonne volonté, prêt à tout essayer mais parfois maladroit.

p1000391

«Je vais vendre mes légumes au marché» dit-il bourru, en se grattant derrière l'oreille.  «D'ailleurs, tu me donnes une idée.  Puisque tu veux travailler, tu vas m'aider.   J'ai des courses à faire ce matin.  Pendant ce temps, tu me remplaceras et attention pas de bêtises!»

Junior Lapin jubile.  Première rencontre, premier travail! Il n'en espérait pas tant! Chouette alors!

AU MARCHÉ

  La première cliente se présente.  Une petite dame ronde, avec un grand chapeau de paille, une robe à fleurs et un énorme cabas.  

«Bonjour mon petit, je voudrais une livre de carotte s'il te plaît! dit-elle, désignant d'un signe de tête les belles racines orange aux fanes vert foncé.

«Une livre, une livre...C'est combien une livre?» se demande Junior Lapin. Combien y a-t-il de carottes dans une livre?

Il est nul en calcul.  Monsieur Renard, le maître d'école de la clairière le grondait tout le temps, car il n'apprenait jamais ses leçons.  Avec aplomb, il prend le cageot et le vide tout entier dans le sac de la dame éberluée.

«Mais tu m'en donnes beaucoup trop!» proteste-t-elle.

«Prenez tout! En ce moment on ne sait plus quoi faire des carottes!» répond le lapin.

«Ah? Et combien ça fait?»

«Voyons, Monsieur Fernand m'a dit un euro le kilo, donc la livre, cela doit faire le double...Deux euros Madame"»

«Ce n'est pas bien cher...Je reviendrai! Merci petit!»

Elle s'en va en hochant la tête, toute heureuse de la bonne affaire.

Imaginez un peu la colère de Monsieur Fernand quand il revient...

 

3. J'ai relevé de jolis mots dans le texte, des résonnance qui plairont aux enfants:

Espiègle - Miss Belette - pelotonne - Dame Fouine - Binocle - tantinet fanfaron - Froufroutement - le grisollement d'une alouette... etc.

Il y a aussi ce petit "Frrt! Frrt!" qui nous fait comprendre que Junior Lapin reprend la route où se retrouve dans devant une nouvelle opportunité.  J'ai trouvé l'idée délicate pour introduire ce qui vient.. :)

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

4. Et.. j'ai joué le jeu en coloriant une page des aventures de Junior Lapin...

100_1910

Un autre billet ICI

chez Marielle - Au gré de mes fantaisies! :)

 Voici les chapitres

La clairière

Sauter le pas!

Au marché...

À la pâtisserie

Le lapin de Pâques

Patron!

Le mal deu pays

Junior Lapin jardinier

La clairière retrouvée

*

Merci à Isabelle Delaigle de m'avoir fait parvenir ce conte qui est tout indiqué pour Pâques qui viendra bientôt.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 février 2015

Les enfants volés

51SSY59TYNL

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Jamila Gavin

Folio junior

400 pages

Quatrième de couverture

«Dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, des destins se croisent : ceux de Meshak, fils d'un odieux trafiquant de bébés, d'Alexander, héritier d'une grande famille et musicien dans l'âme, de Mélissa à l'amour passionné ; ceux de Toby, sauvé de l'esclavage, et d'Aaron, l'enfant volé. Peinture d'une réalité cruelle où les enfants étaient victimes de la corruption. Mais le courage et l'amitié peuvent triompher...»

Secrets de famille et rebondissements bouleversants : une captivante épopée romanesque dans la lignée des plus grands romans d'aventure.

à partir de 11 ans

Nouvelle édition - mars 2011

1161723-gf

Mon commentaire

Voici un roman que j'ai savouré.  J'ai pris tout mon temps pour le lire car je n'avais pas du tout envie qu'il s'arrête.  Le rythme est soutenu, pas de longeur, bref, un roman comme je les aimes. 

De l'enfance à l'âge adulte, différentes classes de gens, des intrigues.  Tout ce qu'il faut pour nous garder captif.. juste assez pour être capable de le refermer quand les paupières s'alourdissent et d'avoir hâte de le reprendre au matin...mais juste un peu, car le temps manque! :) 

Je ne peux pas vraiment rajouter des détails à la quatrième de couverture car c'est tout plein de petites choses à ne pas dévoiler.  Alors il faut le lire tout bonnement!!!

Merci encore Lily! :D J'ai vraiment passé un bon moment de lecture.  Un petit roman qui s'en va sur les rayons de ma bibliothèque idéale jeunesse. C'est tout dire! :)

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 janvier 2015

Mademoiselle Moon gouvernante de chiens

1640435-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Janet Hill

Traduction: Annie Pronovost

Collection «Bourgeon»

Les éditions Marchand de feuilles

2014

*

91LfHUjEWSL

Voyez comme la présentation est soignée.  Chaque page est bien remplie d'une couverture à l'autre!

Quatrième de couverture

«Sur une île perdue de l'Atlantique, mademoiselle Moon a été engagée comme gouvernante pour les chiens.  Perroquets rose bonbon, vandales et singes fous peuplent cet opulent manoir où elle professe avec l'élégance de l'archer. 

Ses leçons aident à transformer ces chiens mécréants, et autant d'humains. 

Un classique instantané rempli de tendresse, de barbe à papa et de pinatas en forme de chats.»

***

 Mon commentaire

Quel album singulier qui ne ressemble qu'à lui-même.  Vraiment original.  Je l'ai aperçu mi-décembre sur les rayons d'une librairie,  en furetant dans les albums pour Noël. Quand j'ai vu ce joli cahier généreusement illustré, j'ai eu tout de suite un coup de coeur pour les illustrations.  À ce moment-là, j'ignorais, que cet album m'amènerait à  faire la connaissance d'une illustratrice qui attire mon attention vers chacune de ses toiles.

Voir sur Pinterest

Je vous suggère d'aller voir les illustrations diverses de Janel Hill ...ICI  Magnifiques!!!

Elle possède aussi un blog.  

 

D'abord, de l'élégance dans tout ce qu'elle peint. Que ce soit sa déco surtout vintage, pastel et de bon goût.. Des robes et des souliers, des sacs du soir qui trainent sur des coiffeuses de rêve.  Bref! que de la  féminité en 'peinture'.   Une belle découverte pour moi que cette illustratrice.

*

Quant au contenu de 'Mademoiselle Moon'...

C'est tout autre chose! :)

Petites leçons de vie à se rappeller.  Toute simple! Un album pour tous les âges, puisque chacun peut aller chercher sa pépite de sagesse ou de gros bon sens.  À laisser traîner sur la table à café. 

école

source- un article publié dans Le Devoir

Leçon sept

«Essaie de te montrer serviable aussi souvent que possible.»

*

 

191f5310c39f8913a626c9c4a0a584e2

Leçon onze

«Une pièce bien rangée est une pièce accueillante.»

*

 

cuisine

Leçon quinze

«Manifeste ton amour sans compter.»

*

 

miss-moon-nuture-lgo-490x624

Leçon dix-huit

«Cultive ton jardin et tu n'auras jamais faim.»

*

Extrait de la première page.  Texte imprimé blanc sur rouge.

«Pendant son séjour sur l'île, mademoiselle Moon rédigea son premier  livre, intitulé Leçons pour chiens. Les pages étaient couvertes d'une calligraphie impeccable et la couverture , d'un beau rouge éclatant, s'harmonisait avec ses cheveux. 

Elle y répertoria vingt leçons importantes pour ses élèves canins adorés.  Certaines des leçons de mademoiselle Moon relèvent de l'ordre du pratique, d'autres sont amusantes, et une ou deux paraissent inusitées; mais chacune est essentielle pour éduquer des chiens heureux, en santé et bien élevés.»

*

Lesson-Nine-with-a-little-creativity-the-impossible-can-become-possible-769x525

Leçon neuf

«Avec un peu de créativité, l'impossible devient possible.»

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Un dernier avis? Nous avons toutes à gagner à connaître cette illustratrice, laquelle je soupçonne de peindre tout ce qu'elle aime!

Je suis contente de pouvoir partager ma découverte de cette dame talentueuse qui peint des colifichets, et des petites folies qui rendent de bonne humeur et agrémentent le quotidien. 

Mais, bien sûr, il faut aimer la romance et le 'vintage'!

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Une autre trouvaille

Il me semblait bien avoir reconnu cette artiste sur la couverture d'un roman présenté Chez Topinambulle

carreau

Profitez-en pour aller lire le billet! :)

et cette toile de J.H.

dece7e152869176742eb64e7db545903

Quand même! pas plus tard que la semaine dernière, je ne connaissais ni un, ni l'autre??? à part Mademoiselle Moon, mais je n'avais pas encore trouvé tous ces liens.

Heureux hasard!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 janvier 2015

The Country Diary of an EDWARDIAN LADY

51fDueZGYoL

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

4 DVD incluant 3 épisodes chacun.

12 épisodes de 25 minutes

Chaque épisode couvre un mois de l'année

Inspiré de son Journal champêtre de 1906

Pipa Guard

dans le rôle d'Edith Holden

James Coombes, Brian Rawlinson, Elisabeth Choice, Lill Roughley, Isabelle Amyes, Anthony Daniels, Jill Benedict, Tim Munro, Allyson Rees, Graham Padden, Rikki Fulton, Denyse Alexander.

Écrit par Dirk Campbell et Elaine Feinstein

 

Synopsis

«The Country Diary of an Edwardian Lady is a 12- part dramatization of Edith Holden's best selling book, which has been translated into fourteen languages and sold millions of copies all over the world.  This séries explores the character of the woman sho wrote Nature Notes for 1906 and the world she knew.  Each episode is a celebration of a month in 1906 and is beautifully described by Edith with the perceptive prose, stirring poetry and watercolor illustrations that made her book so popular.

Filmed entirely on location in and around Warwickshire, Dartmoor, Scotland and London, The Country Diary of an Edwardian Lady is both drama and documentary - the drama of the author's life as an artist, illustrator and teacher in the Edwardian era and an accurate of country life and nature's changing seasons throughout the year. »

Traduction sommaire...

Le Journal champêtre d'Edith Holden est un drame en 12 parties du best-seller d'Edith Holden, qui a été traduit en quatorze langues et vendu à des millions d'exemplaires partout dans le monde.

Cette série explore le caractère de cette femme qui a écrit son journal d'observation de la nature durant l'année 1906 et on peut voir des scènes de sa vie avec le monde qu'elle connaissait, sa famille etc.. Chaque épisode est une célébration d'un mois en 1906. Ils sont magnifiquement représentés et narrés par Edith.  Elle récite la prose des poèmes qu'on peut lire dans son journal; poèmes des grands poètes anglais qu'elle copiait dans son journal champêtre. On peut la voir en train de peindre ses aquarelles qui illustrent son journal si populaire.

Tourné entièrement sur place dans et autour de Warwickshire, Dartmoor, Ecosse et Londres, The Country Diary of an Edwardian Lady, est à la fois dramatique et documentaire - le drame de la vie de l'auteur comme un artiste, illustrateur et professeur à l'époque édouardienne et un précis de pays la vie et l'évolution des saisons de la nature tout au long de l'année.

Edith

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire

Si vous aimez l'univers de Beatrix Potter, vous aimerez tout comme moi, celui d'Edith Holden!

Il suffit de regarder l'extrait sur youtube pour le voir.

Chacune a sa place, ses différences, sans rien enlever l'une à l'autre.

Étant donné que j'ai déjà 'Le journal champêtre' en français, je peux suivre un peu comme on le fait en lisant un album. MOTS/IMAGES.   Évidemment, comme tous les épisodes sont en anglais très 'british'.  L'accent est très présent.  Par contre, les images qui accompagnent le récit, aident énormément à mieux comprendre.  Un film vraiment bien construit.

J'aime les moments où elle réfléchit devant la fenêtre de sa chambre en regardant la pleine lune. 

100_1896

J'ai pris cette photo de la télé...

Sa table de travail est non loin de la fenêtre.  C'est là qu'elle rédige le récit de ses observations lors de ses promenades quotidiennes quand la température le permet.  Ses aquarelles embellissent les murs de sa chambre. Une chambre mansardée!   

Pour tous ceux et celles qui admirent et aiment le travail d'Édith Holden, c'est un pur bonheur de pouvoir regarder ces images. 

dvd123

Première version du film.. celui que j'ai tant cherché sans savoir qu'il y avait une version remasterisée!!!

*

J'aime aussi la voir dans sa classe de la petite école où elle enseigne. Les aquarelles couvrent généreusement les murs de sa classe!

Vous pouvez voir des séquences merveilleuses de quelques épisodes ICI

J'aime ses promenades à bicyclette dans la campagne anglaise..

J'aime lire ses lignes écrites à la main (fac-similé) de son journal.   

Lorsqu'on lit son journal, elle semble toujours avoir été seule lors de sa promenade dans la campagne anglaise.  Mais dans le film, il arrive qu'elle soit accompagnée d'une élève, de sa soeur ou quand elle fait un pique-nique.  Mais ces détails ne sont pas inscrit au journal.  Elle s'en tient à ses observations sur la nature; surtout température, fleurs sauvages et les oiseaux qu'elle peint admirablement.

 

Les fins d'après-midi où on prend le thé, où Edith et ses soeurs font de l'aquarelle autour de la table auprès d'un bon feu et les soirée en famille. La nouvelle année et ses festivité et coutumes, comme faire une scéance de spiritisme pour parler à leur mère décédée.  C'est vraiment spécial et je me félicite de m'être offert ce merveilleux cadeaux de Noël de moi à moi! :)

january

12 janvier 1906 - Aperçu plusieurs poules d'eau pâturant dans un champ nouvellement labouré, pas très loin d'une mare.

Chaque fois, qu'elle écrit ses observations sur les animaux qu'elle a aperçus, nous pouvons voir les animaux en mouvement comme elle l'a noté dans son journal. 

14 janvier... Grosse tempête de vent et de pluie.

Ces notes nous la montre regardant par la fenêtre faute de pouvoir sortir.  Les paysages sont très beaux.

Entre ses notes, ils se passent des moments de vie quotidienne avec les membres de sa famille.

Lors de ses promenades dans la nature, elle récite les poèmes de Byron ou Mackenzie Bell.. bref, ses poètes favoris. 

Je sais tout de suite quel poème inscrit dans son journal.

D'abord par le ton de sa voix, le rythme de ses paroles et j'arrive quand même à attraper des mots de la nature qui m'amène à retrouver facilement de quel poème il s'âgit dans mon livre. 

Je suis le dvd constamment avec mon livre en main et la manette.  Je mets des pauses.. mais c'est un plaisir.  Je savoure ces images.  Je prends tout mon temps.  1 mois à la fois.  Ce sont de petites pauses que je m'offre et je rêve par procuration de ses allées et venues dans la nature à sa chambre où en ressort le produit final, dont nous pouvons encore bénéficier aujourd'hui en 2015!..

Aussi, c'est amusant de comparer la température de ce jour avec le nôtre. 

Par exemple, le 23 janvier 1906, il y a eu une forte gelée et du brouillard le matin de bonne heure. 

«La brume s'est levée vers 9h30 et le soleil s'est mis à briller.  Suis partie me promener dans la campagne.  La moindre brindille du moindre arbuste ou arbre se dessinait, soulignée d'argent sur le ciel; quelques-unes des herbes sèches et des cossses de graines le long de la route étaient particulièrement belles, avec tous leurs détails rehaussés de cristaux de givre dans la lumière...

Nous voyons ce paysage à mesure qu'elle nous décrit ce qu'elle voit.. Nous l'entendons penser si elle est dehors et de même si elle écrit. 

margaritas

*

J'adore sa mangeoire d'oiseaux.

On peut la voir identique dans l'épisode de Mars dans une scène où elle va la remplir.

mang555

Tout est fait de matière naturelle!

Magnifique!!

100_1897

*

100_1898

Ici, elle souffle la neige accumulé sur la mangeoire qui semble être une noix de coco coupée en deux.

Pour l'instant, je vais commencer à regarder 'Juillet'..  C'est un dvd qu'on peut étirer tout l'année. :)

Un dvd 'calendrier' de même que le journal.

*

8655130648

Billet ici

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Autre trouvaille

dont j'ignorais l'existence...et autre cadeau de moi à moi pour boucler la boucle des oeuvres d'Edith Holden! 

En 1911

Elle nous a écrit un album!!!

hedgehog

Words by Rowena Stott

petite-nièce de Edith Holden

Deuxième de couverture

«The Hedgehog Feast is based on Edith Holden's exquisite water-colour illustrations, which were painted after 1911 and like the Country Diary lay undiscovered for many years.

Her great-niece, Rowena Stott, has added words to Edith Holden's paintings and line drawings to make up a delightful story about the hedgehog family, and their preparations for a hibernation feast.  In addition there is a useful short section on the natural history of the hedgehog.

This book has alla the freshness and charm of The Country Diary, and will have the same enormous appeal to children and adults alike.

*

Le festin du Hérisson est basé sur les exquises aquarelles d'Edith Holden, qui ont été peintes après 1911 et comme le journal, il fut découvert après plusieurs années.

 Rowena Stott, sa petite-nièce, a ajouté des mots aux tableaux et dessins d'Edith Holden pour en faire une délicieuse histoire sur la famille hérisson, et la préparation d'une grande fête avant l'hibernation.  Une part d'histoire naturelle sur les moeurs des hérissons se glisse à travers le conte.

Ce livre a toute la fraîcheur et le charme du journal champêtre, et aura le même attrait pour les enfants et aussi pour les adultes.

 UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

En m'aidant le la traduction 'Google' ça donne à peu près cela... ! :)

 Le Festin du Hérisson

 Dans le coin d'un grand verger vivait Hugh et Hilda Hedgehog avec leurs trois enfants: Holly, Henry et Hazel. Leur maison était cachée dans le sous-bois et tapissée de feuilles sèches pour la garder chaude.

  Un soir où Holly, Henry et Hazel dormaient dans leur lit, Hugh et Hilda étaient assis devant le feu de foyer. Les feuilles commençaient à tomber. Les soirées devenaient plus fraîches.

 Ils devaient se préparer pour la grande fête de l'hibernation qui aurait lieu bientôt. Tout devait être prêts. Il y avait des invitations à écrire et à envoyer. Bien sûr, ils devaient aussi choisir quoi offrir comme nourriture.

bedf7648619f070062a50936f55e17a0

 Tout le monde était très excités et tôt le lendemain matin, Hugh sortit pour cueillir des pommes. Sur son chemin, il essaya d'attraper un escargot pour son petit-déjeuner. Les pommes tombés des arbres étaient rouge et brillantes dans l'herbe. Il en ramassa. «Maintenant, comment vais-je faire pour les ramener à la maison?» se dit Hugh à lui-même. Ils y en avait beaucoup trop pour ses petites pattes.

Il s'assoyat dans l'herbe pour réfléchir. Puis il eut une bonne idée.

 «En arquant le dos, je peux planter les pommes dans mes épines.»  Et c'est ce qu'il fit. Il avait une drôle d'allure, retournant ainsi chez lui.

 Reuben Rat, qui faisait une promenade, fut très étonné de voir des pommes étincelantes approcher au loin. Il ne pouvait pas apercevoir Hugh, sous celles-ci. Hugh craignait quelque peu que Reuben l'attaque, mais il poursuivait sa route, déterminé à ramener les pommes chez lui pour la fête.

f5a1ba5c969bcb8f5a417dc23bea06c7

De l'autre côté du chemin, William Weasel attendait patiemment, prêt à bondir. Tout à coup, William et Reuben s'élancèrent vers les pommes. Ils se heurtèrent l'un contre l'autre et mordirent la poussière. Hugh se sauva aussi vite que possible, les pommes roulants derrière lui, laissant William Weasel et Reuben Rat à leur lutte acharnée.

Holly, Henry et Hazel étaient impatients de voir leur père rentrer, et quand ils l'aperçurent enfin ils l'aidèrent à amener les pommes dans la cuisine. Hilda était très contente, annonçant qu'elle préparerait une tarte aux pommes. Mouse the Maid, tout en aidant à la préparation, dit : "Il serait bon d'avoir aussi du cidre." Tout le monde s'entendait pour qu'elle aille en trouver.

 Hilda fit une pâte, puis pela et découpa les pommes en chantonnant. Mais Holly, Henry et Hazel commençaient à s'ennuyer. Leur mère ne voulait pas qu'ils mangent des morceaux de pommes ou qu'ils jouent avec la pâte. "Pourquoi ne cherchez-vous pas quelque chose d'autre à grignoter", dit-elle. Les petits hérissons bondirent et coururent jusqu'à la grande ferme, de l'autre côté du verger.

294f9f10c1ffbd17e851f96166cf8464

Ils étaient très essoufflés lorsqu'ils arrivèrent à la ferme. Ils grimpèrent par une petite fenêtre afin de voir ce qui se trouvait à l'intérieur. Pour monter, ils durent grimper l'un sur l'autre, ce qui n'était pas très confortable. "Aie!" dit Holly, alors qu'elle posait le pied sur le dos d'Henri, "Ça pique, aie!". La meilleure manière était de grimper très rapidement, mais Holly avait tout de même grimpé trop rapidement.

 Plouf! Elle tomba dans un bol de crème, de l'autre côté de la fenêtre. Les autres s'exclamèrent de rire jusqu'à ce qu'elle arrive enfin à se hisser hors du bol. Ils durent lécher la crème de ses épines.

 «Mmmmmmmm, délicieux.» Ils jetèrent un oeil dans la pièce autour d'eux, mais il n'y avait rien d'autre à manger, alors ils repassèrent par la fenêtre et retournèrent chez eux.

 Ayant à peine quitter la ferme, ils tombèrent nez-à-nez avec une réserve de noix, dans le creux d'un arbre. Hazel dit : «Prenons-en quelques unes pour la fête.» Henry leva la tête et sursauta. Sandy Squirrel était là, les guettant d'un œil méfiant.

10598bb5b273873582b1fb3d3f633ca1

«Qu'est-ce que vous faites là?», demanda-t-il, sévèrement. «C'est ma réserve de noix pour l'hiver.» Les petits hérissons eurent si peur qu'ils déguerpirent avant que Sandy en rajoute. Sandy était un vieil ami de la famille, et ne souhaitait pas leur faire peur. Il décida d'amener une part de sa réserve au festin.

il_340x270

La maison des hérissons était pleine de vie. Les invités commencèrent rapidement à arriver. Sandy Squirrel et la soeur de Mouse the Maid furent les premiers, suivis de tous les autres animaux qui vivaient dans les parages : la famille Lapin, les familles Musaraigne, Lézard, Grenouille et Coléoptère. Avec autant de bonnes choses à se mettre sous la dent, ce fut tout un festin! Il y avait de la salade bien croustillante, des escargots fourrés, de la crème de groseilles, du fromage aux fruits, de la gelée de ronces, des noix, des mûres et beaucoup de cidre. Le meilleur plat était toutefois la tarte aux pommes d'Hilda. Henry, Holly et Hazel furent les premiers à aller au lit. Tout le monde mangea jusqu'à ce qu'ils soient incapables de continuer et en peu de temps ils étaient tous très, très endormis. Ils étaient tous prêt à hiberner.

Fin

Par Edith Holden et Rowena Stott

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Holden-Le-Journal-Retrouve-Livre-286179708_ML

Il y a aussi cet autre journal qui date de 1905.  Par contre, l'impression a été faite avec des caractères d'imprimerie et non un fac-similé de son écriture à la main.  Mais les aquarelles sont différentes de celui de 1906.  Très beau aussi!

et

celui-ci:

Life Edith

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 janvier 2015

La révolution Duchamp - Collection Extrapole

ob_355c8a_320-duchamp-9

Rémi Ducom

Hengjing Zang

ELIART-EDITIONS

Collection Extrapole!

Septembre 2014

19 pages pour l'histoire

3 pages documentaire

*

Mon commentaire:  Voici une petite collection bien mignonne.  Je remercie les éditions Extrapole qui m'ont gentiment envoyé trois petits albums.  Celles-ci me donne une bonne idée du principe de cette collection:  Apprendre à travers une histoire dont les personnages principaux sont des petits animaux. 

Première et deuxième page:

EXT Duchamp INSIDE PAGES IMP3BD

«Aujourd'hui dans le parc de Bois Joli, c'est le jour le plus chaud de l'année.  Le soleil, accablant, écrase les grands comme les petits. 

«Ouf...Quelle chaleur étouffante!« se dit Marie-Angle la mésange.

Elle monte se percher au sommet du grand cèdre, mais il ne fait pas meilleur dans les hauteurs!

«Un petit ver bien juteux me rafraîchirait!» se dit-elle.

Mais rien à faire, la poussière reste brûlante et l'atmosphère suffocante. 

Pas le moindre souffle d'air!

Même Archibald, le vieil hibou, est en nage.  Il n'arrive pas à dormir. 

«Où trouver un peu de fraîcheur?!?» se demande Marie-Ange...

***

Alors, elle rencontre Jean-Paul le rossignol qui lui dit tout bonnement que c'est une belle journée pour aller faire un tour à la fontaine.   Quelle fontaine? demande Marie-Ange... «Suivez-moi, vous allez adorer!»

Et là commence la route vers la fontaine.  En chemin il rencontreront, l'écureuil, l'escargot, le lézard, le hérisson, le moineau... et voilà qu'ils arrivent enfin à la 'fontaine' 

EXT Duchamp INSIDE PAGES IMP10BD

 

...Et là, cachée loin des regards indiscrets, tous découvrent enfin...

la plus drôle et surprenante petite fontaine blanche.

Et bien, croyez-le ou non, mais Jean-Paul avait bel et bien raison:

Ils ont tous A-DO-RÉ!

*

marcel_duchamp

Ça alors! Ceci n'est pas une fontaine, c'est un urinoir!

Et pourtant!...

Il y a presque 100 ans, l'artiste Marcel Duchamp envoie à l'exposition des Artistes Indépendants, à laquelle tout le monde peut exposer une oeuvre d'art, un urinoir en faïence blanche retourné.  Il a donné un titre à l'objet, Fontaine, et l'a signé sous faux nom de «R. Mutt». 

 

J'aimerais ajouter à ce petit album, un fameux hasard...La semaine dernière je regarde mon programme de Conférence offerte à L'Université de Montréal.

Les lundis 4 et 11 mai

LA RÉVOLUTION DUCHAMP

IMAGE ICI

Quand même! je n'avais jamais entendu parler de Marcel Duchamp et voilà qu'en l'espace d'un mois, je peux constater de sa vision singulière de jusqu'où peut aller l'art.

Quant aux petits albums, ils sont très bien faits pour qui veut partager des courants d'art avec leurs enfants.

Dans la même collection on peut trouver d'autres titres.

ob_d3b630_320-niki-8

Marie-Jo Vidalinc * Astrid de Souris

Niki de Saint Phalle, Joséphine Baker

Ces petits albums mesurent 12 x 12 cm

*

ob_e87874_320-matisee-10-1

Éliane Reynold de Sérésin * Matthieu Méron

Henri Matisse, Icare

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

  

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,