La maison de Milly

24 mai 2017

Un clafoutis aux tomates cerises

1540-1

Véronique De Bure

Flammarion

2017

376 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Quatrième de couverture

"Au soir de sa vie, Jeanne, quatre-vingt-dix ans, décide d'écrire son journal intime.  Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l'hiver, d'événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plus de soixante ans dans l'Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches.

La liberté de vie et de ton est l'un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu'elle veut - et ce qu'elle peut:  regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s'amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d'à côté, accueillir - pas trop souvent - ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine..."

*

Mon avis

La quatrième de couverture résume vraiment très bien ce dont parle Jeanne dans son journal.  Ce que j'ai aimé de ce roman, c'est la justesse avec laquelle l'auteure présente la vie de Jeanne.  Ni plus, ni moins.  Je trouve qu'on ne parle pas assez souvent des ces personnes âgées qui ont encore la santé et mènent une vie tout à fait ordinaire.  Sans tambour, ni trompette.  Il y a quelque chose de rassurant dans le fait de passer une année avec Jeanne. 

Trop souvent on parle des personnes âgées malades, ou avec une mobilité très réduite, presque handicapante.  Sinon, des romans humoristiques qui décrivent des mémés qui sautent en l'air.  Vous voyez ce que je veux dire?  C'est tout un où tout l'autre.  Entre les deux, il y a Jeanne.  On connait tous une 'Jeanne' dans notre entourage.  Encore autonome avec ses limites, ses peurs, ses petites tricheries, petits mensonges pieux faits à sa pédicure lui avouant qu'il lui arrive d'oublier d'appliquer sa crème pour les pieds.  Elle devrait le faire tous les soirs selon les conseils de la jeune fille.  À nous, elle dit ne jamais le faire.  Car elle a du mal à se plier en deux pour rejoindre ses pieds. :)

J'ai compris aussi en lisant ce livre la distance que vit Jeanne avec ses enfants, certaines époques de sa vie. En fait, ce sont comme de petits deuils qui se font tout doucement et elle aime de plus en plus la loi du moindre effort. Elle se sent bien comme ça.   Ce n'est pas un drame pour elle.  C'est le cours des choses.  

 Si vous aimez ce genre littéraire (le journal intime) et que vous aimez entendre raisonner les personnes âgés dotées d'une certaine force tranquille, vous aimerez 'Un clafoutis aux tomates cerises'.

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


20 mai 2017

Lenka Molcanyiova

Afin de poursuivre sur le thème de la flûte à bec,

Vous serez sûrement impressionnés comme je l'ai été par cette jeune flûtiste.

Ici, elle interprète des pièces de   

J. S. Bach: Suite No. 2 Minuet, et Badinerie.

Je vous invite à faire un 'clic'

juste ici pour entendre sa performance.

https://fr.pinterest.com/pin/505951339373654017/

d3fca1fe07b50c4d8485cf199553cc5d

Lenka Molcanyiova 

494fe57581c8918cf83e1805d5bf425d

Bravo!!!!

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2017

Le fou de flûtes

1733479-gf

Une histoire écrite par Claude Clément

mag_371

Illustrée par Barbara Brun

dscn1116

Maurice Steger

A-2150875-1389267118-6980

a retenu les musiques dans ce conte des disques suivants:

Antonio Vivaldi - Concerto pour flûte à bec

et Les Quatres saisons de Jean-Féry Rebel.

L'histoire est racontée par Guillaume de Tonquédec

*

Il s'âgit donc d'un conte musical incluant le CD.  Un gros travail d'équipe, publié  

aux éditions little harmonia mundi Village.

Collection 'Le petit tourneur de page'

2015

Suggéré pour les 7-11 ans.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Quatrième de couverture

"Un vieux couple sans enfant doit supporter les colères d'un méchant voisin.  Le lutin Nino dans une bulle de savon...Le grand-père lui offre sa première flûte à bec.  Elle va lui permettre de dialoguer avec tous les oiseaux de la forêt.  Mais le voisin n'a pas dit son dernier mot...

*

Mon avis

Un joli conte musical qui nous entraîne à la fois dans l'imaginaire et dans l'univers de la flûte à bec et ses possibilités.  L'album comprends un CD où on peut écouter le conte accompagné de sons musicaux qui expriment bien les émotions ressentis dans l'histoire. 

Pour terminer, une série de pièces des Quatres saisons de Vivaldi.

Vraiment très, très agréable et ce que j'ai retenu de ce magnifique album, c'est tout le potentiel que peut procurer une flûte à bec.  Sa présence est plus rare il me semble dans la musique classique.  Et pourtant, cet instrument date de la préhistoire.

J'ai pris quelques photos ici et là au gré des pages de cet album-documentaire.

 

102_2599

"Un couple âgé de paysans n'avait jamais eu d'enfant.  Pourtant l'homme, qui était agile de ses doigts, avait fabriqué un grand berceau de bois.  Sa femme l'avait orné de jolis draps."

*

102_2600

"Un peu plus tard, du fond du grand berceau, Nino entendit les oiseaux... Leur chant était parfois mélodieux et doux, comme une brise effleurant un tapis de mousse...

Parfois puissant, comme une dans trépidante...

Il essaya de les imiter, en lançant par la fenêtre quelques notes fragiles."

*

102_2603

Le vieil homme fabriquera pour l'enfant toutes les flûtes dont il aura besoin pour devenir un jour musicien.

Il veut sculpter des sopranos... des altos... et même des ténors s'il veut jouer plus fort.

*

102_2606

"Sous les reproches et les moqueries, on renvoya le grincheux, tout honteux, dans la grotte de son arbre creux.  Et, pour bien le punir, on l'enferma dedans à clé!

Il eut beau hurler, tempêter, menacer de mettre le feu à toutes les maisons, qui brûleraient comme de vieux paillassons, personne ne l'écouta.  Et personne ne le délivra.

Tranquillement, chacun retourna devant la petite chaumière du grand-père et de la grand-mère. 

Il faisait beau, mais un peu froid.  Alors, la mamie proposa un peu de thé de sa théière, un peu de soupe de sa soupière...

Ce que tout le monde accepta!

*

102_2605

En terminant, voici deux pages d'informations très intéressantes sur ce joyeux instrument de musique.

Cet album est le deuxième de cette collection.

1.  Le piano d'argent

3.  Le Sheng amoureux

Qu'est-ce que le Sheng? Un orgue à bouche chinois.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2017

Rose et l'automate de l'opéra

1420412-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Une histoire de Fred Bernard

Illustrée par François Roca

Publié chez Albin Michel Jeunesse

2013

*

Quatrième de couverture

"Dans une vieille malle oubliée de l'opéra, Hermès l'automate sommeille.

Un jour, un rai de lumière l'anime:

on l'a découvert et on l'emporte.

C'est Rose, une toute jeune danseuse, curieuse et enthousiaste.

Mais comment Hermès pourrait-il retrouver le plaisir de danser comme par le passé?

*

Mon avis

Une histoire qui donne envie de se retrouver dans les coulisses d'un opéra.  Les illustrations en disent long sur le talent de ces deux artistes qui font une merveilleuse équipe.

images-12

9a54b6b0f61a17aa0c69177bc7113957

c2415857e7e4a449bd1bec19f9d67ba7

Un album fait pour être admiré!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 09:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2017

La fête des mères

1f10c3847b23a8e0ebb0f70957e5c281

Une heureuse journée à toutes les mamans.

J'ai choisi deux illustrations des 'Country Companions'

J'adore ces images.

À vous de choisir celle qui représente bien vos désirs.

Recevoir des gâteries et des surprises en étant bien entourée,

ou une journée de fainéantise,

afin de profiter d'une paix toute intérieur en étant quand même entourée de ceux qui vous sont chères.

Moi, je choisi la deuxième!

et ma lecture est déjà choisie.  Ce sera 'Un clafoutis aux tomates cerises'

de Véronique De Bure 

 317766b23000577fe8291900520a84d2

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


07 mai 2017

Les Mûres

couv-Les-Mures-620x823

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Deux albums à aimer!

Texte de Olivier de Solminihac

Illustré par Stéphane Poulin

Les Éditions Sarbacane

32 pages

Mars 2017

2 à 7 ans

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Résumé

C'est la fin des vacances. L'ours Michao, la chevrette Marguerite et le renardeau s'apprêtent à rentrer à la maison.

C'est le moment où, en principe, les bagages s'entassent dans le coffre qui ne ferme pas, où la nostalgie du retour est forte. Mais les enfants sont dans le présent, jouent avec insouciance et partent avec Michao cueillir un bol de mûres, qui a la saveur des souvenirs de vacances.

*

Mon avis

  Un récit tendre et réaliste vécu à travers les trois amis.  Les illustrations sont magnifiques.  Un album qui selon moi n'a pas d'âge.  Le lecteur adulte y ressentira autant d'émotions, que l'enfant qui écoutera l'histoire ou celui qui sera capable de parcourir tout seul les courtes phrases et s'attardera sûrement sur les images. De grandes images!  

Les mots, sont tout aussi importants que les paysages de cette belle campagne bordée par la montagne.  Un album dont j'ai tourné les pages lentement, en silence. J'étais complètement absorbée par la beauté tranquille qui habite cet album d'une couverture à l'autre. 

J'ai vraiment ressenti cette nostalgie de la fin des vacances et la joie du temps des mûres.

*

Je connaissais déjà le talent d'illustrateur de Stéphane Poulin.  Toutefois, cet album m'a permis de découvrir la sensibilité d'Olivier de Solminihac.  Je dois absolument lire le Bateau de fortune dont j'ignorais l'existence.

Voici quelques mots sur ces deux albums publiés chez SARBACANE

On retrouve Michao, Marguerite et le renardeau-narrateur du Bateau de fortune.

1700052-gf[1]

Premier album à lire au début des vacances.

Résumé

(Michao emmène à la plage Marguerite la chevrette et son ami le renardeau. Qui verra donc la mer en premier ? Arrivés sur place, ils s'aperçoivent qu'ils ont oublié pelles, seaux, ballons, et maillots de bain. Ils décident alors de construire un bateau de fortune avec les moyens du bord.)

Pour en savoir plus, aller voir

103009461_o

ICI

*
Donc...

"Après le premier jour de l’été, voici donc le dernier jour des vacances, à la montagne cette fois, le moment où on range et ferme la maison, où l’on entasse les bagages dans le coffre qui ne ferme pas, où l’on ressent déjà la nostalgie du retour.
Mais les enfants sont dans le présent : Marguerite et le renardeau jouent avec insouciance, profitant pleinement des derniers instants – et partent avec Michao cueillir un plein bol de mûres. C’est tout de suite une aventure, irriguée de sensations. Et à l’heure du départ, tandis qu’une cloche résonne au loin, ces mûres emportées auront la douce saveur des souvenirs de vacances."

Un bijoux qui nous fait penser justement qu'il faut savourer chaque moment qui passe.

Les-Mûres-p6-7

*

Les-Mûres-p10-11

Deuxième album à lire à la fin des vacances.

Deux lectures "tellement-doudou-d'été" à lire collé-collé!

*

L’auteur

Olivier de Solminihac est né à Lille en 1976 et vit à Dunkerque. Auteur de rom̀an parus à l’Olivier et à L’École des Loisirs, son écriture se caractérise par la finesse de sa scansion et sa musicalité. On croit ici entendre des voix, humer là des senteurs, déguster des couleurs… Ses mots ouverts sur l’imaginaire et l’horizon, sans jamais trop en dire, s’accordent à la perfection aux huiles lumineuses de Poulin.

L’illustrateur

Né à Montréal en 1961, où il vit toujours, Stéphane Poulin est un immense illustrateur québécois, lauréat de nombreux prix. Maîtrisant à merveille la peinture à l’huile, il a consacré cinq ans de sa vie au magistral Pays de la mémoire blanche. Puis il s’est immergé dans l’univers melvillien, avec un Bartleby inoubliable… Il nous propose ici de retrouver les héros du Bateau de fortune, mais pour humer l’air de la montagne, cette fois !

Source

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 18:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2017

La nouvelle 'Anne' (Anne with an "E")

Anne_MediaCentre_750x360_v1

J'attendais le bon moment pour venir vous parlez de cette nouvelle série 'Anne'.

Histoire de vous donnez un petit avant-goût. 

Je vais regarder la 8 ième épisode ce soir. Pourtant, il y en a un 9 ième à l'horaire dimanche prochain.

Peut-être ont-il fait 8 épisodes de 2 heures et on nous les présente 1 heure à la fois?

C'est un pur bonheur, même si je dois l'écouter en anglais pour le moment.

Selon des informations de chez 'Sous les lilas', nous devrions voir la série en français sur Netflix à partir du 12 mai 2017.  Inutile de vous dire que cette date est inscrite à mon agenda.

Pour voir le billet de 'Sous les lilas' où on peut voir une bande-annonce en français, 

c'est ICI

 

ANNE_102_Day2_KW_0027

Pour ce billet, je me suis permise d'afficher beaucoup d'images. Le visuel de cette série est autre que celle qu'on connait bien avec Megan Follow.  Moi qui croyais faire de mauvaises comparaisons, il n'en fut rien.  Bien sûr, je ne peux m'empêcher de comparer des détails, mais toujours très positif. 

Chacune des deux séries a ses qualités.  Pour moi, elles se complètent.  Les réalisatrices ont vraiment fait un beau travail.

Celle-ci est beaucoup plus réaliste, moins fleur bleu, plus humaine.  Par exemple, je trouve que Marilla s'attache à Anne beaucoup plus tôt que dans la première série.

Rachel Lynde est moins exaltée. 

Il y a des retours en arrière dans la tête de Anne.  Elle doit s'adapter à une famille, l'école, les enfants, les jugements.  Elle vit constamment avec la peur d'être abandonnée.  Ce n'est pas facile pour elle.  Elle vient d'un monde dur.  Elle a du vieillir plus vite que les autres enfants. Ce qui explique ses sautes d'humeur plus violente que notre vieille Anne.

Il y a bien sûr, des situations que nous retrouvons dans 'Anne et la maison aux pignons verts' et le roman, mais nous apprenons aussi de nouvelles choses sur Matthew par exemple et un amour de jeunesse. 

La semaine dernière, c'était l'épisode où Anne recevait Diana pour le thé, mais cette fois, elle se soulerons toutes les deux en buvant la liqueur de framboise croyant que c'était le 'sirop de framboise', les bouteilles confondues.

Je vais continuer d'aimer Anne et la maison aux pignons verts, et aimer la nouvelle 'Anne' excéquo!

J'ai tellement hâte de voir les épisodes en français. 

Et vous?

 

ANNE_102_Day2_KW_0073

Anne se confie à Marilla après un gros chagrin.  Cette comédienne ressemble beaucoup à notre Marilla 'classique' :)

 

ANNE_103_Day3_JS_0107

 

ANNE_104_D10_KW_0432

Anne aide avec les gens du village à éteindre un incendie.

ANNE_104_D6_KW_0267

Ruby Gillis

ANNE_104_D6_KW_0299

Le beau Gilbert Blythe

 

ANNE_102_Day9_KW_0111

Anne et son amie de coeur Diana

 

Source des photos

C'est avec plaisir que je rajoute ce billet à ma liste de Lucy Maud Montgomery!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Ce qu'en disait Radio-Canada (Source ici)

Amybeth McNulty dans le rôle d'Anne Shirley (« Anne, la maison aux pignons verts »)

 

La jeune Amybeth McNulty, originaire d'Irlande, a obtenu le rôle du célèbre personnage principal d'Anne, la maison aux pignons verts, dans la nouvelle adaptation qui sera diffusée sur CBC et sur Netflix.

 

Radio-Canada avec La Presse canadienne

 

L'adolescente de 14 ans a été sélectionnée parmi 1900 candidates provenant de partout dans le monde pour personnifier la jeune orpheline Anne Shirley, créée par l'auteure Lucy Maud Montgomery.

Originaire de Donegal, dans le nord de l'Irlande, Amybeth McNulty détient également la citoyenneté canadienne, sa mère étant native de Calgary. Actrice depuis l'âge de 6 ans, McNulty a participé à plusieurs productions, dont le film de science-fiction Morgan, avec Kate Mara.

La distribution de cette nouvelle adaptation d'Anne, la maison aux pignons verts, intitulée simplement Anne, comprend également Geraldine James et R.H. Thomson, dans les rôles de Matthew et de sœur Marilla Cuthbert, qui adoptent Anne.

Anne, la maison aux pignons verts
La maison aux pignons verts qui aurait inspiré l'écrivaine Lucy Maud Montgomery est à Cavendish. Photo : PC/Andrew Vaughan

Le scénario est basé sur le livre original de Lucy Maud Montgomery, mais explore de « nouveaux territoires », selon l'équipe de production.

 

" Adapter l'histoire d'Anne m'excite beaucoup », explique la réalisatrice, Moira Walley-Becket. La Canadienne a notamment gagné un Emmy pour la série américaine Breaking Bad.

 

Les thèmes de l'histoire d'Anne sont contemporains. On parle de féminisme, de préjugés, d'intimidation et de désir d'appartenance. Les enjeux sont importants et le parcours émotionnel d'Anne est tumultueux. Je suis excitée de plonger dans cette histoire, de pousser les limites et de lui donner une nouvelle vie."

- La réalisatrice de la nouvelle série Anne, Moira Walley-Becket

 

Le tournage de huit épisodes a débuté en septembre à l'Île-du-Prince-Édouard et se poursuit en Ontario. La série sera diffusée en 2017, 30 ans après la présentation de la minisérie Anne, la maison aux pignons verts.

Le personnage d'Anne Shirley a inspiré plusieurs créateurs de télévision, film et théâtre. Plus de deux douzaines d'adaptations ont vu le jour au fil des ans.

Anne, la maison aux pignons verts fait partie de la culture populaire des Maritimes et continue d'attirer les touristes en grand nombre à l'Île-du-Prince-Édouard, endroit où se déroule l'histoire.

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2017

Lundi de Pâques!

Je vous présente Baxter et Scooter

Deux lapins que j'ai découvert mercredi dernier.

J'ai vraiment craqué en voyant cette collection

"Hop la Vie!"

ou

"Hop Town Bunnies"

C4ZkQ1tVUAAvZfT

 C'est comme ça que les fabricants les appellent.

J'ai d'abord craqué pour Scooter, avant de voir Baxter.

Comment choisir?

J'ai attendu l'ouverture du magasin ce matin. 

10h00 pile, j'y étais.  J'ai pu les obtenir à 50% de rabais. 

 

102_2594

Voici Scooter et ses deux bébés lapins dans le panier.

On dit de lui:

"Scooter le cycliste fait ses rondes à Saut-ville chargé de fleurs et d'une précieuse cargaison à poils doux."

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

102_2593

Baxter!

On peut lire à l'endos de son étiquette ceci:

"Il était une fois un petit dévoreur de livres prénommé Baxter qui ne sortait jamais sans son bouquin préféré et ses lunettes."

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Cette semaine, je vais profiter de ces joyeux personnages encore un peu.  Mais, je pense garder Baxter toute l'année devant ma petite bibliothèque!

J'espère que vous avez bien profité de votre congé en ce lundi de Pâques, si congé vous aviez! :)

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2017

JOYEUSES PÂQUES 2017!

afa1149ff3fc88941f5beaf657165cfd

Je vous souhaite un beau dimanche de Pâques malgré la pluie.

Qu'il soit sec ou mouillé, gris ou ensoleillé,

l'important c'est de pouvoir le souligner

avec les gens que vous aimez!

photo%20tulipe-1

***

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2017

Bonheur du soir...

tumblr_ndaxcvT0xo1r5et7oo1_500

J'ai choisi cette vieille gare pour illustrer mes états d'âme de ce soir.  La voix ferrée représente ma route. La matiné était brumeuse et ma journée empreinte de petites joies tranquilles.  L'image parfaite pour exprimer mon envie soudaine de vous dire combien j'ai passé une belle journée.

Je me sens comme le petit écureuil qui avait trop de mots qui voulaient tous sortir en même temps.

 

9782211048804

 

Je les ai gardés entre mes joues toute la journée!

*

En réparant la courte-pointe de mon fils, je repasse dans ma tête les bons moments passés avec ma soeur.  Nous avons fait du shopping, flânée, pris des cafés latté (déca) parler, parler. 

Ayant pris un petit en cas vers 15h00, je n'avais pas vraiment faim au souper.  Je me suis enfermée dans ma chambre pour continuer mon travail d'aiguille commencé hier soir devant la télé.  Mais voilà que Brioche s'est fait un nid douillet à l'autre bout de la courte-pointe.  M'empêchant ainsi de tirer dessus.. Donc, ce soir je me suis mise à l'abri de cette grosse 'dondon'.

 

102_2582

  J'aime beaucoup faire des travaux d'aiguille quand l'occasion se présente.  Du coup, je récupère et chaque petit point représente pour moi un geste d'amour envers les miens.  Il ne sont pas non plus sans me rappeler une histoire de Noel de Beatrix Potter.

"Le tailleur de Glouscester"

tailleur-gloucester-beatrix-potter-L-1QXsxJ

Vous connaissez cette histoire?

On retrouve souvent de vaillantes petites souris qui font des travaux d'aiguille dans les contes.

J'ai ouvert à peine la fenêtre de ma chambre.  Aussitôt que le soleil s'est couché (Il y en a eu très peu aujourd'ui) j'ai pu entendre mes oiseaux du soir.  J'ai aussi entendu un vol d'oies sauvages.  Je ne sais pas si c'est à cause des éliminatoires du hockey qui commencent à la télé, mais contrairement à d'habitude, il y a peu de voitures qui passent dans ma rue.

Revient alors le silence et une certaine paix.  Le pourquoi, je peux entendre mes oiseaux. 

Quand je suis rentrée à la maison, mon conjoint avait fait tout le ménage, et il m'a remis une enveloppe arrivée de la poste qui m'était destiné. 

Merci Nicole! .. mes graines de potimarons.. C'est trop gentil!

et le superbe magnet!

Que fait Brioche dans le cerisier?

On dirait qu'elle s'y est endormie!

Ce magnet est vraiment joli!!!

102_2586 

102_2587

 Et les semis:  Quelle belle invention!

"L'immensité contenue dans l'infiniment petit.."

Ça m'émerveille toujours.

*

J'ai déballé mes petits achats et trouvailles de la journée.

 102_2588

  J'étais pourtant partie sans aucune intention d'acheter quoi que ce soit.

Et je continue mes petits points de surjet en pensant quelle sera ma prochaine lecture.

Celui-ci

41fJIVb-EmL

ou

Celui-là

1695420-gf

ou

1867330-gf

Le choix est vraiment difficile!

Voilà! je crois que je vous ai tout dit mes mots du soir.  Il me semble que je vais mieux dormir! :)

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2017

Rose et ses soeurs

 1729893-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2Amanda Hodgkinson

Les Éditions Belfond

2016

348 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Quatrième de couverture

Des bas-fonds de Southampton à un village isolé du Suffolk, de 1913 au début des années 70, un roman évocateur, l'émouvante histoire de trois soeurs hantées par les liens du sang et du secret.

Pour Vivian et Nellie Marsh, le décès de Rose, leur soeur aînée, sonne à la fois comme un malheur et une libération.  Certes, les deux jeunes femmes voient disparaître leur pilier, celle qui les a élevées à la mort de leurs parents, mais n'est-ce pas aussi l'occasion de s'affranchir d'une tutelle parfois étoufante?

L'arrivée d'un homme vient remettre en question ce qui les unissait et compromettre la promesse faite à Rose de rester toujours soudées et de se garder des tourments du coeur.

Vingt ans plus tard, un événement va provoquer les retrouvailles de Vivian et Nellie.  Et les deux soeurs n'ont d'autre choix que de retourner là où tout a commencé, dans ce petit cottage de campagne.

L'occasion de replonger dans l'histoire familiale, de comprendre enfin de quoi Rose cherchait tant à les protéger et découvrir son secret, un secret si lourd qu'il continue de peser sur les femmes de la famille Marsh...

*

Mon avis

Je viens de terminer ce roman sur une touche mélodieuse remplie de promesse, d'espoir et de longévité.  L'auteure a créé un savant portrait de la réalité à travers cette famille de femmes de génération en génération.

De beaux personnages attachants dans un coin de campagne au bord d'une rivière.

Vraiment une belle découverte pour moi que cette Amanda Hodgkinson.  Un roman trouvé au gré du hasard comme j'en ai souvent l'occasion en furetant entre les rayons de la bibliothèque.  Une très belle plume!

Dès la première ligne, je me suis laissé prendre par le récit de la vie des trois soeurs réunies et vivant en recluse dans un petit cottage isolé dans la campagne.  Elles vivent presque comme des sauvageonnes.  Ça raconte l'histoire de Nelly et Vivian, élevées par leur grande soeurs Rose.  Celle qui les a fait promettre avant de mourir de ne jamais se marier.  De toujours rester ensemble.

Mais la vie passe et chacune feront leur vie de leur côté.  Iront de découvertes en découvertes et auront à leur tour des enfants..

Je pense que tout est dans la finesse de l'écriture.  Une écriture toute en image et en souplesse.  Pour tous ceux et celles qui aiment contempler la vie toute simple, où la nature est omniprésente.

Je ne me suis pas ennuyée une minute.  On s'attache à Vivian et Nellie et plus tard à Birdie.

Une traversée de 1913 à 1970.

Vous pouvez feuilleter le livre ICI

AVT_Amanda-Hodgkinson_7088

Née en Angleterre dans le Somerset, Amanda Hodgkinson vit dans le sud de la France, où elle est chroniqueuse pour la Dépêche du Midi. 

22 Britannia Road (Belfond 2012; Pocket 2013), son premier roman très remarqué, a été sélectionné sur les listes des meilleurs romans de 2011.  Rose et ses soeurs est son deuxième roman à paraître chez Belfond.

Traduit de l'anglais par Marieke Merand-Surtel.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 C'est certain que je vais lire son premier roman: 22 Britania Road.

9782714448514

*

Extrait page 82 - "Elle rassembla branches et bouts de bois, dressa une pile de bûches plus haute qu'elle.  Dans le verger, des touffes de perce-neiges semblables à de la cire fleurirent, et Vivian en cueillit des bouquets dont elle emplit le cottage.  Pots et vieilles boîtes de conserves débordants de fleurs blanches s'alignaient sur les marches de l'escalier, les étagères et les rebords de fenêtre.  Ils luisaient telles des centaines de minuscules bougies.  Vêtue de la robe rouge que lui avait donné la femme du pasteur, Vivian préparait sa maison pour l'enfant."

Extrait page 218 - "La ferme était entourée d'immenses champs de fleurs.  Une rivière roulait  au milieu, au-delà de laquelle poussaient davantage de fleurs encore.  Birdie ne s'était pas du tout attendue à ça.  Sa tante avait laissé entendre que l'endroit était sale et poussiéreux.  Posée au coeur de ce patchwork de fleurs multicolores, la maison, ayant son toit de tôle ondulée noire, paraissait solide.  Elle sentit son coeur tressaillir et se demanda si ce n'était pas le lieu le plus charmant qu'elle ait jamais vu.  De plus, voilà où sa mère et sa tante avaient grandi.  Peut-être était-ce pour ça qu'elle se sentait comme chez elle ici? "

Extrait page 302 - "Les peupliers bruissèrent, puis se turent.  Il fixa l'eau. (...) Un poisson sauta pour attraper une mouche, et le mouvement soudain lui flanqua la trouille.  Il vit une lueur argentée s'élever en ondulant dans l'air.  Le poisson goba la mouche, pivota sur lui-même et retomba dans l'eau.  Il disparut de sa vue, la surface miroitante de l'onde redevenue un reflet limpide du ciel, des nuages et des arbres.  Framsden était rempli d'un sentiment de magie.  Il était bouleversé d'avoir vu un poisson bondir, défiant sa nature aquatique pour s'élever vers son monde à lui.

Quelques instants plus tard, un lièvre brun traversa les champs de l'autre côté de la rivière.  Il s'arrêta soudain de courir et s'accroupit, agitant ses grandes oreilles en tous sens.  Framsden distingua ses yeux ambrés, la pointe d'un noir d'encre de ses oreilles.  Puis il s'enfuit d'un bond.  Est-ce que l'animal l'avait regardé? Sa grand-mère aurait dit que oui.  Elle était née ici, comme lui.

   "Toi et moi, on a en partage nos origines, lui avait-elle chuchoté comme un secret, un doigt posé sur ses lèvres.  Nous sommes des enfants de la rivière."

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2017

Si loin des siens

2091887-gf

Tamara McKinley

alias Ellie Dean

l'Archipel

2016

370 pages

*

Quatrième de couverture

En septembre 1940, Polly Brown a accepté un poste d'infirmière à l'hôpital Cliffehaven, sur la côte sud de l'Angleterre, pour se rapprocher de son mari Adam blessé au front. Alice, sa fille de 5 ans, a été envoyée au Canada pour fuir l'Europe en guerre. À la pension du Bord de Mer où elle a emménagé, Polly fait la connaissance de Danuta, une jeune polonaise ayant perdu toute sa famille... Fait suite à : "Et le ciel sera bleu"

billet ici

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon avis

Une fois de plus, Tamara McKinley nous rammène à la pension du bord de mer.  Comme on le mentionne dans la quatrième de couverture, nous connaîtrons l'histoire de Polly et de Danuta qui devront partager un chambre de la pension.  Au début, elles devront s'apprivoiser l'une et l'autre.  Une amitié grandissante qui leur permettra petit à petit de se confier et de traverser des épreuves difficiles.  Au début, j'ai cru que ce deuxième tome ressemblerait trop au premier.  Finalement, je me suis laissée prendre surtout par le sort de Polly.

Il y a aussi Cissy, la fille de Peggy qui tient la pension.  Elle sera prise dans un bourbier par le patron 'vérreux' de la troupe de danseuses auxquelles fait partie Cissy.

Ce qui fait donc deux tomes divertissants à lire.  Je suis donc prête pour le troisième.

Si vous aimeriez avoir davantage de détails sur ce roman, Mya a écrit un billet beaucoup plus complet.

Lire ici le billet de Mya's books 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mars 2017

Conversations avec un enfant curieux

2106316-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Michel Tremblay

Leméac-Actes-Sud

2016

148 pages

*

Quatrième de couverture

Dans son dernier roman, Michel Tremblay nous parle à travers l'innocence de ses cinq,
six, sept, huit, neuf et dix ans. Il revit ses échanges avec sa mère au sujet d'un
petit Jésus de plâtre trop gros pour la crèche familiale, avec sa tante Tititte sur
les usages corrects et incorrects du pronom tu, avec mademoiselle Karli - son
enseignante - à propos du comportement d'Hérode dans l'Évangile selon saint
Matthieu, avec l'amie Ginette sur le compte de Bambi et de Walt Disney, avec
grand-maman Tremblay sur les livres sans images et sur sa tante Robertine qui
ne lit jamais, avec sa mère, de nouveau, à propos du troisième secret de
Fatima.

Menés exclusivement en mode dialogué, ces récits pétillants d'innocence
mettent en scène des interlocuteurs rivalisant de mauvaise foi, malgré
l'affection manifeste qu'ils portent tous à l'enfant de la Grosse Femme.
Conversations avec un enfant curieux constitue une leçon sur l'art du
dialogue, par un maître de la conversation. Plaisir assuré.

Mon avis

Je ne pouvais passer à côté de ce savoureux roman, sans venir vous en parlez.

Je le conseille surtout à tous ceux et celles qui ont connu l'école au temps où l'histoire religieuse prenait beaucoup de place.  C'est vraiment un livre à lire! C'est tellement drôle de voir les adultes 'patiner' pour essayer de lui répondre sans ternir leur position de supériorité :)

Mon chapitre favori est celui où il remet en question l'histoire du roi Hérode.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Lecture du moment

2091887-gf

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2017

Clara est amoureuse

Un petit clin d'oeil tout spécial pour Silvia! :)

836431-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Andrea Hebrock

Illustrée par Isabel Abedi

Éditions NordSud

2007

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Quatrième de couverture

Tu aimerais trouver le grand amour?

Ne vas pas le chercher trop loin,

car c'est LUI qui viendra à toi.

Et quand il sera là,

ton coeur le reconnaîtra tout de suite!"

***

Première page

"Au petit matin, baignée par le soleil,

la prairie respire silencieusement.

Mais si tu tends l'oreille, tu entendras peut-être

le léger craquement des bourgeons qui éclatent."

*

Une autre histoire de souris toute en prose qui se déroule dans un pré, au printemps.

C'est le réveil de Clara qui semble avoir dormi tout l'hiver et va rejoindre sa maman qui lui annonce que le printemps est arrivé.

 

102_2569

Mais Clara se demande 'C'est quoi le printemps?'

Sa maman lui dit:

"Le printemps, c'est quand tout s'éveille! Les souris, les hérissons, les abeilles, les ours, les fleurs...et l'amour"

 

102_2575

 

"C'est quoi l'amour? demande Clara ouvrant de grands yeux. 

"L'amour, dit Maman Souris, rêveuse, c'est quelque chose de spécial!

Cela nous donne des ailes et nous fait frissonner.

Notre coeur bat la chamade, et on a envie de bondir jusqu'aux nuages tellement on se sent bien.

 

"Ça a l'air fantastique!" dit Clara.

*

C'est alors qu'après un bon petit déjeuner bien copieux, Clara partira à sa recherche, mais sans trop savoir ce qu'elle cherche vraiment.  En chemin, elle va rencontrer un ami qui cherche aussi l'amour sans savoir où le trouver...

 

102_2570

***

102_2571

"Ils le cherchent dans la grande prairie."

102_2573

"À force de regarder à droite et à gauche, Clara commence à avoir le tournis."

- Eh bien moi, dit-elle, j'ai l'impression que si l'amour se trouvait par-terre, tout le monde marcherait dessus!

102_2574

FIN

C'est vraiment une jolie histoire bien tournée, qui démontre toute la douceur et la naiveté des souris, tout comme celle des enfants!  Un album coup de coeur pour moi!

J'ai aimé les illustrations et l'émotion qui ressort du visage des souris!

Un album qui fait du bien.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 18:51 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2017

L'homme du verger

1540-1

Amanda Coplin

10-18

Littérature américaine

544 pages

*

Quatrième de couverture

'Wenatchee, à l'aube du XX° siècle, dans une vallée reculée au nord-ouest des États-Unis.

Le vieux Talmadge mène une existence apaisée au milieu de ses arbres fruitiers lorsque le destin s'introduit chez lui sous l'apparence de deux fillettes farouches et affamées. 

Ils vont s'apprivoiser, lentement.

Avant que le passé douloureux des deux soeurs ne les rattrape, bouleversant à jamais leurs vies...

Tissé de sensations, ce récit au lyrisme vibrant saisit avec une rare délicatesse le mystère des êtres et des liens qui (dé)font une famille.

Un magnifique premier roman.'

 

Mon avis

En lisant la quatrième de couverture, déjà on devine la présence de la nature qui nous accompagnerat tout au long du roman.  Effectivement, elle vient adoucir les soucis difficiles, de certains personnages.

Ce n'est pas facile de parler de ce roman singulier.  Un roman qui ne ressemble qu'à lui-même.  Il pourrait même être inspiré d'un fait vécu.  C'est peut-être la raison pour laquelle, le rythme est lent un peu comme dans la vraie vie.  Toute une vie de labeur dans un verger.  Toutefois, comme dans tout bon roman vient se greffer une histoire sordide.  L'histoire de Jane et Della.  Deux jeunes filles dont Talmadge, le personnage principal, réussira avec beaucoup de patience, à les apprivoiser.  Comme on le fait pour de petits animaux sauvages. Elles se retrouveront donc un beau jour dans son verger.  Longtemps, elles garderont leur distance.  Elles ont peur.  Peur de l'homme (en général).  Elles ont faim. Elles sont sales... Talmage leur dépose chaque jour une assiette remplie d'oeufs aux oignons, pomme de terre, ou poisson... C'est Jane, l'aînée des deux qui va chercher le repas.  Petit à petit, elle arriveront à entrer dans la cabane du vieux Talmage et tout le déroulement de l'histoire s'en suit. 

Malgré le rytme lent, je n'ai pu m'empêcher de poursuivre.  Je voulais savoir jusqu'à la fin comment se terminerait cette histoire.  Car, malgré la lenteur du récit, ce n'est pas ennuyant et je le répète, la nature est si belle, si bienveillante pour Jane et Della.. Bref, c'est un merveilleux roman.

Pour vous donner une idée du déroulement de l'histoire, j'ai choisi de vous copier un extrait de la page 534.

Il ne dévoile aucune surprise.  Cet extrait aurait presque pu servir de prologue.  Vous y lirai la nomenclature des quelques personnages du roman et les étapes de toute une vie dans ce verger de pommes et d'abricots.

 

b41681dd69199e67a6204a78e8a05944

Source

 

***

    "Tandis qu'il reposait, inerte, sur son lit que la petite avait tiré près du poêle à bois, le passé reculait, rétrécissait.

     Il n'avait jamais été cet enfant apeuré, espérant constamment retrouver sa soeur.  Il n'avait jamais eu dix-sept ans, ni vingt-cinq, ni trente, prêt à mourir de désir après le dîner.  Il n'avait jamais été cet homme heureux, travaillant seul, riant de quelque plaisanterie racontée par d'autres en ville.  Il n'avait jamais voulu posser la tête sur le sein de Caroline Middey.  Il n'avait jamais chanté d'hymnes pour lui-même, parce qu'il se sentait seul.  Il n'avait jamais avoué à personne à quel point son propre reflet lui plaisait, même s'il savait qu'on le trouvait laid, avec ou sans les cicatrices de la petite vérole.  Il ne s'était jamais montré gentil, ni cruel.  Il n'avait jamais nourri ces deux filles qui étaient venues jusqu'à lui, il n'avait jamais pitié d'elles.  Il n'avait jamais regretté de ne pas avoir occis Michaelson - le jour où il était allé dans l'Okanogan, ou plus tard, quand Michaelson était venu au verger.  Il n'avait jamais été impressionné par Della, surpris par elle - il n'avait jamais été soulagé de la voir partir.  Son exentricité austère ne lui avait jamais manqué, sa tendresse qui le piquait au vif.  Ses cheveux étranges, ses yeux, ses coups d'oeil, sa façon d'être.  Il ne l'avait jamais vue, cette fille qui lui arrivait à peine à l'épaule, enfourcher un cheval méchant comme un serpent.  Il ne s'était  jamais assis à côté de Clee, en silence pour fumer une pipe un soir d'été.  Quand il était enfant, il n'avait jamais vagabondé avec Clee dans les herbes hautes pour courir après sa soeur: un jeu.  Il n'avait jamais été en prison.  Il n'avait jamais pleuré sa mère.  Il n'avait jamais cherché à faire resurgir le visage de son père.  Il n'avait jamais goûté un abricot, une truite, de la terre.  Il n'avait jamais dormi sous les constellations qui tournaient lentement, il ne s'était jamais baigné dans un ruisseau hivernal.

     Ses sensations s'estompaient, les merveilleuses comme les épouvantables, et chaque matin quand il ouvrait les yeux, le monde avait changé; et puis ce fut aussi le cas l'après-midi et puis chaque fois qu'il émergeait d'un somme.  Les quatre mêmes murs de la maison offraient des lumièeres et des ombres changeantes.  Le poêle à bois.  La petite qui se déplaçait dans cet espace clos.  Il connaissait son nom mais ce n'était plus indispensable, d'une certaine manière, d'en conserver le souvenir.  Ce n'était pas sa faute à lui; il n'avait pas le sentiment que c'était sa faute.  Elle s'asseyait à ses côtés, elle lui parlait et ce n'était même plus nécessaire de comprendre ce qu'elle disait.  Elle lui caressait la tête, elle lui essuyait le front avec une serviette humide, c'était agréable. Elle allait et venait; il l'appelait de différentes manières.

     Angelene, dit-il.  J'étais là quand tu es née.

     Je sais, répondit-elle."

***

     Un autre billet ici sur le blog de 'Balades entre les lignes'

d'où j'ai découvert et noté ce roman, Merci Sue! :)

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2017

Des dents de souris

1205614-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Carole Muloin

Illustré par Yvon Roy 

Les Éditions CEC en 2002

Pour les Éditions Trécarré en 2011

Collection Souriceau

24 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 Voilà la question!

"Y a-t-il une fée des dents pour les souris?

Je me suis levée cette nuit pour le savoir.  Suis-moi. Tu le sauras aussi.

Bonne lecture!"

102_2576

Je viens vous parler de ces petits livres qui sont écrits spécialement pour les enfants qui commencent à lire tout seul.  Il sont classés par niveau: Débutant, intermédiaire et avancé. 

Celui-ci est pour les 6-7 ans, donc, niveau 1.

J'imagine qu'on les retrouve davantage dans les bibliothèques scolaires, mais ils sont aussi disponibles sur les rayons des bibliothèques publiques.  Plusieurs maisons d'éditions ont leur collection.

J'ai eu envie de vous parler de ce titre en particulier, puisqu'il est trop drôle et cocasse.

Je suis certaine qu'un jeune lecteur sera captivé par l'histoire. Ce qui vient motiver le goût de la lecture.  

Aussi, pour piquer votre curiosité (ici, je m'adresse à tous ceux et celles qui ont de jeunes lecteurs, ou bien les enseignants) j'ai mis seulement deux photos.  La première page, sur laquelle Solani se demande s'il existe une fée des dents pour les souris?   

102_2577

ET!!! la dernière page sans texte avec pour seule indice l'illustration...

La réponse se trouve bien sûr entre les pages de ces deux images.

Il faut lire ce 'premier roman' pour savoir.

*

J'ai trouvé cette courte histoire géniale.  Les enfants vont s'identifier aux petites souris.(oui, il existe bel et bien une fée pour les dents de souris).  Toutefois, ils seront très étonnées de savoir comment ça fonctionne chez ces petits rongeurs.

C'est vraiment vers l'âge de 6 ans que les enfants commencent à perdre une première dent.  Il suffit de regarder les photos d'anniversaires autour de cette période, pour s'aperçevoir qu'il manque des dents ici et là! :)    C'est aussi, pour la plupart le temps d'apprentissage de la lecture. Un beau lien à faire!

Le pourquoi de l'importance de ces collections faites sur mesure pour les petits.

Phrases courtes, mots répétés pour qu'ils puissent visualiser souvent le même verbe par exemple.

Bravo, à tous ces écrivains qui doivent les créés avec plusieurs contraintes.   

*

En tout, la collection niveau débutant compte 6 titres

1. Un drôle de concierge

2.  C'est l'Halloween

3.  La dinde rôtie

4.  Le bonheur

6.  Le château de neige

À noter que les illustrations sont toutes en rondeurs et très jolies!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2017

Vivre heureux dans un petit espace

"À la recherche d'un bonheur simple"

9782081376144

Dominique Loreau

Flammarion

Janvier 2016

219 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Introduction

(Pour cette fois, je préfère vous livrer des extraits de l'introduction plutôt que le contenu de la quatrième de couverture.)

"Si l'on demandait à chacun sa définition de l'habitat, on obtiendrait probablement autant de réponses, souvent contradictoires: pour certains, le toit ne représente qu'un refuge, un endroit où se reposer, dormir, entreposer ses affaires; pourvu qu'il y ait un lit et un réchaud pour le café, cela leur suffit.  Pour d'autres, au contraire, le logis est le noyau central de la vie, autour duquel tout gravite.

.... Certes, nous avons tous besoin d'un toit.  Mais de quelle sorte de toit?  Celui qui nous abrite nous convient-il?  Nous rend-il heureux? Est-il 'à notre taille'?  Nous apporte-t-il de l'énergie ou bien, au contraire, nous en vole-t-il?  Que nous nous en rendions compte ou pas, nous sommes tributaire du lieu que nous occupons (ou que nous voudrions occuper). 

De plus avoir un toit n'est pas toujours facile.  Pour beaucoup, plus qu'un choix, se loger est une contrainte économique et bien souvent sociale avant même d'être un plaisir ou un rêve réalisable.

 

dsc_0014

 

Quant à celui qui est propriétaire d'une grande maison, ne dit-on pas à son propos: "Il a bien réussi. Il a acheté une grande maison"?  Mais est-il vraiment plus heureux que les autres?  Son mode de vie correspond-il à ses aspirations profondes?  A-t-il le temps de rêver, de paresser et de vivre à sa guise alors qu'il a un crédit de plusieurs dizaines d'années et, en conséquence, les poings liées à un travail, une famille, des horaires et autres responsabilités? 

ect...

*

Mon avis

Malgré l'intro qui semble un peu moralisateur et on sent bien que Dominique Loreau prend  parti pour de petits espaces, j'ai quand même aimé disons le trois quart du livre.  J'ai trouvé que c'était un livre reposant à lire.

D'abord, chaque début de chapitre cite un  auteur qui a aimé le peu et la nature.  Ces auteurs qui ont précédé Dominique Loreau, apportent un support à l'idée de vivre dans un endroit plus petit.

Notamment, 'Notes de ma cabane de moine' de Kamo No Chômei

 

untitled

 

'Contes de la chambre de thé' de Sophie de Meyrac

 

Contes-de-la-chambre-de-the

 

'Notes de Chevet' Sei Shônagon

 

41dgbXXTRbL

 

et bien d'autres...

Ces extraits sont doux à lire et amènent parfois à pousser nos propres réflexions plus loin, ou à faire de petites remises en question. 

Quand j'ai commencé la lecture de ce livre, (que j'ai emprunté à la bibliothèque) j'étais certaine de me retrouver dans cette redondance éprouvée dans ses derniers ouvrages.   Je fus agréablement surprise du résultat.  Je crois que c'est le deuxième après 'L'art des listes' que j'ai lu d'un couvercle à l'autre et souvent j'avais hâte de m'y retrouver.

Je trouve qu'elle propose quand même un équilibre entre le trop et le pas assez. Aussi, comment harmoniser tout cela.

Par contre, mes bémols ou questions... se situent au niveau de ce qu'elle entend par petit.. C'est très relatif!!! Et je trouve que comme dans tous ses livres, j'ai toujours le sentiments qu'elle s'adresse aux personnes qui vivent seule.

J'ai eu du mal à imaginer une famille avec 3 enfants vivrent dans ce qu'elle propose. 

Mais en gros, j'ai bien aimé.  Je trouve personnellement que c'est son meilleur livre et qu'il se distingue des autres.

C'est comme si après cette lecture, même si on garde nos habitats, on a envie d'être plus sélectif dans notre consommation et on a envie aussi d'agrandir la maison par en dedans. :)

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2017

Hôzuki

cvt_Hozuki_6003

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Aki Shimazaki

Leméac/Actes Sud

2015

142 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Le point de vue des Éditeurs

''Aki Shimazaki sonde ici la nature de l'amour maternel.  Toute en finesse, elle en interroge la fibre et la force des liens.''

*

Quatrième de couverture

''Mitsuko tient une librairie d'occasion spécialisée en ouvrages philosophiques.  Elle y coule des jours sereins avec sa mère et Tarô, son fils sourd et muet.

Chaque vendredi soir, pourtant, elle redevient entraîneuse dans un bar haut de gamme.  Ce travail lui permet d'assurer son indépendance financière, et elle apprécie ses discussions avec les intellectuels qui fréquentent l'établissement.

Un jour, une femme distinguée passe à la boutique accompagnée de sa fillette, et les enfants de chacune sont immédiatement attirés l'un par l'autre.  Sur l'insistance de la dame et pour faire plaisir à Tarô, bien qu'elle évite habituellement de nouer des amitiés, Mitsuko acceptera de les revoir.  Cette rencontre pourrait toutefois mettre en péril l'équilibre de sa famille.''

*

Mon avis?... J'ai adoré cette petite plaquette. À lire tout doucement.  D'ailleurs le rytme d'écriture de l'auteure nous inscite malgré nous à prendre son temps. On vit avec les personnages.  On se sent accueilli dans cette librairie, on observe... on se demande quelle conséquence aura telle rencontre, tel fait.. Et il y a la fin et sa chute. 

Un roman fragile et très humain.  Je ne peux dévoiler quoi que ce soit. Ce serait trop risqué de briser quelque chose!

Par contre je peux vous copier le premier paragraphe:

'Dans la vitrine, je dispose des livres d'occasion que je viens d'acheter.  Il est environ quatre heures de l'après-midi.  Une neige floconneuse commence à tomber.' 

Lisez-le!

Une belle découverte pour moi que cette auteure.

e4c1f6ff3bdf0b2821c88b07abf65f8b

Née au Japon, Aki Shimazaki vit à Montréal depuis 1991.  Récompensée par le prix Ringuet pour Hamaguri (2000), puis par le prix Canada-Japon pour Wasurenagusa (2004), sa pentalogie Le Poids des secrets a culminé avec Hotaru en 2005, qui a été couronné par le prix littéraire du Gouverneur général du Canada. 

Au coeur du Yamato, son deuxième cycle, s'est conclu avec la parution de Yamabuki (2013), qui a valu à l'auteure le prix littéraire Asie de L'Association des écrivains de langue française (ADELF).  En 2014, elle a commencé une nouvelle série avec Azami. 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

   

Posté par Tante Fi à 00:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2017

Meilleurs voeux pour la nouvelle année!

439bfeb54eaf2fd736614a7ea0786054

Mes meilleurs souhaits de santé, de paix et de sérénité!

k2701039

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2016

Mon bilan coup de coeur 2016

feuille-de-gui

AVRIL 2016

index

Billet ici

*

MAI 

1843672-gf

Billet ici

*

JUIN 

Capture+d’écran+2016-03-15+à+11

Billet ici

*

JUILLET

 DSC_1515

Billet ici

*

AOÛT

513W391Q9BL

Billet ici

*

SEPTEMBRE

1507-1

Billet ici

*

OCTOBRE

la-couleur-du-lait

Billet ici

*

NOVEMBRE

9782258072664

Billet ici

*

DÉCEMBRE

2091994-gf

Billet ici

feuille-de-gui

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :