La maison de Milly

09 novembre 2017

Le parfum des livres

L97828957976301_grande

triple coeur

Johanne Gagné

Éditions Crypto

Bayard Canada Livres inc.

Roman jeunesse 12 ans et +

2016

159 pages

***

Quatrième de couverture

"Le soir de ses dix-huit ans, le quotidien de Mathilde bascule.  Après une grave dispute avec ses parents, elle part en claquant la porte.  Sans logement ni argent, la jeune femme s'en sort difficilement.  Son seul refuge est un café où elle passe de longues heures à consigner ses souvenirs dans un carnet. 

Un matin, une rencontre inattendue lui fait entrevoir la vie sous un angle nouveau."

*

Mon avis

Décidément, j'ai de la chance dans mes choix littéraire ces temps-ci. 

L'histoire de Mathilde commence donc comme ceci au chapitre 1:

" Une violente rafale vient bousculer Mathilde.  Loin de se laisser impressionner, elle courbe l'échine, se recroqueville et accélère le pas jusqu'à sa voiture.  (...) Il fait froid et elle n'a qu'un envie: partir.  (...)  Mathilde démarre.  Le quartier est tranquille à cette heure, comme la plupart des banlieues de la Rive-Sud.  La jeune femme allume l'autoradio pour se changer les idées.  Elle roule au hasard, sans réfléchir.  Droit devant, un panneau annonce le pont Champlain.  Y voyant là une invitation, elle s'engage sur la voie d'accès, emprunte le  tablier et traverse le fleuve.  De l'autre côté de la rive, Montréal, la grande ville.  Dans ce monde de lumières, la jeune femme découvre, au fil des rues, des commerces, des restaurants et, sur les trottoirs, des quantités de gens comme autant de fourmis pressées de se rendre quelque part.  Étonnamment, le froid ne semble pas affecter leur volonté de sortir s'amuser.  C'est d'ailleurs cette énergie, ce dynamisme qui lui plaisent tant.  En ville, Mathilde a l'impression d'exister."

*

Voilà! À partir de cette 'arrivée en ville', Mathilde commencera à se construire avec très peu d'élément en sa possession.  C'est quasiment un départ à zéro.  Un sac rempli à la vitesse de l'éclair, toutes ses économies et le cadeau de sa meilleue amie Juliette qui lui a offert un grand répertoire alphabétique et un stylo. Mathilde était passée chez elle avant de quitter le foyer familial afin de lui dire aurevoir.   

Les deux premiers soirs, elle doit se contenter de dormir dans sa voiture.  Au matin, elle va déjeuner dans un café non loin du petit faubourg où elle laisse sa voiture.  Cet endroit deviendra son refuge, jusqu'à ce qu'elle y rencontre un vieil homme qui devient une sorte de bienfaiteur pour elle.  Il lui paie ses petits déjeuners chaque matin.

Un jour, elle retrouve ce vieux monsieur à l'occasion d'une promenade où elle flâne devant les vitrines. Soudain, elle s'arrête devant une librairie.  Devant les présentoirs de livres usagés, elle en hume l'odeur. Il n'en fallait pas plus pour que ces deux êtres se reconnaissent au travers la vitrine.  Toutefois, Mathilde poursuit son chemin.

Elle se retrouve souvent au café pour se réchauffer et prendre le temps d'écrire dans le livre répertoire que son amie lui a offert.  Elle ouvre sur une lettre.  N pour natation... par exemple.  Alors, elle écrit toute une page d'un souvenir qui l'amène à apporter une réflexion sur l'événement de son enfance, ses ressentis etc...

J'ai beaucoup aimé le dénouement de ce roman.  L'amitié qui se crée entre le vieil homme de la librairie et Mathilde.  Très peu de pages, mais juste assez pour une lecture de détente.  À mesure qu'on avance dans le livre, on s'attache à Mathilde et on porte intérêt à la construction de sa nouvelle vie.

Si vous aimez ce roman, vous aimerez sûrement celui-ci. 

salutlaneige

Salut la neige

 *

AVT_Johanne-Gagne_676

Source

"Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans le domaine de la chimie, Johanne Gagné se consacre aujourd'hui à sa passion, l'écriture. 

Dans ses temps libres, elle pratique la course à pied et la plongée sous-marine.  Elle vit depuis quelques années dans le sud de la France, au bord de la mer, avec son mari et son fils. 

Chez Bayard Canada, elle a publié des albums dans la collection Le raton laveur."

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


05 novembre 2017

Novembre et le Hygge

collage2-1

Cette nuit, nous sommes revenus à l'heure normale.  Donc ce soir, la nuit tombera plut tôt. 

Pour l'occasion, j'ai choisi un passage de Sigrid Olsen-Beëger dans son merveilleux livre

Comment je me suis mise au Hygge.

"L'automne est un andante mélancolique

et gracieux qui prépare admirablement

le solonnel adagio de l'hiver."

George Sand, FRANÇOIS LE CHAMPI

Un automne Hygge

"Au Danemark, l'automne est une saison particulièrement hyggelig car on se prépare déjà aux longues journées d'hiver et les jours raccourcissent très vite. Il est donc important pour nous les Danois de réchauffer l'atmosphère, en allumant des bougies, en tamisant la lumière autour d'un coin où on se sentira en sécurité. 

Le soir, on tire les rideaux pour que le hygge s'épanouisse dans la maison.  On se sent d'autant mieux à l'intérieur que le climat extérieur est un peu hostile.  On aime aussi parfumer sa maison en préparant de petits plats typiques de la saison:  une compote avec une touche de cannelle, de la crème de marron, une purée de potiron.  Les fruits et légumes de saison revêtent une importance très particulière pour les Danois, car ils contribuent au hygge.

4dc5a613cf1f796a1dbe95284507bac6--autumn-tea-autumn-fall

 Lorsque l'on mange ce qui a été donné par la terre localement, on fête le retour de la saison sur la terre que l'on aime, celle de son pays. 

Autant de raisons de savourer entre amis un pâtisson, une courge musquée ou une pomme d'api cuite au four.  Manger des fruits et des légumes de saison, rien de plus hyggelig; c'est une façon de célébrer le passage du temps, c'est une communion permanente avec le cycle de la nature qui nous mène vers ces petits bonheurs du quotidien."

***

b48ca5af08015f8c0e9474429060ec3f

Les 11 symboles du bonheur hygge de l'auteure:

Une bougie

Une couette, un plaid

De grosses chaussettes

De l'espace

Un chat

Une tasse de thé

Un jeu de société

Un rouleau à pâtisserie et une grande cocotte

Des légumes heureux

Des ciseaux

Une bicyclette

Un jardin

Il me semble qu'il manque quelque chose?  ... Un livre!

2d930b31ba5a1eb12bf52a564814ddf0

***

9782501119924-001-T

Les extraits viennent de ce livre publié chez Marabout - 2017

triple coeur

Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 octobre 2017

La bibliothèque des citrons

la-bibliotheque-des-citrons-17889-300-300

triple coeur

Jo Cotterill

Éditions Fleurus 2017

9 - 12 ans

360 pages

*

Quatrième de couverture

À dix ans, Calypso n'a pas d'ami et trouve refuge dans les livres de sa bibliothèque, qu'elle dévore. Sa solitude prend fin le jour où arrive dans sa classe une nouvelle, Mae, qui bouscule ses habitudes de lectrice solitaire et lui ouvre les horizons insoupçonnés de l'amitié.


Cette amitié tombe à pic, car à la maison les choses tournent de moins en moins rond. Le père de Calypso, veuf depuis cinq ans, vit muré dans son travail et son silence. Il s'est attelé à l'écriture d'une histoire encyclopédique du citron.

Par une froide soirée d'automne, ces maudits agrumes vont brusquement déverser sur la vie de Calypso une amertume parfaitement inattendue... Il faudra toute l'amitié de Mae et la générosité de sa famille pour que cette découverte acide devienne le point de départ d'un chemin de guérison où l'amour, enfin, pourra ressurgir !

"Une histoire pleine d'espoir, sur une famille perdue dans les livres qui va retrouver sa joie de vivre grâche à la magie de l'entraide et de l'amitié."

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 Mon avis

J'ai dévoré ce roman. Chaque chapitre est une perle. 

Calypso avait 5 ans quand sa mère est décédée d'un cancer.  Depuis, son père lui enseigne à refouler ses larmes afin de cultiver sa 'force intérieur'. Moyen qu'il a pu trouver lui-même pour tromper sa peine. Ce qui en résulte un deuil solitaire et côte à côte.  Le père qui se réfugie dans l'écriture de son livre encyclopédique sur les citrons.  Quand à Calypso, elle trouve du réconfort dans ses livres. Héritage de sa mère.

Lorsqu'elle rentre à la maison le soir, le frigo est toujours vide.  Son père passe ses journées entières dans sa pièce bibliothèque et ne veut pas être dérangé.  Calypso, essaie tant bien que mal de composer des petites choses à manger avec ce qu'elle peut trouver dans les armoires. Ce n'est vraiment pas facile pour elle.  Elle est vraiment négligée physiquement et affectueusement.

Jusqu'à ce que Mae débarque à l'école.  'La nouvelle' deviendra la meilleure amie de Calypso'.  Elle qui ne connaissait pas ce qu'était la véritable amitié.  Elle s'attachera beaucoup à la famille de Mae. Elle ne rate jamais une invitation.  Même qu'ensemble, elles ont comme projet de transformer la vieille remise abandonnée au fond du jardin en un lieux d'écriture.  Elles ont décidé d'écrire des histoires ensemble.   Le père de Mae accepte finalement de les aider, à rehausser un tant soit peu, cette cabane en décrépitude.  Ce qui fait la joie des filles.

Un jour, deux travailleurs sociaux se présentent à l'école pour rencontrer Calypso dans le bureau de la directrice.  Probalement alerté par la mère de Mae qui aiment bien la fillette, les dames lui offrent de rejoindre un groupe d'entraide: Les 'Jeunes veilleurs'. *  

*Mot de la traductrice: (Au Royaume-Uni, les "Young carers" sont des enfants qui doivent veiller sur un parent malade ou en difficulté et assumer des responsabilités inhabituelles pour leur âge.  Des groupes de soutien et d'entraide leur sont proposés.  Ces groupes n'ont pas d'équivalent en France.)

Ainsi, Calypso pourra bénéficier pendant quelques heures par semaine d'être une enfant.  De jouer avec d'autres, qui comme elle ont des parents atteints de dépression, bipolarité, alcoolismes etc..  Pendant ce temps, son père lui, ira consulter une psychologue pour l'aider dans son deuil.

Un vent de changement pour le mieux tournera dans la maison.  Calypso reviendra à la maison et il y aura un souper en marche, un peu de ménage de fait..  Or, le jour où le manuscrit de son père sera refusé par plusieurs éditeurs, il tombera dans une dépression profonde.  Il se répète à lui-même, "Tant de travail, tant de travail!"  Il regarde dans le vide et ne mange plus. Sa fille, ne sait plus quoi inventer pour le sortir de sa torpeur.

Et voilà, qu'en s'abandonnant dans les bras de Mae qui permet à Calypso de pleurer, elle comprends enfin, qu'on doit cultiver sa force intérieur, oui, mais pour aider ceux qu'on aime et pour s'aimer soi-même et non pour tout refouler.  Et qu'ainsi on est deux pour passer au travers des choses éprouvantes.

Mais je ne vous dis pas tout!  Quel est le rapport entre le deuil et les citrons.  Je vous laisse la surprise.

Cette auteure est géniale!

À noter que le roman se passe durant une année scolaire, les vancances d'été et se termine vers Noël!

*

Un très bel extrait à la page 54 - 

     "J'ai du mal  à croire que ce sera bientôt l'anniversaire de notre rencontre, à Mae et moi.  Il s'est passé tant de choses depuis - trop pour les consigner dans un livre, en tout cas.  Un jour peut-être, quand je serai vieille, j'écrirai mes mémoires, mais il faudrait sans doute que je commence plus tôt, avant d'oublier ce moment:  cet instant qui n'est que paix, calme, chaleur, imagination, écriture, famille et roses. 

     Une abeille entre par la fenêtre en bourdonnant paresseusement et se pose su une page d'écriture.  Elle est grasse et poilue, et elle brille au soleil comme si certains de ses poils étaient en or.  Elle me fait penser à l'histoire de Midas, le roi qu'une malédiction avait frappé du pouvoir de changer en or tout ce qu'il touchait.  Cela m'amène à me demander quels autres pouvoirs pourraient paraître extraordinaires au début, et se révéler ensuite terribles et mortifères... ce qui fait naître une autre idée neuve et brillante, qui me supplie de l'écrire.

     Mais je ne peux pas.  Je suis à fond dans celle que j'écris pour l'instant, une histoire de magie accidentelle et d'amitiés nées très vite, alors je griffonne quelques mots à la fin de mon cahier pour me rappeller cette nouvelle idée. 

     Mae bâille, s'étire, fait des gestes de la main comme pour dissiper une crampe. 

     -  Je suis en panne, dit-elle.

     -  Le blocage de l'écrivain, dis-je, compréhensive.  Il faut que tu passes à quelques chose d'autre pendant un moment. Tu reviendras à l'histoire avec des idées fraiches.

     J'ai lu beaucoup de livres sur les techniques d'écriture, récemment.  Si je veux me lancer dans un vraie carrière d'écrivain plus tard, il est temps de traiter la chose sous un angle professionnel.

     Mae acquiesce d'un signe de tête.  Des mèches de ses cheveux noirs sont collées à son front; elle les écarte. 

     -  Je pense que la chaleur me ralentit le cerveau.  Toi aussi, tu fais une pause?

     J'hésite.  Je suis dans un passage intéressant d'une scène, et je n'ai pas vraiment envie de m'interrompre, mais ça attendra parce que je sais exactement qu'elle suite donner à mes lignes. 

     -  D'accord, dis-je, et je chasse l'abeille de la page. 

     Tandis qu'elle s'éloigne à contrecoeur, je me rends compte qu'elle a laissé une tache de pollen sur le mot qu'elle occupait. "Heureux" est maintenant souligné en jaune.  RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2Cela me fait sourire.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

deslandes

Jo Cotterill est une auteure britannique de livres pour enfants et adolescents. Elle vit dans le Oxfordshire avec son mari et ses deux filles.
Elle n'a pas eu une vocation précoce d'écrivain. Elle s'est d'abord passionnée pour la musique, jouant de cinq instruments et composant. Elle a même fait partie d'un groupe, pour lequel elle écrit encore des chansons.
Elle est maintenant écrivain, mais avant elle a été actrice, et aussi enseignante.
Elle écrit ses histoires sans plan précis, en laissant aller son imagination. Elle a écrit la série
Sweet Hearts, qu'elle compte rééditer.

source

Son blog

Sa dernière publication (juin 2017)

81A-8ch48DL

source

J'espère de tout coeur qu'il sera traduit en français. 

Dans celui-ci, Jo Cotterill emprunte la voix d'une petite fille qui souffre du syndrôme de Down. 

Posté par Tante Fi à 11:22 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,