13 novembre 1906

   «Promenade matinale à travers champs vers Elmdon Lane pour faire des croquis d'un merle et d'une grive près d'un cottage qui se trouve là-bas.  C'était une matinée grise parfaitement immobile avec brume légère voilant les bois lointains et les arbres d'une écharpe mauve.  Beaucoup d'arbres étaient nus, mais les chênes on encore leurs feuillages, de toutes les teintes de bronze et de brun, les haies et les talus resplendissaient aussi de l'or des feuilles de noyers et des fougères et partout les feuilles tombées répandaient l'odeur délicieuse de l'automne. 

J'ai traversé un pré où se trouvaient des champignons de toutes sortes et, choses curieuses, je n'en avais pas vu un seul dans les précédents.  La femme d'un garde-chasse vivant juste à côté du cottage où je peignais les oiseaux m'a montré deux beaux exemplaires naturalisés d'engoulevents, tirés dans le voisinage par son mari.  J'ai souvent vu ces oiseaux à Dartmoor, dans les prés communaux du Surrey et dans le Cumberland, mais je ne savais pas qu'on en rencontrait par ici.»

Journal Champêtre D'Edith Holden.

Edith Holden 013

Billet ici

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

J'ai réalisé en copiant ce passage qu'à cette époque, seul le regard, les pinceaux, les croquis, pouvaient procurer la représentation d'une image, d'un souvenir. Végétal ou animal etc...  La photographie fut inventé en 1839, mais j'imagine que ce n'était pas accessible à tout le monde en 1906??? 

C'est fascinant! :)