la-foi-ou-j-ai-ecoute-ma-mere-9782211214353_0

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Thierry Guilabert

l'école des loisirs

mars 2014

165 pages

*

Quatrième de couverture

Les menaces, les cris, les coups, ce soir c'en est trop. 

Une course à pied dans la nuit, un bus, un train, un car, et puis encore de la marche, une longue marche dans des sentiers de montagnes...

Et les voilà arrivées au refuge.

Mila n'est pas vieille et sa mère n'est pas veuve.  Pourtant c'est là, avec Catherine, Mado, Marguerite, Clémence et les autres qu'elles vont trouver leur place.  Loin de tout.  Loin des hommes.  Loin de leur violence. 

Ici, aux Ouches, des vieilles femmes blessées ont décidé de vivre en communauté, de restaurer les bâtisses, de partager l'essentiel, de se serrer les coudes, de se panser le coeur.  La mère de Mila connaît l'une d'entre elles, et l'appelle «nourrice».

La vie s'organise, rude et douce.  Mila étudie, fait la lecture, se découvre des forces inconnues et un amour inattendu pour la montagne et sa sauvagerie.  Elle se surprend à espérer que cette vie pourra durer.

Elle se trompe.  Là-bas, en ville, dans les brumes de l'alcool, les hommes ruminent une vengeance atroce.

* * *

Mon commentaire

Encore un coup de coeur!  Si vous aimez les romans jeunesse, un récit raconté par une jeune fille de 14 ans, une atmosphère contemporaine de terroir; l'endroit où Mila et sa mère iront se cacher.  Vous aimerez ce livre. 

Ce que j'ai apprécié dans l'écriture de Thierry Guilabert (une première lecture pour moi) c'est qu'il touche un thème plutôt rare dans la littérature jeunesse: La violence conjugale.   Donc, il fallait y aller avec délicatesse et à mon avis, il a très bien réussi le défi.

Il s'attarde surtout à comment Mila vit cette situation.  Dans un espace très court, elle doit abandonner tout son univers, sa chambre, ses amies, disparaître!  Longue marche avec un sac à dos rempli du miniumun.  Elle doit absolument quitter sa maison sinon c'en est fait de sa mère.  Leur vie sont en danger, à cause de la violence et l'acool qui habite son père. 

Sa mère sait que la prochaine fois qu'il la frappera sera de trop.

Elles vont donc se réfugier dans cette communauté de femmes vieillissantes qui ont fuit la violence conjugale.

Réconfort et sécurité dans la nature, les montagnes, forêt, ruisseau.. à ce point que Mila, découvre un lieu attachant. 

Dans la deuxième partie, arrive le suspens.  Des hommes arrivent dans ce village afin de retrouver Mila et sa mère.

Mado, la plus forte du groupe doit jouer de stratégie.

*

Un extrait - page 58

«Quand Rose n'enseignait pas; elle était bibliothécaire.  On aurait aisément cru qu'il n'y avait dans le hameau que quelques livres poussiéreux sur des étagèrs dégarnies, et l'on aurait fait erreur.  Rose possédait une immense bibliothèque où chacun pouvait venir puiser à condition de rendre l'ouvrage dans les délais.  Tout le salon et les murs des couloirs étaient tapissés de livres.  Lorsque je demandai combien il y en avait, elle me répondit sans la moindre hésitation:

-  Quatre mille deux cent huit.  Et je ne désespère pas d'atteindre un jour les cinq milles.

J'appris avec étonnement qu'elle recevait plusieurs magazines littéraires par abonnement et commandait par l'intermédiaire du facteur des livres tous les mois.  Elle s'occupait aussi de porter les volumes aux lectrices trop fatiguées et se montrait particulièrement heureuse de voir son offre de service complétée par la lecture à domicile qui m'était dévolue.

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

 Si vous croisez ce petit roman, ne passez pas tout droit!

Prenez-le!  vous passerez un bon roman de lecture.  De plus, il se lit vite car, il est captivant et ne compte que 160 pages!

*

Une belle découverte pour moi.

640591_19355937_460x306

Thierry Guilabert est né à Casablanca en 1965. Conseiller principal d'éducation au collège du Château-d'Oleron, il est un amoureux de la mer et de la thématique insulaire, si essentielle en Oléron. Il est l'auteur de plusieurs romans et biographies ainsi que de recueils de nouvelles, en particulier son très beau Paysage avec sandale, une approche affectueuse d'Oleron en hiver (Le Croît Vif, 2000).

Je  viens de me faire un nouvel ami littéraire!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

3973392-6015298

"Tu pars sur Oleron". Un ordre, une punition, sans doute une condamnation ?

Tom, douze ans, en pleine lecture de l'Odyssée, part vivre chez ce grand-père presque inconnu, cet original, ce misanthrope exilé dans son île, qui depuis des années observe l'horizon comme un présage.

Une maison isolée au milieu des champs, l'antre du cyclope... Puis cette musique du ressac, comme mêlée à celle de Debussy.

Deux écorchés de la vie, contraints de s'apprivoiser... La forte tempête qui rôde leur en laissera-t-ell le temps ?

*

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8