51wRtxtJj8L

Joan Lindsay

Les éditions Le Livre de Poche

Achevé d'imprimé en avril 2016

318 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Quatrième de couverture

«Australie, 14 février 1900».

4104715596_ddecaf72fc

Petit déjeuner avant de partir pour le pique-nique.

 L'été touche à sa fin.  Les jeunes pensionnaires de Mrs Appleyard attendent depuis des mois ce pique-nique annuel, non loin du Hanging Rock, un immense massif rocheux.

pic-nic-appleyard

Miss Appleyard

Revêtues de leurs mousselines légères,

index12345

 

elles partent dans une voiture tirées par cinq superbe chevaux bais.

Après le déjeuner, les demoiselles s'assoupissent à l'ombre des arbres.

Galerie de photo - Superbe tableau vivant!

 

picnic_704

 

Mais quatre d'entre elles, plus âgées, obtiennent la permission de faire une promenade.

Enivrées par cet avant-goût de liberté, elles franchissent un premier ruisseau... puis disparaissent dans les hauteurs. 

picnicathangingrock13

Quand, tard dans la nuit, la voiture regagne le pensionnat, tois adolescentes manquent à l'appel.»

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Mon commentaire

J'ai emprunté quelques images du film pour donner davantage d'impact au résumé de la quatrième de couverture, qui dès le début nous plonge dans l'intrigue.

Chapitre 1

«Tout le monde fut d'accord pour dire que c'était une journée parfaite pour pique-niquer à Hanging Rock - une scintillante matinée d'été, chaude et paisible; pendant tout le petit déjeuner les cigales firent entendre leur cri strident dans les néfliers, juste sous les fenêtres du réfectoire, et les abeilles bourdonnaient au-dessus des massifs de pensées qui bordaient l'allée.  Des dahlias flamboyants courbaient leurs lourdes têtes au dessus des plates-bandes immaculées, et les pelouses soigneusement entretenues exhalaient leur vapeur sous le soleil montant.  Le jardinier arrosait déjà les hortensias, encore dans l'ombre de l'aile arrière du collère où se trouvaient les cuisines.  Les élèves du pensionnat de jeunes filles de Mrs Appleyard s'étaient levées à 6 heures et depuis lors n'avaient cessé d'inspecter le ciel limpide et lumineux.  Elles voltigeaient maintenant dans leurs mousselines de dimanche, tel un essaim de papillons en délire. 

Non seulement, c'était un samedi et le jour tant attendu du pique-nique annuel, mais c'était également le jour de la Saint-Valentin, que l'on célèbre traditionnellement le 14 février par un échange de cartes et de gracieusetés très élaborés.  Toutes étaient follement romantiques et strictement anonymes - les hommages prétendument silencieux d'admirateurs éperdument amoureux. Et pourtant, Mr. Whitehead, le vieux jardinier anglais, et Tom, le valet irlandais, étaient à peu près les deux seuls individus du sexe masculin à qui, pendant le trimestre, l'on pût adresser un sourire.»

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

De chapitre en chapitre sur un fond de mousseline, d'histoire naturelle, de mystère et d'envoutement, j'ai refermé le livre avec un soupir de satisfaction, pour tout le 'pendant' du roman, la beauté de l'écriture.... Disparition, recherche, la vie qui continue au collège... Toutefois, on sent bien que rien ne sera plus pareil, vu la disparition de Miranda, une sorte d'ange, la perle rare du collège.  Sarah qui partageait sa chambre et qui ne pouvait aller au pique-nique pour ne pas avoir su par coeur un poème d'Allan Poe.    Par contre, ce roman envoutant n'a pas vraiment de fin.  On ne retrouvera jamais les trois disparus.  Mais, il y a quand même une mauvaise surprise à la fin. 

Les personnages principaux: Miranda, Irma, Marion, Edith, Miss McCraw, Diane de Potier, Mickael et Albert.  Enfin, les personnages qui seront au pique-nique. 

Des quatres jeunes filles seulement Irma sera retrouvée.  Édith aura rebroussé chemin, hystérique, pour avertir Miss Potier de la disparition des filles.  

 

 

William_Ford_Hanging_Rock

il existe une tableau de William Ford - Pique-nique à Hanging Rock

Peut-être est-ce tableau qui a inspiré le roman à l'auteure?

 

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

 

Publié en 1967, magnifiquement adapté au cinéma par Peter Weir en 1975, Piqu-nique à Hanging Rock est un récit envoutant, mytérieux et inoubliable, considéré comme l'un des plus grands romans de la littérature autralienne.

Joan_Lindsay_enhance_crop_1925

16 novembre 1896 - 23 décembre 1984

Picnic at Hanging Rock fut publié pour la première fois en 1967.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Le film

 

dvdcover

Film réalisé par Peter Weir

Autralie 1975

107 minutes

Acteurs principaux

Rachel Roberts : Madame Appleyard, la directrice de l'école

Helen Morse : Mademoiselle de Poitiers

Dominic Guard : Michael Fitzhubert, le jeune anglais

Vivean Gray : Madame McCraw, la professeur de mathématiques

Kirsty Child : Madame Lumley, une enseignante

Tony Llewellyn-Jones : Tom, le valet des Fitzhubert

Jacki Weaver : Minnie, la bonne à l'école

Anne-Louise Lambert : Miranda, l'une des disparues

John Jarratt : Albert

Ainsi que Irma, Marion (curieuse, qui adore la botanique et les sciences) et Miss McCraw qui disparaîtrat aussi en partant à la recherche des filles. 

Un bon thriller psychologique.

Vous pouvez lire ICI

une très belle critique écrite par Danielle Chou ainsi que des commentaires.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8