2090410-gf

Meik Wiking

Président de l'institut de recherche sur le bonheur de Copenhague

FIRST

2016

*

Quatrième de couverture

«Au classement mondial du bonheur, c'est le Danemark qui occupe la première place. 

Pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde?

Pour Meik Wiking, la réponse, c'est le hygge.

Sans équivalent français, le terme (à prononcer «hou-ga») évoque l'idéal danois:  confort, convivialité, simplicité et bien-être.

Le hygge, c'est ce que vous érpouvez sous une couverture quand il neige dehors, c'est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez un délicieux repas avec vos proches autour d'une table ornée de bougies ou la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu.»

*

 En décembre, Geneviève (Alias Allie) est venue passer une journée dans mon petit village.  Elle qui aime tant l'hiver, m'a parlé de ce livre.  Sachant d'avance qu'il me plairait, j'ai couru à la librairie pour me l'offrir. 

Je n'ai pas regretté une minute d'avoir acheté ce livre.  Bon...il est classé dans "croissance personnelle", mais ne vous y laisser pas prendre.  C'est avec plaisir que je me suis retrouvée à  bord d'un 'voyage organisé' au Danemark, afin d'entrer chez les gens et de mieux connaître leur façon de prendre la vie 'par le bon bout'!

danish_hygge

Il ne contient pas de fais ceci, fais cela!

On y raconte plutôt la philosophie des Danois et de leurs valeurs. 

Noël est la période la plus 'hygge' (houg-ga) qu'on prononce un peu comme 'Heugg' en appuyant sur le 'h'.. 

Cliquez ICI pour entendre la prononciation du mot Hygge.

Ou pour la prononciation de l'alphabet danois sur Wikipédia. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prononciation_du_danois

Donc, je disais que Noël est la période la plus hygge de l'année.   Ça ressemble beaucoup à notre expression 'faire du cocooning'.

P1010986

*

10424431

*

Au fond, cela me rappelle un peu la vie des années '60.  C'est comme s'ils avaient gardé ou protégé cette façon de vivre qui leur convient parfaitement.

 

indendoershygge

 

*

 Je vous transcris la table des 14 chapitres qui donne vraiment une bonne idée du contenu et chaque thème est accompagnée d'un petit graphique qui démontre des pourcentage de quantité utilisée, supposons dans les bougies où sur le comment on vit à la maison etc...  De plus, le livre présente plusieurs photos. Ça se lit vraiment bien!

 

IMG_4147

 

1 - La lumière

2- Et si on parlait du hygge?

3- Être ensemble

4- Manger et boire

5- S'habiller

6- À la maison

7- Le hygge en dehors de la maison

8- Du hygge toute l'année

9- Le hyyge sans se ruiner

10- Visite guidée, hygge de Copenhague

11- Noël

12- Le hygge estival

13- Les 5 dimensions du Hygge

14- Le Hygge et le bonheur

98d3485084133f8316553cec27ef8438

***

Ce n'est pas d'hier qu'on cite le Danemark en exemple pour leur douance au bonheur.

boconcept-christmas-bike

Après que Geneviève m'ait parlé de ce livre, je me suis souvenue que j'avais gardé dans mon 'dossier bonheur' un vieil article de La Presse.  Je ne pensais pas que ça faisait si longtemps: octobre 2007. On y publiait un dossier sur le Danemark, qui titrait:

Le bonheur a-t-il une adresse?

HEUREUX COMME UN DANOIS

Il y a quelque chose de tout à fait réussi dans le royaume du Danemark.

Par Marie-Claude Lortie

102_2546

Je vous donne juste deux extraits du dossier qui résume assez bien ce que j'ai déjà de lu dans mon livre.

«Au Danemark, les deux tiers des gens disent qu'on peut faire confiance aux autres.  D'habitude, dans les autres pays, c'est 30% des gens qui répondent ainsi.  Au Danemark, les chiffres sont extrêmement élevés». 

On dit aussi que cette confiance inné est typique des Vickings.  «Les plus anciennes sagas parlent de comment les choses peuvent aller très mal quand on n'est pas digne de confiance.  Chez les Vickings, le concept de la parole donnée est crucial. 

Les Danois font ainsi confiance aux autres (les parents laissent même leur bébés seuls dans la rue dans leur landau), mais ils font aussi confiance à l'État et à leur dirigeants politiques.

Un sociologue (Peter Gundelach de l'Université de Copenhague) croit que cette relation harmonieuse est essentielle au sentiment de sécurité des Danois.  «Les gens paient beaucoup d'impôts mais la qualité des services qu'ils obtiennent en retour est grande.  L'État n'est pas un ennemi.  Les gens comprennent pourquoi ils paient des impôts, ce n'est pas considéré comme un problème au Danemark.  Personne n'envie les Britanniques.»

«Dans les quartiers 'riches' au nord de la métropole, on remarque à peine qu'on est dans une zone très cossue.  Les belles voitures et les grandes maisons sont derrière d'immenses haies anonymes.  Loin des regards de ceux qui ne pourraient s'offrir autant.

LE BONHEUR DANOIS VU PAR UNE CHERCHEUSE EN ÉCONOMIE, UNE SOCIOLOGUE ET LE RÉDACTEUR EN CHEF D'UN QUOTIDIEN.

Selon Luisa Corrado (Chercheuse en économie)

1.  «La société danoise et sa culture du travail facilitent le maintien d'un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie de famille.  Souvent on pense que les pays où les semaines de travail sont plus longues sont plus productifs mais c'est faux.  On peut très bien être longtemps au bureau sans être efficace.»

«Les Danois ont des milieux de travail flexibles où les gens ont le contrôle sur l'organisation de leurs journées.  Comme les Néerlandais, leur liberté est nettement au-dessus de la moyenne européenne.»

«Ce qui joue aussi en faveur du Danemark, c'est une certaine pudeur par rapport à la richesse qui évite aux autres de se comparer.  Si tu penses que tu n'es pas spécial et que tu as moins que les autres autour de toi, il est difficile d'être heureux.»

*

2.  Selon la sociologue (Eva Steensig), elle résume comme ceci: 

* Le filet de sécurité sociale est solide dans les pays nordiques.

* La société est relativement homogène et égalitaire.

* C'est dans notre culture d'apprécier les petites choses de la vie.

* Les Danois sont satisfaits de ce qu'ils sont.  C'est parfois associé à un manque d'ambition, mais c'est plus facile      d'être heureux quand tu n'es pas en train de t'inquiéter de la prochaine chose qu'il te faut avoir ou être.

* À cause de leur pragmatisme.

* Parce qu'il valorisent la créativité.

* Dès qu'ils s'éloignent de leurs valeurs traditionnelles, il y a rapidement une tendance pour les ramener à la normale.

* Ils gardent les deux pieds sur terre.  Même leur propension au bonheur ne les impressionne pas!

*

Selon Toger Seidenfaden (Rédacteur en chef du quotidien Politiken)

«Les Danois se proclament heureux, mais peut-être est-ce simplement un était d'esprit, une norme sociale que de se dire heureux...»

«Le système sociale égalitaire y est sûrement pour quelque chose». 

«Les Danois ont ainsi un autre type d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée dont les hommes profitent aussi».  L'égalité oblige les hommes à participer à la vie de famille et leur bonheur en profite.  «Tout le monde gagne à ce meilleur équilibre».

«J'ai aussi une autre explication». dit-il en riant.  «Saviez-vous que nous sommes les plus grands consommateurs de bonbons au monde?»  Ils en mangent presque 8 kilos par personne par année!!!»

03e41afd806e3f669192ab2b22db63a1

Source

 Mon seul bémol est que ce mode 'Hygge' deviennent un mode commercialisé.  Ce serait dommage, car pour moi le hygge est comme on dit, un état d'esprit.  Ça s'exprime mais ne se vend pas!  Ce serait comme réinventer la roue.

 

feuille-de-gui