Anne_MediaCentre_750x360_v1

J'attendais le bon moment pour venir vous parlez de cette nouvelle série 'Anne'.

Histoire de vous donnez un petit avant-goût. 

Je vais regarder la 8 ième épisode ce soir. Pourtant, il y en a un 9 ième à l'horaire dimanche prochain.

Peut-être ont-il fait 8 épisodes de 2 heures et on nous les présente 1 heure à la fois?

C'est un pur bonheur, même si je dois l'écouter en anglais pour le moment.

Selon des informations de chez 'Sous les lilas', nous devrions voir la série en français sur Netflix à partir du 12 mai 2017.  Inutile de vous dire que cette date est inscrite à mon agenda.

Pour voir le billet de 'Sous les lilas' où on peut voir une bande-annonce en français, 

c'est ICI

 

ANNE_102_Day2_KW_0027

Pour ce billet, je me suis permise d'afficher beaucoup d'images. Le visuel de cette série est autre que celle qu'on connait bien avec Megan Follow.  Moi qui croyais faire de mauvaises comparaisons, il n'en fut rien.  Bien sûr, je ne peux m'empêcher de comparer des détails, mais toujours très positif. 

Chacune des deux séries a ses qualités.  Pour moi, elles se complètent.  Les réalisatrices ont vraiment fait un beau travail.

Celle-ci est beaucoup plus réaliste, moins fleur bleu, plus humaine.  Par exemple, je trouve que Marilla s'attache à Anne beaucoup plus tôt que dans la première série.

Rachel Lynde est moins exaltée. 

Il y a des retours en arrière dans la tête de Anne.  Elle doit s'adapter à une famille, l'école, les enfants, les jugements.  Elle vit constamment avec la peur d'être abandonnée.  Ce n'est pas facile pour elle.  Elle vient d'un monde dur.  Elle a du vieillir plus vite que les autres enfants. Ce qui explique ses sautes d'humeur plus violente que notre vieille Anne.

Il y a bien sûr, des situations que nous retrouvons dans 'Anne et la maison aux pignons verts' et le roman, mais nous apprenons aussi de nouvelles choses sur Matthew par exemple et un amour de jeunesse. 

La semaine dernière, c'était l'épisode où Anne recevait Diana pour le thé, mais cette fois, elle se soulerons toutes les deux en buvant la liqueur de framboise croyant que c'était le 'sirop de framboise', les bouteilles confondues.

Je vais continuer d'aimer Anne et la maison aux pignons verts, et aimer la nouvelle 'Anne' excéquo!

J'ai tellement hâte de voir les épisodes en français. 

Et vous?

 

ANNE_102_Day2_KW_0073

Anne se confie à Marilla après un gros chagrin.  Cette comédienne ressemble beaucoup à notre Marilla 'classique' :)

 

ANNE_103_Day3_JS_0107

 

ANNE_104_D10_KW_0432

Anne aide avec les gens du village à éteindre un incendie.

ANNE_104_D6_KW_0267

Ruby Gillis

ANNE_104_D6_KW_0299

Le beau Gilbert Blythe

 

ANNE_102_Day9_KW_0111

Anne et son amie de coeur Diana

 

Source des photos

C'est avec plaisir que je rajoute ce billet à ma liste de Lucy Maud Montgomery!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

Ce qu'en disait Radio-Canada (Source ici)

Amybeth McNulty dans le rôle d'Anne Shirley (« Anne, la maison aux pignons verts »)

 

La jeune Amybeth McNulty, originaire d'Irlande, a obtenu le rôle du célèbre personnage principal d'Anne, la maison aux pignons verts, dans la nouvelle adaptation qui sera diffusée sur CBC et sur Netflix.

 

Radio-Canada avec La Presse canadienne

 

L'adolescente de 14 ans a été sélectionnée parmi 1900 candidates provenant de partout dans le monde pour personnifier la jeune orpheline Anne Shirley, créée par l'auteure Lucy Maud Montgomery.

Originaire de Donegal, dans le nord de l'Irlande, Amybeth McNulty détient également la citoyenneté canadienne, sa mère étant native de Calgary. Actrice depuis l'âge de 6 ans, McNulty a participé à plusieurs productions, dont le film de science-fiction Morgan, avec Kate Mara.

La distribution de cette nouvelle adaptation d'Anne, la maison aux pignons verts, intitulée simplement Anne, comprend également Geraldine James et R.H. Thomson, dans les rôles de Matthew et de sœur Marilla Cuthbert, qui adoptent Anne.

Anne, la maison aux pignons verts
La maison aux pignons verts qui aurait inspiré l'écrivaine Lucy Maud Montgomery est à Cavendish. Photo : PC/Andrew Vaughan

Le scénario est basé sur le livre original de Lucy Maud Montgomery, mais explore de « nouveaux territoires », selon l'équipe de production.

 

" Adapter l'histoire d'Anne m'excite beaucoup », explique la réalisatrice, Moira Walley-Becket. La Canadienne a notamment gagné un Emmy pour la série américaine Breaking Bad.

 

Les thèmes de l'histoire d'Anne sont contemporains. On parle de féminisme, de préjugés, d'intimidation et de désir d'appartenance. Les enjeux sont importants et le parcours émotionnel d'Anne est tumultueux. Je suis excitée de plonger dans cette histoire, de pousser les limites et de lui donner une nouvelle vie."

- La réalisatrice de la nouvelle série Anne, Moira Walley-Becket

 

Le tournage de huit épisodes a débuté en septembre à l'Île-du-Prince-Édouard et se poursuit en Ontario. La série sera diffusée en 2017, 30 ans après la présentation de la minisérie Anne, la maison aux pignons verts.

Le personnage d'Anne Shirley a inspiré plusieurs créateurs de télévision, film et théâtre. Plus de deux douzaines d'adaptations ont vu le jour au fil des ans.

Anne, la maison aux pignons verts fait partie de la culture populaire des Maritimes et continue d'attirer les touristes en grand nombre à l'Île-du-Prince-Édouard, endroit où se déroule l'histoire.

 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8