un-joyeux-soleil-14279437

Aujourd'hui, par cette chaleur caniculaire, je viens vous proposer la suite des activités à faire durant l'été.

Je tiens à vous signaler la source de cette liste puisque, si vous, vous rendez sur ce site, vous découvrirez en tout 50 activités à faires accompagnées d'un court texte.

Les photos sont tellement belles que j'ai repris les vraies photos sur la première partie publiée le 23 juin 2018, c'est par ici.

***

11.  Faire une bataille d'eau.

 Bataille-d-eau_galerie_large

   * 

12. Faire une soirée hot-dog!

 Soiree-hot-dog_galerie_large

    *

13.  Griller des mashmallow (ou chamalows)

  On-fait-griller-les-chamallows_galerie_large

*  

14.  Pique-nique dans la nature

 Un-pique-nique_galerie_large

     *

15. Jouer au frisbee.

 On-joue-au-frisbee_galerie_large

*

16.  Bon pour un tour de manège?

Bon-pour-un-tour-de-manege_galerie_large

Un autre plaisir qui n'a pas d'âge.

*

     17. Faire des smoothies

  On-fait-des-smoothies_galerie_large

*

 

18.  Donner à boire aux plantes.

 Donner-a-boire-aux-plantes_galerie_large

*  

19.  Lire un livre sous les arbres.

Lire-un-livre-sous-les-arbres_galerie_large

Activité qui n'a pas d'âge! 

*

20.  Fabriquer une cabane.

 Fabriquer-une-cabane_galerie_large

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8


CVT_Quelques-grammes-de-bonheur-une-pincee-damitie_2177Cette semaine, j'ai repris du début 'Quelques grammes de bonheur, une pincée d'amitié' de Laure Deslandes.  Vous direz que je m'acharne sur ce livre, mais c'est que je l'ai reçu de ma bibliothèque en même temps que 'La chorale des dames de Chilbury'.  Le premier était dû pour le 7 juillet et l'autre pour le 5.  Je devais choisir et je m'énervais.  J'ai donc commencé avec Laure Deslandes et j'étais incapable de me concentrer.  Les deux premiers chapitres contiennent plusieurs personnages avec leur nom, mais en plus certain portent un surnom.  Exemple:  Amédé Gorinski (Tonton Charlotte). En fait, Mabel, cette diététicienne hors normes, nous présente tous ces patients (colorés).  Cette fois, j'ai tout noté et j'aime bien sa plume avec une pointe d'humour et de poésie.  

Par contre, il y a certains dialogues dont j'ai du mal a bien saisir le sens, car ce sont sans doute des expressions parisienne.  Je vous en donne en exemple et si vous pouvez me traduire, vous, les blogueuses de l'autre côté de l'océan, j'en serais ravie! :-)

Ça se passe au chapitre 7 en partie, lorsque Étienne Alloin, un philosophe (et nouveau patient) est invité à une réunion stupide organisée par Madeleine Berthier pour soit disant "sauver" Mabel Abricout (la diététicienne).  Elle est l'objet d'une convocation de la Ddass pour exercice dévoyé de son activité libérale.  L'objet de la plainte émane du Dr Éric Floupard que  certain d'entres nous connaissent par ailleurs, vu qu'il est l'un des deux seuls cardiologues de la ville." 

Suite à cette invitation, il finit par s'y rendre malgré lui et au milieu de toutes ces discussions qui en fait ne regarde personne, il finit par perdre patience à force de se faire questionner sur le pourquoi du pourquoi, par cette bande de personnes indiscrètes et potineuses. 

" - Non, mais soyons rationnels, internvient Étienne.  Une diététicienne, ça sert à faire des régimes.  Vous racontez comment elle vous a aidé à perdre du poids.  Point barre.  Les gens n'ont pas besoin de savoir autre chose."

Silence gêné.

"Et vous? l'interpelle, inquisitrice, Térésia tamponnant d'une mini-serviette en papier sa bouche luisante.

-  Moi, je n'ai pas encore assez perdu pour être un témoignage intéressant", rétorque Étienne.

Nouveau silence gêné.  Étienne devine.

"Personne d'entre vous n'a perdu du poids?

Béatrice intervient avec vivacité:  "C'est plus compliqué que ça, vous voyez.  N'est-ce pas Madeleine? Moi par exemple, j'ai consulté pour des ballonnements.

-  Pardon? Étienne s'arme de patience et se cale le dos contre le dossier de son siège Directoire.

"Je faisais de l'aérophagie.  Comme une jument qui va au pré.  C'était gênant.  Mon toubib, il prenait pas ça au sérieux.  Vous savez les toubibs, tant que c'est de la gnognotte, ils s'en tamponnent le coquillard, faut que vous ayez un bon cancer des familles pour qu'ils réagissent et vous envoient chez le spécialiste.

Alors, je suis bien contente, je pourrai terminer ce roman qui goûte l'été. 

 ***

100_2690

Aussi, entre La Chorale des dames de Chilbury et ces Quelques grammes de bonheur... j'ai terminé de lire "À fleur de peau".  Un roman bien spécial écrit pour tous les hypersensibles.

Je vous en parle bientôt!

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8