9782810423507-200x303-1

Juliet Ashton

Édition Prisma

Avril 2018

408 pages

*

Quatrième de couverture

Sarah, psychologue pour enfants, vit dans une grande maison bleue divisée en cinq appartements, à Notting Hill. Son univers bascule quand Léo, son ex-mari, qui l'a quittée six mois plus tôt, vient s'installer deux étages plus bas chez sa nouvelle compagne. Elle ne sait si elle doit profiter de l'occasion pour tenter de le reconquérir ou au contraire tourner la page et prendre un nouveau départ.

***

Mon avis

Aujourd'hui, je viens vous parler du roman que je venais de découvrir en janvier.  Je vous en ai parlez dans ma newsletters.  J'ai dû en abandonner la lecture, car je souffrais (oui, c'est une souffrance morale pour moi) de concentration.  Ça m'arrive régulièrement.  Mais j'ai aussi régulièrement de bonne période où ma concentration est à son meilleure. 

Pourtant, ce roman a tout pour me plaire.  Sa couleur, :) le titre et ça se passe dans un immeuble à condo, dans le quartier de Notthing Hill en Angleterre. 

Avouez que c'est assez tentant comme histoire.

Chaque étage est identifiée par une lettre.  De 'A' à 'E'

D'ailleurs vous trouverez un schéma du bâtiment fait exactement comme une maison de poupée.  Sarah habite dans le pignon sous les combles.  Nous faisons connaissance avec le couple d'en bas 'B' et le couple d'en bas de 'B' qui devient 'C' et au rez de chaussée, il y a deux logements, une vieille dame plutôt acariâtre qui habite le 'D' et une femme monoparentale et sa fillette qui ne parle plus à cause d'un choc.  Eux se trouve dans l'appartement 'E'.  

Voilà! Tous ces gens feront connaissance et créeront des liens dans le jardins qui se trouve à l'arrière de la maison. Tout en redonnant vie à ce jardin abandonné, ils en feront leur petit salon à ciel ouvert, pour y faire des rencontres qui éloignera la solitude de certains propriétaires de ces petits condos.   

Je suis certaine que je vais reprendre ce livre un peu plus tard. Même si je ne l'ai pas terminé, je vous le conseille. :)

En attendant, je vous reconduit chez Babelio . Vous pourrez y lire un billet beaucoup plus éloquent. 

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8