choses

triple coeur

Elizabeth Gilbert

Calman-lévy

611 pages

Quatrième de couverture

Alma Wittaker naît avec le XIXe siècle, à Philadelphie, d'un père anglais dont le talent de botaniste et la roublardise lui ont permis de faire fortune dans le commerce du quinquina et d'une mère qui tient de sa famille de l'Hortus Botanicus d'Amsterdam une formidable érudition ainsi qu'une rigueur toute hollandaise.

À leurs côtés et au contact des éminents chercheurs qui gravitent autour d'eux, Alma acquiet une intelligence éclectique et la passion de la botanique.  En grandissant, elle se passionne pour les mousses puis Ambrose Pike, illustrateur de génie.  Comme elle, il cherche à percer les secrets de l'univers mais, à la logique scientifique d'Alma, il préfère une pensée ésotérique; un fossé qui les éloignera inexorablement et poussera enfin Alma à partir à la découverte du vaste monde.

Alors que les terra incognito s'amenuisent de jour en jour, Alma, dotée d'une soif d'apprendre sans pareille, explore les continents, la nature, la société dans laquelle elle vit et son propre corps - de l'infiniment grand à l'infiniment petit.  Des bas-fonds de Londres en passant par Philadelphie, Tahiti, Macao ou les cimes des Andes, Elizabeth Gilbert nous raconte le siècle kaléidoscopiqe qui voit jaillir l'esprit des Lumières.  Sa plume est vive, insolente, savante et non dénuée de romantisme: à l'image de son héroine.

***

 Mon avis

Si vous aimez vous retrouvez près de la nature ou si vous avez envie de faire la connaissance d'une famille particulière, vous devriez aimer ce roman autant que moi. 

Le prologue nous fait part de la naissance d'une petite fille (précisément, en janvier 1800). Fille de Henry et Beatrix Wittaker.  Elle portera le prénom de Alma. Voilà le sujet de ce merveilleux roman.

Dans les petits résumés très sommaires que je ferai pour chacune des parties du roman, il vous semblera que la vie d'Alma fut inintéressante et en ligne droite.  Détrompez-vous.  À aucun moment durant les 600 pages de ce pavé, je ne me suis ennuyée.  Je ne vous donnerez que les grandes lignes. C'est ce qui a rendu ce billet difficile à réaliser, puisque  chaque période de sa vie, présente des passages étonnants et des surprises, dont je ne peux révéler les faits. 

Un roman dont le 'pendant' de cette histoire est captivant. Elizabeth Gilbert est une très bonne conteuse.

***

Première partie: L'arbre des fièvres

"Né en 1760 dans le village de Richmond, en amont de Londres sur les bordures de la Tamise. Il était le dernier-né d'une famille pauvre qui avait déjà bien trop d'enfants.  Il grandit dans deux petites pièces au sol en terre battue, avec un toit presque convenable, un repas sur le feu presque chaque jour, une mère qui ne buvait pas et un père qui ne battait pas les siens: en d'autres termes, par rapport à bien des familles, il mena une existence presque bienheureuse.  abrité d'un toit et de quatre murs, un plancher de terre battue, il s'est promis de se faire une place dans sa vie future." page 17

Elizabeth Gilbert nous raconte tout le chemin qu'Henry Whittaker a parcourru pour arriver à ses ambitions. Un riche collectionneur de plantes connues à travers le monde.  Il reçoit des sommités parmis les scientifiques, philosophes, botanistes, autour de sa table.  Toute jeune Alma peut participer à ces réceptions et a la permission de poser des questions. 

300px-Kew_Gardens_Temperate_House_from_the_Pagoda_-_geograph

Source de ce qu'est devenu ce magnifique jardin aujourd'hui.

 

Le père de Henry était pommiculteur de Kew Garden London.  Il avait un don réel pour s'occuper des arbres fruitiers. Donc, il fut au service de M. Joseph Banks.

 sir-joseph-banks-president-of-the-royal-society

Sir Joseph Banks lui-même.

Comme Henry était intelligent et s'interressait aux arbres, il avait aussi remarqué qu'apprendre donnait un avantage sur les autres. 

Vers la fin des années 1770, les jardins de Kew était devenus comme un arche de Noé botanique. 

Des années plus tard, Sir Joseph Banks fit venir Henry dans son bureau afin de l'envoyer pour un très long voyage où il lui donna mille recommendations pour devenir un parfait gentlemen dans le but de lui donner la chance de se faire une place dans le monde de la botanique. 

Henry reviendra de ce périple avec tout le savoir qu'il lui fallait pour quitter sa famille et se rendre à Philadelphie.  Il épousa Beatrix,  fille d'un riche botaniste de Hollande.  Elle emmena en Amérique sa nounou Hanneke de Groot.

Beatrix était la parfaite épouse,  faisant des projets pour sa bibliothèque, son jardin et sa fortune.  Ils baptisèrent leur propriété White Acre.  Elle s'occupait également des livres de comptes et de l'inventaire des plantes.

*

Deuxième partie: La prune de White Acre

La partie dédiée à Alma.  Son enfance et son évolution dans les serres et les jardins.

C'était la fille de son père et lui ressemblait en tout point. On disait d'elle qu'elle n'était pas très jolie, mais d'une intelligence hors du commun.

Un passage qui m'a épaté.  L'heure à laquelle certaine fleurs s'ouvrent et se ferment.

"À son neuvième été, Alma apprit toute seule à deviner l'heure en regardant s'ouvrir et se fermer les fleurs.  C'est à 5 heures du matin, remarqua-t-elle, que s'ouvraient toujours les pétales de la barbe-de-bouc.  À 6 heures, les marguerites et les trolles s'ouvraient.  Quand sonnaient 7 heures, c'était le tour des pissenlits.  Et à 8 heures, celui du mouron rouge.  À partir de 11 heures, le processus commençaient à s'inverser.  À midi, la barbe-de-bouc se fermait. etc..." page 78

Ainsi, ce qu'Alma tenait surtout à savoir, c'était comment le monde était organisé.  Quel était le grand mécanisme qui gouvernait tout?

À 16 ans, (à la page 113 précisément) Alma qui aidait sa mère à réparer les livres qui arrivaient par caisse; des livres dont son père profitait de prix à rabais pour agrandir sa collection.  Un jour, qu' Alma se trouvait seule dans le cabinet de reliure, tombat sur un livre qui ne parlait aucunement de botanique.

'Le grain de sel'... je vous laisse découvrir. Et ainsi continue le travail qui passionnait Alma dans les serres de son père.  Elle devint son bras droit.

***

    Troisième partie: La perturbation des messages

1848 - Alma commençait tout juste à travailler sur son nouveau livre.

C'est aussi la partie du livre où elle se découvre une passion pour les mousses.  Elle fait également la connaissance d'Ambrose, un illustrateur de talent qui se spécialise dans les orchidées.  Ils tombent amoureux l'un de l'autre.

Après avoir travaillé côte à côte, ils décident de se marier.  Un mariage très court qui ne sera pas consommé. Dès leur séparation, Alma envoie Ambrose à Tahiti s'occuper des serres d'orchidées.  Il pourra s'occuper de la fécondation de ces plantes en serres. 

Toute une part de sa vie où il lui faudra beaucoup de courage pour enfoncer au plus profond d'elle-même ce mariage raté.  Un homme qu'elle a vraiment aimé et tant désiré.  Il y a aussi sa demi-soeur Prudemce, qui épousera un ami de la famille. Ils auront 6 enfants et consacreront leur vie à tenter d'abolir l'esclavage.

***

Quatrième partie: La consigne des missions

Après la mort de son père,  Alma abandonne tout derrière elle et laisse le domaine de White Acre à sa soeur.  Elle  part  pour un long voyage en bateau de 9 mois pour Tahiti. Elle veut savoir qui est l'homme nu qu'Ambrose a dessiné. Croquis, qu'elle a retrouvés parmi ceux des orchidées dans la vieille sacoche de cuir qui lui appartenait.  Un homme est venu lui annoncer la mort d'Ambrose et lui a remis tout ce qu'il possédait.

Elle veut savoir qui est cet homme.  

*** 

Cinquième partie: La conservation des mousses"

Pour terminer ce merveilleux roman, Alma décide de faire le voyage en bateau de Tahiti jusqu'en Hollande.  Elle a décidé de s'installer chez le frère de sa mère.  Elle arrive avec son peu de bagage et pour seul compagnon le chien qu'elle a ramené de Tahiti. 

Elle montrera sa thèse qu'elle a écrit sur la sélection naturelle, après avoir tant observé et étudié les mousses.  Son oncle voudrait qu'elle la pulie mais Alma, n'arrive pas à laisser aller son manuscrit puisqu'elle dit qu'il y a une faille. 

Plus tard, elle lira la publication Charles Darwin. 

***

alma

Selon mes recherches, ce serait la véritable Alma Whittaker

9782253194347-T

Offert en poche au 'Livre de poche'

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8