9782762142006-v1_200x321

Rachida M'Faddel

Fides

2018

277 pages

***

Quatrième de couverture

"Attendez-vous à quelques surprises en pénétrant dans la rocambolesque et multicurelle Résidence Séquoia.  Des hommes et des femmes que tout sépare partagent un même milieu de vie, dans un chassé-croisé où s'entremêlent intrigues, bisbilles, complicité, amitié et amour.  Valeurs, croyances et perceptions tantôt se heurtent, tantôt s'hamonisent au gré des liens qui se tissent jour après jour. 

Parions que vous vous attacherez à l'un ou à l'autre des personnages que vous rencontrerez dans Résidence Séquoia: Esther, Shiraz, Patricio, Paulo, Chang, marguerite, Da-Xia, Isline, Lucie et Rajesh, sans oublier Enzo, le scribouillard, qui note tout dans son journal au grand dam de ses acolytes.  Tour à tour spectateur et acteur, il nous dévoile Le journal d'un vieux."

***

Mon avis

Ce roman nous transporte derrière les portes d'une résidence pour personnes âgées, situées à Montréal. Ce qui fait la beauté de ce récit, c'est le portrait multiculturel que dresse Rachida.  De par leur origine, chacun nous livre ses croyances ou ses méfiances, la difficulté pour certaine à s'adapter à vivre en résidence. Bref, autant d'expérience de vie, qu'il y a de résidents.  Pour chacun d'entre eux, nous apprendront dans quelle circonstances ils sont venus s'établir à Montréal.

Notament, Shiraz qui a quitté l'Iran, Patricio venu du Brésil, Enzo et sa part d'Italie, Da-Xia et son mari Chang qui souffre d'alzeiamer, Marguerite et son Liban, Esther et sa Pologne... etc...

Au début, je craignais de ne pas arriver à tous les reconnaitre.  Mais Rachida M'Faddel a su nous les présenter en trouvant prétexte à travers des échanges entre ces passagers qui tanguent vers la vieillesse.  C'est ce point commun qui finit par les réunir, tout en gardant leur identité propre.  Des humains qui finalement, auront passé leur vie à s'adapter, en quittant leur pays natal, leur nouvelles vie et maintenant la vieillesse, qui apporte ses petits et gros deuils jour après jour. 

C'était pourtant un gros puzzle à réaliser pour l'autrice, et elle a bien réussi. J'ai souvent eu l'impression d'être très près des résidents.  Même s'il y a des confidences difficiles, le roman n'est pas que triste pour autant.  Il est très réaliste et c'est l'union et l'amitié, le respect de chacun, (Sauf celui inexistant de Paula) qui donnera la part belle aux jours passés dans cette résidence.

 J'ai beaucoup aimé lire ce roman très humaniste et rassurant en quelque part.

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

index78

Voir des informations sur l'autrice et d'autres commentaires chez

Babelio

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8