2906770-gf

RT1CAB1DNYDCAO93O72CAHOEMFVCAQ7LRR0CAMGZ3XZCABDKIDUCAC0Y8NWCAPKSLL3CANNEYWJCAZDWX9GCA2Z0QZWCA3D6QGWCAM801JFCAM5GQ1CCAPLOLP5CA7BWVGJCA8BU6S0CAZ7MTJ2

Nicole Provence

Les Étiditons JCL

2019

359 pages

UNRCAKK7HS3CABODO1FCAHS0KLOCA2AKZTECACMH0RICAD0KQ96CAFFTN8SCAEYLA4JCAHHOM3WCA7RD9P6CASFKYYRCARD5ESGCAKZSXTVCAC52ZSACAQ197R9CA9JUSCVCA3FMLKACA6WBHB8

À la suite d'une brève relation qu'elle regrettera amèrement, Nadine se retrouve enceinte. Hésitant à mettre un terme à sa grossesse, elle donne naissance à un petit être chétif et lourdement hypothéqué, lequel elle s'empresse de confier à l'orphelinat du village, invoquant son incapacité à l'élever. Ce secret, elle le gardera pour elle jusqu'au bout de ses jours. Dix ans plus tard, Géraud apprend de façon impromptue qu'il est le père de Bertrand, un garçon qui a été placé au foyer des Chèvrefeuilles dès sa venue au monde. Il mettra alors tout en oeuvre afin de ramener son fils chez lui pour former enfin une famille avec Liz, la femme qu'il aime plus que tout et avec qui il n'arrivait pas à avoir d'enfants. Mais tandis que tout semble à présent lui sourire, Bertrand est happé par une nouvelle bouleversante : contre toute attente, Liz se retrouve enceinte. Alors que son monde bascule, l'homme de la maison est confronté aux sombres secrets de son passé.

Mon avis

J'ai eu un coup de coeur pour ce petit Bertrand, l'enfant des solitudes. Un roman qui décrit  bien le temps, au temps qu'il faut à un orphelin pour s'adapter à sa nouvelle famille.  Comme lecteur, nous sommes témoins de toutes les nombreuses étapes que peut vivre un enfant non désiré qui vient au monde pour se retrouver dans un orphelinat. 

Il faut lire ce roman pour comprendre ou réaliser toutes les émotions anxiogènes que peut susciter un tel destin.  Surtout quand il y a des sentiments d'attachement qui semblent surgir en lui. Comme le jour où Élizabeth et Géraud viennent au foyer des Chèvrefeuilles avec l'intention de l'adopter.  

Il doit quitter Mme Alice avec laquelle il est très attaché. Par contre Madame Liz (Elisabeth) est tellement gentille.  Il espère que c'est la bonne personne pour lui.  Aussi, il vit de la moquerie et parfois du rejet à cause d'une malformation à son pied. Malformation qui lui a enlevé des chances d'adoption. Mais Liz n'en fait aucune différence.  Elle a eu un coup de coeur pour cet enfant.

C'est donc, à partir de ce moment qu'il déménage chez Liz et Géraud.  Il a une chambre à lui, la chatte Câline l'adopte immédiatement en venant se frotter à lui et vient dormir dans son lit tous les soirs.  Il vit de beau moment avec Liz pour commencer, et l'appelle madame.  Avec Géraud, c'est plus difficile.  Toujours des sentiments de méfiance qui l'habitent à propos de tout ce qui est bon. Bertrand est prudent.

Un petit extrait:

"Aujourd'hui, il commençait à avoir peur, parce que, cette fois-ci, il n'avait plus envie de repartir. La paix s'était faite un chemin insidieux en lui. Il commençait à y croire. Dans sa chambre, ses pensées s'envolèrent avec le vent qui poussait les goélettes sur la tapisserie. Son appétit s'ouvrait aux odeurs de biscuits qu'il confectionnait avec Liz, il respirait très fort l'odeur du tabac que Géraud fumait. Enfin, des odeurs qu'il n'avait jamais connues aux Chèvrefeuilles." page 42

J'ai bien aimé leur promenade du 8 décembre sous un ciel floconneux, parmi des centaines de bougies. (Un fête lyonnaise dédiée à la Vierge Marie pour avoir sauvé la ville de la peste). On vit avec Bertrand tous les réconforts comme les inquiétudes.

Je vous laisse donc découvrir ce premier tome de cette Saga 'Les Chèvrefeuilles'.

***