9782266229876_medium

triple coeur

Cyril Massarotto

295 pages

Pocket

Éditions originales XO éditions

2011

***

Quatrième de couverture

"Barricadé dans sa maison au coeur d'une ville déserte, un vieil homme prend des risques fous pour recueillir une petite fille blessée.

L'enfant ne parle pas, elle ne prononce qu'un mot: Lumière, elle qui a si peur du noir. Alors le vieillard parle, il lui raconte la beauté de la vie d'avant, les petites joies du quotidien, son espoir qu'on vienne les délivrer. Il lui enseigne la possibilité d'un avenir quand elle lui offre de savourer le présent."

***

Mon avis

Un énorme coup de coeur pour moi, que ce roman. C'est la première fois que je lis cet auteur. Un huis clos que j'ai dévoré en trois jours. D'abord, dès le premier chapitre, un vieil homme trouve une petite fille blessée. Il la transporte dans sa maison où lui-même est déjà barricadé depuis longtemps.  L'auteur n'informe pas le lecteur où on se trouve, depuis quand ce vieil homme vit en reclus dans cette maison, on ne sait pas dans quelle ville nous sommes... Bref, le récit se passe une journée à la fois.

La petite fille ne parle pas. Depuis sa naissance, elle a toujours vécu dans le noir, 'en dessous'.  Nous apprenons des bouts de sa vie lorsque nous lisons ses pensées; elle communique avec nous dans sa tête et le fait avec des gestes pour le vieil homme.  Nous savons ce qui se passe par le langage de 'Papi Monsieur'. C'est le nom que Lumière lui a donné. 

Ensemble, ils établissent des règles à respecter pour ne pas être trouver. Ne jamais faire de bruit, garder les volets bien fermés.  Papi Monsieur est très bon et bienveillant pour Lumière. Elle lui rappelle sa petite fille Lisa.

Un jour, Papi Monsieur fait une liste des choses que pourra faire Lumière quand les secours viendront pour les sauver. Le vieil homme a pu comprendre ces informations quand il ouvre la radio à la fin de la journée.

Le roman ne comprends pas que les beaux côtés de la vie. Il y a des chapitres (tous sont courts) très durs à lire. Que s'est-il passé pour qu'un jour ce vieil homme doivent se cacher durant 2 jours dans une benne à ordures?

Quelle ambiance l'attendait en rentrant chez lui, après que le danger fut écarté?

Si jamais, vous avez envie de lire ce roman, vous serez sûrement aussi captivé que moi par le beau, le laid, la tendresse, les projets, les apprentissages de Lumière, des repas savoureux, un piano, et tout le reste.

Un très, très bon roman.

67087525_p[1]