123965343image_1490149_20211114_ob_1b5a29_car2021

90061299_o

Jean little

Éditions Scholastic

2007

12 ans et +

233 pages

***

Résumé

Min ne sait pas d’où elle vient. Après avoir vécu dans plusieurs familles d’accueil, elle est enfin accueillie par Jess, qui lui offre de l’adopter. Les miracles existeraient-ils ?

Mon avis

Une petite perle que ce roman jeunesse 12 ans et +. Un roman que j'avais présenté en août 2019. Je reviens vous le proposer puisque c'est vraiment un roman dont l'intrigue se passe au temps de Noël. Familial et tourmente mais  bienveillance aussi.  J'espère vous donner envie de le lire à votre tour.

D'abord l'histoire débute en décembre.  Min (11 ans) attend sur un banc à l'extérieur Mme Bangs, sa mère nourricière, quand la neige commence à tomber. Mme Bangs est allée parler avec Mme Willis, la travailleuse sociale.  Elle ne veut plus garder Min, soit disant que Min est trop refermée sur elle-même.  Cette fillette en est à sa quatième famille d'accueil.  À partir de ce jour de neige, Min sera d'abord 'enlevée' par Jessica Hart.  Choquée par l'attitude de Mme Bangs, qui patine pour se déculpabiliser de ramener Min à la travailleuse sociale, la Dr Hart, qui arrive à l'improviste pour être témoin de la scène, décide sur le champs, d'amener Min chez elle. 

Je dois préciser que Jessica Hart connait très bien Mme Willis.

C'est ainsi que le destin de Min va tourner pour le meilleur, comme les flocons qui tourbillonent dans le ciel. Toutefois, elle ne le sais pas encore.  Elle reste sur ses gardes. Forcément, elle est un peu refermée sur elle-même.  Mais Jessica sait exactement quand et comment parler à Min,  puisqu' elle-même fut une enfant adoptée.

Le chapitre dont j'ai le plus apprécié, fut celui du premier Noël de Min.  C'est touchant.  Je pense que c'est le Noël le plus réaliste que j'ai pu lire dans la littérature. L'émerveillement et l'inquiétude tous à la fois, l'espoir. Une suite de sentiments que  Min découvre à mesure que la fête approche.  Pour la première fois de sa vie, Min reçoit un montant d'argent rien qu'à elle afin de pouvoir se rendre toute seule au magasin pour acheter les cadeaux qu'elle veut offrir à ses nouveaux proches. Avec le petit peu d'argent qu'il reste, elle s'offre un carnet de croquis et une boîte de couleur.   Min a des talents artistiques. Peu à peu on voit fondre la méfiance qui laisse doucement la place à la confiance.  Elle prend goût à se sentir apprécié, et on sent que Min a beaucoup d'amour à donner. Un sentiment qui s'éveille en elle car elle est entourée de bonnes personnes.  

Une histoire touchante et bien dosée.  Évidement on cite 'Anne des pignons verts', cette petite orpheline... dont je reconnaissais des réactions face à des situations.  D'ailleurs cette chère 'Anne' n'est-elle pas présente dans plusieurs livres jeunesse qui touchent à l'accueil ou l'adoption?

Min vit de grands changements et des rencontres.  Toby, son cousin. Une nouvelle école, de nouvelles amies. Je trouve que Jean Little nous décrit bien la montée de l'adaptation à une nouvelle vie (encore)...  Reprendre le retard que subissent ces enfants abandonnés comme dans le cas de Min.  Une journée éprouvante qu'elle n'oubliera jamais.  Le jour où sa mère l'a laissé seule  dans des toilettes publiques.  

Min est toute à reconstruire avec un tel passé. Surtout qu'elle a subi les sarcasmes d'un garçon particulièrement méchant qui lui rappelait cruellement que c'était une enfant trouvé dans la benne à ordure.

Comme c'est souvent le cas, ce sont dans les petites choses quotidiennes qu'elle finirat par être sécurisée et bien avec elle-même. Ce jour là, arrive durant une des dernières neige d'avril. Comme pour boucler la boucle! 

Ce roman ferait un très beau film de Noël, mais il y a plus important encore.  La chronologie des chapitres se passe de décembre à avril. C'est l'hiver canadien qui vient ajouter ses petites notes de 'flocons et de clochettes'.

Je donne un 10/10 pour ce petit roman savoureux.

***

 index p

V.O.

51fc86d5