14 juin 2017

L'Art du jardin zen - Veronica Ray

  Source "Lorsque j'étais enfant, l'été représentait pour moi des matinées entières passées à dormir suivies d'après-midi secrets où je me réfugiais dans les branches fraîches d'un arbre voisin de la maison pour me plonger avec bonheur dans les pages d'un livre. Avec les copains, nous faisions et refaisions le tour du pâté de maison à vélo sans but précis stoppant selon notre bon vouloir, juste pour le plaisir.  Nous tentions de cuire des oeufs sur les trottoirs chauffés à blanc par le soleil ou bien nous faisions la... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

11 juin 2017

Le rayon de lune

Mais non, mon petit chat Tu n'attraperas pas ce doux rayon de lune qui est tombé du toît. Il est bien plus léger, Bien plus souple qu'un chat, Mais non, n'insiste pas Il se moque de toi. Regarde le danser, là sur les hortensias, sans les faire plier. Allons, ne vois-tu pas qu'il est tout transparent ce petit rat d'argent? ... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 juin 2017

Il a plu. Soir de juin. Écoute...

*** Il a plu. Soir de juin. Ecoute, Par la fenêtre large ouverte, Tomber le reste de l'averse De feuille en feuille, goutte à goutte.C'est l'heure choisie entre toutes Où flotte à travers la campagne L'odeur de vanille qu'exhale La poussière humide des routes.L'hirondelle joyeuse jase. Le soleil déclinant se croise Avec la nuit sur les collines ;Et son mourant sourire essuie Sur la chair pâle des glycines Les cheveux d'argent de la pluie ... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 18:03 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2015

Sarah Kay: Octobre chez ses personnages...

J'ai déjà fait un billet sur le livre 'Une année avec Sarah Kay'. Néanmoins, je n'ai pas vraiment pu vous montrer l'intérieur. Voici quelques photos de ce que font les personnages en octobre. 1. C'est toujours le dicton du mois...   «Quand octobre prend sa fin, Dans la cuve est le raison.» 2.  C'est la section "J'apprends".   En octobre «Le 31 octobre, les enfants aiment se déguiser pour fêter Halloween! Cette fête est née autour de légendes d'un pays qui s'appelle l'Irlande, elles mettent en... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 juillet 2015

Un passage de Dominique Loreau: Aimer la pluie, aimer la vie '2'

BONHEUR ET PLUIE Page 78 Un sens à la vie? «En juin, l'herbe pousse, les feuilles croissent. Autour de ma cabane, les arbres font de l'ombre. Les oiseaux sont contentes d'avoir leur refuge, Et moi je suis content d'avoir un pauvre toit. Quand j'ai sarclé mon champ et tissé mon lin Je prends un livre et m'en vais lire à l'ombre. Il y a des ornières dans mon étroit chemin Et parfois la charrette des amis doit faire demi-tour. Je me verse une tasse de vin du printemps Et vais cueillir une laitue fraîche au potager. ... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 17:47 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 juillet 2015

Un passage de Dominique Loreau: Aimer la pluie, aimer la vie

- Quand tristesse rime avec beauté - Le spleen Jour de brume Les nymphes du ciel Auraient-elle le vague à l'âme? Issa      «Les personnes sujettes au spleen ressentent un manque, un vide.  Leurs pensées sont confuses.  Elles se sentent limitées par quelque chose d'inerte, de défaillant.  Elles ne cherchent qu'à se déserter elles-mêmes et à fuir les insondables méandres de leur être.  L'envie de pleurer est permanentes, elles voudraient s'expliquer, sortir de cette torpeur...  ... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 08:52 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mai 2015

Un passage de Sarah Allegro

  Vendredi 29 avril 2005     Matinée grise. D'autant plus grise qu'elle succède à un jour gris qui lui-même succédait à un jour gris qui, lui aussi, succédait à un jour gris... Même le gazon a l'air maussade. Et puis, dans toute cette grisaille, un éclat de soleil. Un éclat de soleil dans l'herbe mouillée: le premier pissenlit! Tout excitée, je crie à Grégoire: «Un pissenlit, un pissenlit, viens voir!»  Celle qui crie, ce n'est pas moi. C'est une petite Sarah de six ou sept ans. Une petite fille qui ne sait... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2015

Un passage de Denis Pelletier

  Source: Lena Andersson Chapitre 2 La jouissance du presque rien!  «Sous le parapluie, la pluie n'a plus le même effet. Elle devient amicale. Symboliquement, on laisse couler cette pluie en soi; on se laisse par elle atteindre profondément avec d'autant plus de plaisir qu'on se sait à l'abri. Le parapluie nous fait un toit heureux.  Que se passe-t-il donc? Qu'est-ce qui fait la qualité intime de cette pluie? N'est-ce pas son caractère pénétrant? N'est-ce pas le fait qu'étant à l'abri on peut se permettre, ne... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2014

Un passage de Sarah Allegro

Une ode au parfum...Un très joli texte odorant! du "Journal de bord d'une chercheuse de joies" par: Sarah Allegro                                                  Vendredi, le 26 novembre 2004    Je prends le minuscule flacon entre mes doigts.  Sourire.  Et, pchhh, je... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2014

Un passage de Lucy Maud Montgomery

NOVEMBRE «Novembre, avec le mystérieux ensorcellement dans ses arbres transformés.  Avec ses couchers de soleil rouges qui s'embrasaient dans une fumée cramoisie derrière les montagnes à l'occident.  Avec ses journées précieuses, quand les bois austères sont si beaux et si gracieux dans leur sérénité digne de mains jointes et d'yeux fermés - des journées baignées par la lumière d'un soleil pâle qui filtrait à travers les branches dorées et dénudées d'un génévrier et miroitait le long des hêtres gris, allumant les tapis de... [Lire la suite]
Posté par Tante Fi à 01:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,